LdC (M)

Nantes appliqué à Kristianstad

En Suède, le HBC Nantes n’est pas tombé dans le piège de Kristianstad et revient en France avec une nouvelle victoire (26-31). La deuxième place du groupe est consolidée.

Nantes a vite pu voir que ce match à Kristianstad ne ressemblerait pas exactement au match aller à la Trocardière, où le H s’était imposé assez confortablement (34-25). Si c’est bien le H qui prend le premier avantage du match (0-2, 3′), les partenaires de Richard Kappelin, gardien passé par Sélestat et très efficace en première période, restent au contact dans le jeu et au score. La rencontre est plutôt équilibrée (5-5, 10′), et Kristianstad prend l’avantage sur un but en contre de son capitaine Olafur Gudmundsson (7-6, 14′). L’IFK ne s’envole cependant pas au score. C’est même Nantes qui va réussir quelques minutes plus tard le premier écart de trois buts, en défendant bien alors que Kristianstad, en infériorité numérique, a laissé son but vide. David Balaguer, pour son septième but personnel (il en marque huit en première période), puis Arnaud Siffert visent juste dans le but lointain (9-12, 25′). Les Suédois reviennent néanmoins progressivement au score avant la pause (12-13, 30′).

Une très bonne entame de deuxième période

Mais en deuxième période, Kristianstad perd le fil, progressivement. En cause, la défense nantaise, déjà intéressante en première période mais qui monte encore en régime en début de deuxième période. Déçu de la prestation de ses hommes, Ola Lindgren pose vite un temps-mort après que Dragan Pechmalbec ait marqué en contre (14-18, 36′). Mais la réaction ne vient pas chez les Oranges, et Lindgren pose son dernier temps-mort après un but de David Balaguer (18-24, 46′). L’ailier espagnol marque moins qu’en première période (11 buts au total), mais la marque est mieux répartie. L’apport d’Espen Lie Hansen, premier buteur en deuxième mi-temps, s’est également fait sentir, de même pour Romaric Guillo, l’autre recrue hivernale, malheureusement restée muette en attaque. Kristianstad, en difficulté, s’en remet à Olafur Gudmundsson et à Viktor Hallén pour avancer au tableau d’affichage, mais l’écart est fait, surtout que sa défense n’attrape plus de ballon et ses gardiens non plus. Alors que Nantes mène de sept buts (21-28, 52′), Kristianstad tente une défense en double-strict sur Eduardo Gurbindo et Nicolas Claire, mais le H est déjà trop loin et trouve, en plus, toujours des solutions avec les quatre joueurs restants. Un dernier but d’Albin Lagergren permet à Kristianstad de réduire l’écart à cinq longueurs (26-31). Nantes peut se satisfaire pleinement de ce match sérieux, malgré les circonstances (13 joueurs seulement inscrits sur la feuille de match), et de cette victoire, la huitième sur les onze matchs disputés jusqu’ici. Le H garde trois points d’avance sur le troisième, et se rapproche même du Vardar, le leader, battu à Barcelone.

Les statistiques

IFK Kristianstad – HBC Nantes : 26-31 (12-13).
Arbitres : MM. Horacek et Novotny (Rép. Tchèque).
Kristianstad : Kappelin, L. Larsson – Lipovac 1 but, Arnarsson, Henningsson 1, Sörensen 4, Moen Nilsen 2, Lagergren 3, J. Larsson, Gudmundsson 9, Hallén 5, Freiman, Persson, Chrintz, Jonsson 1, Eriksen. Entraîneur : Ola Lindgren. Exclusions : Lipovac (19′), Gudmundsson (23′).
Nantes : Siffert (1 but), Dumoulin – Lagarde 1, Saurina, Guillo, Claire 1, Klein 3, Pechmalbec 1, Tournat 4, Emonet 2, Gurbindo 5, Balaguer 11, Hansen 2. Entraîneur : Thierry Anti. Exclusions : Balaguer (10′), Gurbindo (20′), Hansen (43′), Guillo (51′), Tournat (54′).

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos EHFCL

43 CommentairesPoster un commentaire

  1. Thierry - le 10 février 2018 à 19h31

    Avec la défaite à l’instant du Vardar à Barcelone, Nantes revient à 1 point du Vardar et clairement la 1ère place est plus qu’accessible !

    • Philippemhb - le 12 février 2018 à 15h54

      Ouiii! il faut juste y croire!!!

  2. carotte - le 10 février 2018 à 19h47

    Franchement qui aurait pu parier en début d’année sur une 2e, 1ère ou 3e place de poule haute de ldc pour le H.
    Bravo ! En espérant que Nantes ne finisse pas 2e pour ne pas avoir à éliminer Montpellier en 8e.. et que la France puisse “assurer” 3 équipes à minima en quarts !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).