Euro 2020 (M)

Le Portugal affiche ses ambitions

Placé dans le même groupe que la France pour les qualifications à l’Euro 2020, le Portugal entend bien jouer pleinement son rôle d’outsider pour décrocher sa place au championnat d’Europe.

Quelques minutes après le tirage au sort des groupes pour les qualifications à l’Euro 2020, la prudence était de mise dans le camp français, notamment par rapport au Portugal qui, avec la Lituanie et la Roumanie, se présentera sur le chemin des Bleus à partir de fin octobre. « Le Portugal est une nation que nous n’avons pas l’habitude de croiser, confiait Didier Dinart. C’est donc un peu l’inconnu mais l’équipe de France partira favorite. »

L’ailier gauche portugais Sergio Barros ne dit d’ailleurs pas le contraire. Celui qui avait signé à Mulhouse en juillet 2016, juste avant le dépôt de bilan du MHSA, porte désormais le maillot de Nilufer en Turquie après une expérience en Macédoine à Skopje. « Nous sommes probablement dans le groupe le plus équilibré de ces qualifications à l’Euro 2020, confie-t-il à Handnews. La France sera évidemment la grande favorite. Je pense que le Portugal est, sur le papier, la deuxième équipe de ce groupe. Nous devrons nous méfier de la Lituanie, qui a un collectif homogène, et de la Roumanie qui était la meilleure équipe du pot 4. »

Les portugais connaissent bien les français

Les affrontements face à la France auront une saveur particulière pour nombre d’internationaux qui évoluent dans le championnat français depuis plusieurs saisons. Ricardo Candeias (Chartres), Wilson Davyes (Dunkerque) ou encore Fabio Magalhaes (Chartres) retrouveront certains joueurs qu’ils ont l’habitude de croiser toutes les semaines dans le championnat français. « Les affrontements face à la France sont un challenge pour une nation comme le Portugal, poursuit Sergio Barros. Non seulement nous allons jouer contre l’une des meilleures sélections du monde, mais aussi contre le pays où évolue le plus grand nombre de joueurs portugais. »

Les portugais, qui n’ont pas participé à un Euro depuis 2006 (15ème), auront à cœur de retrouver le haut niveau européen. « Je m’attends à de belles oppositions dans ce groupe, face à des équipes de grande qualité, anticipe Sergio Barros. Nous voulons prouver que notre statut est mérité et que le handball portugais a évolué depuis plusieurs saisons. Il n’y aura pas de place pour des faux pas. Il n’y aura pas de match facile lors de cette phase de qualification. Toutes les rencontres seront décisives pour atteindre notre objectif qui est de se qualifier pour l’Euro 2020. » Les Bleus sont en tout cas prévenus : les portugais entendent jouer pleinement leur rôle d’outsider sur la route qui mènera au championnat d’Europe en Autriche, Suède et Norvège.

Olivier Poignard

HandNews & CasalHand

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Konor - le 14 avril 2018 à 15h54

    On demandait un reportage sur l’équipe du Portugal, on l’a eu. Merci handnews 🙂

    • rkj4 - le 15 avril 2018 à 15h21

      Et maintenant, j'aimerais bien les voir jouer.
      Au fait, il y a combien de qualifiés par groupe ?

      PS : et j'aimerais bien aussi un petit sujet sur le championnat portugais

      • Averell - le 15 avril 2018 à 16h58

        2 et 1/2…
        les 4 meilleurs 3e
        Mais je crois qu'en tenant compte seulement de leurs resultats contre les 2 premiers.
        Bref, ca va etre encore simple a comprendre…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).