LDC (M)

La ville n’aidera pas Kielce

Les médias polonais avaient révélé il y a quelques jours que Bertus Servaas, le président de Kielce, avait envoyé une lettre au conseil municipal de la ville demandant une rallonge d’un million d’euros (4.5 millions de zlotys) en vue de la saison prochaine sous peine de ne pouvoir maintenir un club de haut niveau dans les mois à venir. La réponse de la ville est tombée aujourd’hui, ça sera non. 

En 2016, le président Servaas a demandé pour la première fois une aide de deux millions de zlotys (460 000€), en disant que c’était une situation exceptionnelle. En 2017, ce fut la deuxième fois et l’existence du club dépendait de ces 2 millions. J’ai accordé cette aide avec la protestation de nos services de comptabilité. Cette année, nous avons économisé 2,5 millions de zloty (580 000€) pour le club. En février, les autorités du club nous ont demandé de les retirer immédiatement et que tout était censé être bon pour la suite. Nous avons maintenant reçu une demande d’aide de 4,5 millions de zlotys (1 million d’euros). ” a commenté le président de la ville de Kielce, Wojciech Lubawski, lors d’une conférence de presse. 

Lors d’une interview avec les médias polonais, Bertus Servaas avait déclaré “Je ne mets pas la ville dos au mur. La seule question à se poser est si nous voulons conserver une équipe de très haut niveau à Kielce. A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 30 juin 2019, nous avons besoin de 5 millions de zlotys (1,2 millions d’euros). Chaque année, nous recevons 2,5 millions de zlotys mais les élections arrivent en octobre et des changements peuvent avoir lieu donc nous préférons faire la demande maintenant.

Ce à quoi le président de la ville de Kielce répond  que “la ville n’a pas cet argent. J’ai rencontré le président Servaas plusieurs fois et je lui ai dit clairement que si il devait compter sur quelque chose, cela serait après avoir effectué la comptabilité du premier semestre et que ce serait de l’ordre de quelques centaines de milliers de zlotys. Il était conscient de cela, et il a quand même déclaré que si nous voulions un club à Kielce, nous devons donner 4,5 millions de zlotys. Mais c’est impensable de donner ce type de montant à une entité privée.

L’avenir proche de Kielce est il réellement menacé ou s’agit il d’une partie de poker menteur du président du club polonais ? Lors d’une récente interview il a déclaré que “malgré les 5 millions de zlotys de dettes, l’avenir de l’équipe n’est pas menacé, la faillite du club est hors de question. Cependant nous devrons ajuster le niveau sportif du club au budget“. De quoi remettre en cause les futures arrivées d’Andreas Wolff en 2019 ou de Nicolas Tournat en 2020 ?

HandNews & CasalHand

17 CommentairesPoster un commentaire

  1. ricardtube - le 10 juillet 2018 à 13h56

    est ce que tournat tourna sa langue 7 fois dans sa bouche avant de dire oui ? enfin j'espère pour lui qu'il ne se retrouvera pas dans la m…

  2. Soleidou - le 10 juillet 2018 à 14h17

    H H H

  3. cochonne - le 10 juillet 2018 à 14h26

    bonjour
    ah bon, on peut demander un petit chèque à la mairie ?
    bon, si ce sont des zlotys ça va, ça ne vaut pas bien cher les zlotys.
    et puis c'est pour la bonne cause, c'est un grand club Européen et en Europe on a besoin de grands clubs pour le prestige de la LDC.
    il y un truc qui me gratte l'arrière train, mais je ne sais pas exactement quoi, je dois faire une crise aiguë d'éthique ou de morale…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).