Proligue

Ibrahima Diaw, fin de carrière

A 39 ans, Ibrahima Diaw a joué hier soir le dernier match de sa carrière professionnelle. Une décision imprévue et annoncée à ses coéquipiers en début de semaine.

Ibrahima Diaw a salué une dernière fois le public de la Halle du Bois Joly de Saran, qu’il avait appris à connaitre depuis deux ans et demi maintenant, avant de tirer sa révérence. L’arrière gauche, diminué physiquement, a préféré se retirer après une dernière victoire à l’arraché face à Vernon (33-32), alors que son contrat avec le club loiretain courrait jusqu’en juin prochain. Une décision qui a été prise en début de semaine, en concertation avec les dirigeants saranais. “Une douleur au pied récurrente, que je traîne depuis des semaines, a précipité les choses. Physiquement, je ne suis pas au top, pas à 100 %. Pour moi, ce n’est pas aider l’équipe que de rester ainsi, d’autant que le club, on le sait, n’a pas des moyens financiers énormes” a-t-il déclaré dans une interview à la République du Centre.

L’international franco-sénégalais se retire après avoir porté les maillots du Paris HB, d’Istres, du Paris Saint-Germain et du Dinamo Bucarest, où Fabien Courtial avait été le chercher à l’été 2016, année de la montée de Saran en Starligue. Victime d’une rupture du tendon d’Achille un mois après son arrivée dans le Loiret, Diaw n’a jamais vraiment récupéré. “La douleur se situe toujours à ce niveau là. […] Aujourd’hui, si je suis encore sur le terrain, c’est parce qu’on n’a pas beaucoup de monde, mais jouer est devenu un sacrifice” continue-t-il.

Pour compenser son départ, Saran devrait rapidement boucler un, voire deux dossiers. Fabien Courtial a pu tester plusieurs joueurs à l’essai ces dernières semaines à l’entrainement, dont un qui évoluait encore en Starligue la saison passée. Et la situation devrait se décanter rapidement, dans l’idéal avant la reprise du mois de janvier.

Kevin Domas

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Proligue

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 21 décembre 2018 à 09h17

    Un vrai chic type à regarder jouer.
    C'est surtout lors des premières années du PSG handball que je l'avais connu et il ne m'avait jamais déçu.
    Avec Annonay, il avait tout donné pour apporter un esprit et une identité à cette nouvelle équipe.
    Sa décision, aussi soudaine qu'assumée et réfléchie, a vraiment de la noblesse.

  2. cochonne - le 21 décembre 2018 à 11h04

    Bonjour
    Oui, tout a fait, un chic type avec un sens des réalités et des valeurs.
    Il est fait du bois dont on sculpte les éducateurs et entraîneurs, j'espère qu'il y pense pour sa reconversion.
    Bonne continuation et à bientôt!

  3. chavi92 - le 21 décembre 2018 à 12h04

    Très belle carrière Ibou ! Je lui souhaite tout le meilleur pour l'après Handball.

    On espère te revoir régulièrement à Coubertin :o)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).