LFH – J4

Le favori et l’outsider

Brest accueillait Nantes pour le compte de la 4ème journée de LNH. Le favori recevait l’un de ses outsiders qui aura livré une très belle première mi-temps avant de s’effondrer à la reprise. Les coleaders du championnat s’imposent 24 à 18 et partagent toujours la tête avec le Metz Handball.

Les défenses en patronnes

Malgré son début de saison en demi-teinte, les Nantaises se mettent rapidement dans le match. Sur les deux premières possessions brestoises, on sent que les consignes défensives ont été claires. Il n’y a guère que les ailières qui trouvent quelques solutions après de longues phases offensives. L’intensité est très élevée et les deux équipes se tiennent parfaitement. Mais c’est Nantes qui dégage la meilleure impression et fait la course en tête pendant la majeure partie de la première période.  (10ème, 3-4)

D’autant que les Brestoises perdent quelques balles en attaque et se montrent parfois maladroites à la finition. Mais la clé de cette première période est le duel entre Ana Gros et le duo Barbosa/Niakaté. Il faudra 20 minutes à la slovène pour planter sa première banderille pour égaliser à 9-9. C’est à ce moment que Ekoh se décide à tenter un lob sur 7m qui échoue sur la transversale, Brest récupère et prend l’avantage juste avant la mi-temps. C’est le premier tournant du match (MT 10-9)

Nantes lâche, Mauny s’enflamme.

Parce qu’au tout début de la seconde période, Nantes inquiète vite par sa difficulté à trouver des solutions offensives, elles sont quasi systématiquement en refus de jeu et ne doivent l’égalisation que par un tir par en dessous de Camille Ayglon. C’est le début du festival Constance Mauny (qui aura quasiment tout réussi) et de Brest, 5 à 0 en trois minutes dont les Nantaises ne se remettront pas. Le temps mort est posé par Frédéric Bougeant au bout de 6 minutes (15-10, 36ème)

Mais le mal était fait et dix minutes se passent avant que Barbosa ne mette fin à la disette en attaque. Il n’y aura guère que Armelle Attingré qui gardera son équipe en vie. L’écart restera sensiblement le même et augmentera en fin de match pour atteindre 6 buts. Score final 24-16. Brest continue sa série victorieuse en championnat malgré un match moins maitrisé que lors de ses dernières sorties. Nantes aura livré un vrai bon match si l’on excepte ce passage à vide qui leur coûte la partie mais les outsiders du jour auront fait trembler l’ogre.

Statistiques :

BREST : Coatanea (1/4) – Copy (1/3) – Darleux (9 arrêts/27) – Gros (3/6) -Gullden (2/2 ) – Mangue (3/5) – Mauny (7/10) – Pineau (2/4) – Pop-Lazic (2/5) – Stoilkovic (0/2) – Tissier (1/3)

NANTES : Attingre (12 arrêts / 36) – Ayglon (4/7) – Baudoin (1/4) – Boutrouille (0/2) – Cabral Barbosa (4/9) – Dancette (1/1) – Ekoh (3/5) – Escribano (1/2) – Gomes barbosa (2/2) – Lignieres (1/1) -Mandret (0/1) – Niakate (1/4)

 

Stoeck

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord
Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).