Pol

Karol Bielecki tire sa révérence

Alors que son contrat avec Kielce courrait encore jusqu’en juin 2019, l’arrière gauche polonais Karol Bielecki a annoncé aujourd’hui qu’il prendrait sa retraite après la finale du championnat polonais qui opposera son équipe au Wisla Plock.

Karol Bielecki aura finalement eu la carrière que son talent méritait alors que beaucoup lui prédisaient une fin de carrière anticipée en juin 2010, lorsqu’il perd son oeil gauche lors d’un match opposant la Pologne à la Croatie. Alors au sommet de sa carrière, il décide de continuer à jouer malgré ce handicap et affiche un niveau toujours aussi élevé, inscrivant 11 buts pour le premier match officiel après sa blessure.

Introduit dans le monde professionnel par Kielce en 1999 alors qu’il avait 17 ans, Karol Bielecki se fait rapidement un nom et intègre la sélection nationale à 20 ans, remporte le championnat avec Kielce la saison suivante, avant de finir meilleur buteur de la phase de poules de la Ligue des Champions en 2004. Acheté par Magdeburg pour 200 000 euros à l’aube de la saison 2004/2005, Karol Bielecki y restera trois saisons où il inscrira presque cinq buts par match en moyenne lors de ses 114 matchs aux côtés de Joel Abati et Stefan Kretzschmar avec qui il remportera la coupe EHF en 2007.

Karol Bielecki rejoindra ensuite les Rhein Neckar Löwen avec son compatriote de Magdeburg Grzegorz Tkaczyk. A Mannheim, il arrive dans un club ambitieux qui perd en finale de la coupe EHF contre Veszprém en 2008, juste avant l’arrivée du sulfureux millionnaire danois Jesper “Kasi” Nielsen qui fait des Rhein Neckar Löwen une équipe de premier plan au niveau européen dont Karol Bielecki est un des fer de lance. Il ne remportera malheureusement aucun titre à Mannheim pendant les cinq saisons où il y a évolué.

A 30 ans, Karol Bielecki sent qu’il en a encore sous la semelle malgré son handicap et décide de retourner à Kielce qui est devenu la place forte du handball polonais depuis 2009. Il y retrouve plusieurs coéquipiers de l’équipe nationale (Michal Jurecki, Slawomir Szmal, Grzegorz Tkaczyk, Krzysztof Lijewski) avec lesquels il va gagner six championnats de Pologne, huit coupes de Pologne et surtout une Ligue des Champions en 2016.

Au niveau international, Karol Bielecki aura été une pièce importante de la plus belle période du handball polonais avec une deuxième place au Mondial 2007 et une troisième place aux Mondiaux 2009 et 2015. Avec 955 buts en 259 matchs, il est le deuxième meilleur buteur de l’histoire du handball polonais mais également le deuxième plus capé, derrière Slawomir Szmal.

A 36 ans, il a donc décidé de mettre un terme à une carrière bien remplie, un an avant la fin de son contrat, sentant que son corps et son mental ne répondaient plus aussi bien qu’avant. Il gardera néanmoins un rôle dans l’organisation de Kielce puisqu’il en sera l’ambassadeur la saison prochaine.

“Le président Bertus Servaas avait dit que je jouerais et resterais au club encore un an. Mais c’est plus difficile pour moi de jouer avec un seul œil, c’est plus difficile de rester compétitif que pour les autres joueurs, c’est pourquoi j’ai pris la décision de me soulager mentalement et physiquement. Merci de votre confiance. Je sais que je pourrais continuer ma carrière et que les fans seraient heureux de me voir, mais il est temps. Je remercie les fans et notamment ceux de Kielce pour leur soutien. Merci, Président, qui a été avec moi depuis le début, depuis que j’ai commencé dans ce club. Je suis heureux de pouvoir partir à mes conditions. Mes objectifs futurs sont plus importants que la ligue polonaise, que la Champions League, et je ne peux pas donner autant que je le voudrais, alors je pars.”

Retrouvez la communauté HandNews sur Discord

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. GoldenCaribou - le 20 mai 2018 à 21h16

    Bon vent l'artilleur ! Il aura su garder un niveau de jeu constant malgré la perte de son oeil, ce qui en dit long sur son mental.

  2. Marc Cianni - le 20 mai 2018 à 22h05

    Qui aurait parié sur un retour au top niveau international après “l’accident”? Chapeau à lui !

  3. Kieler - le 20 mai 2018 à 22h09

    Le pire cauchemar de beaucoup de gardiens ! Dommage qu'il s'arrête mais bon vent à lui oui !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).