Proligue – J22

Chartres et Dijon joueront les play-offs

La 22ème journée de Proligue a confirmé la participation de Chartres et Dijon en play-offs dans quelques semaines. Le leader istréen a été accroché à domicile par Cherbourg (25-25). En bas de classement, la lutte reste intense pour le maintien.

L’évènement : Chartres et Dijon en play-offs

Annoncé comme le grand favori de la Proligue en début de saison, Chartres a officiellement assuré sa place en play-offs. Les joueurs de Jérémy Roussel ont dominé Sélestat d’un but (25-24), en s’appuyant notamment sur un énorme Grahovac dans les cages (18 arrêts à 45% de moyenne). Ce succès important pour les chartrains à une semaine d’un déplacement au sommet chez le leader istréen assure au CMHB une place en play-offs. A quatre journées de la fin, Chartres ne peut en effet plus être mathématiquement rejoint au classement par le sixième, Créteil. L’ancien pensionnaire de D1 a glané son neuvième succès de la saison à domicile. Jean-Cochet est devenu au fil de la saison une citadelle imprenable puisque seul Istres est reparti avec les deux points de la victoire en novembre dernier.

« D’une manière générale, je pense que c’est valable pour les deux équipes, il n’y avait pas un match aussi dynamique que d’habitude, la faute à une trêve, analyse Jérémy Roussel sur le site du CMHB. Ça casse un peu le rythme. Et puis, on charge un petit peu physiquement dans la perspective des play-offs, on se prépare à ce qu’il va se passer dans 4-5 semaines. Donc, forcément, les jambes sont un peu lourdes et on est moins explosif que l’on peut souhaiter l’être normalement. Malgré cela, c’était important d’aller chercher cette victoire, même si elle n’est pas flamboyante, et de se rappeler qu’on est capable de très bien défendre suite au match de Pontault. C’était tout sauf simple de battre Sélestat, donc on est content de l’avoir fait. »

Autre équipe à avoir assuré sa place en play-offs, Dijon s’est imposé à domicile contre Vernon (32-26) en ayant eu le contrôle du match pendant les 60 minutes de jeu (17-11 à la pause). Emmenée par le duo Naudin – Poletti (15 buts à eux deux), la formation de Jackson Richardson s’est néanmoins faite peur en fin de match en voyant le SMV revenir à deux unités au tableau d’affichage (28-26, 55’). Helal a alors fermé la boutique dans les cages pour préserver ce 13ème succès de la saison pour les bourguignons. Après sa septième place en Proligue la saison passée, Dijon retrouve le haut de l’affiche et rêve même de chiper la deuxième place à Chartres pour recevoir son adversaire lors du match retour des demi-finales des play-offs. A moins que les dijonnais aient à l’esprit de coiffer Istres sur le poteau pour le titre…

La stat : 3

Dans la dernière ligne droite qui devrait le mener, sauf retournement de situation, au titre de champion de France, Istres vient de lâcher trois points lors de ses trois derniers matches de championnats. Face à Cherbourg vendredi, les joueurs de Gilles Derot ont ainsi concédé leur troisième match nul de rang (25-25), après Caen (23-23) et Pontault (28-28). Les provençaux ont désormais cinq points d’avance sur le duo Chartres – Dijon à quatre journées de la fin. Avec ses deux poursuivants au programme du sprint final, Istres a les cartes en main pour assurer sa première place. En cas de victoire contre les chartrains la semaine prochaine et de défaite de Dijon à Pontault-Combault, le club provençal serait mathématiquement assuré du titre. Une défaite, en revanche, maintiendrait le suspense.

« On a l’impression que l’on commence à se mettre la pression alors que l’on doit être serein vu notre situation au classement, regrette Benjamin Massot-Pellet sur le site istréen. On va se parler pour remettre les choses dans l’ordre et il n’y a pas de raison pour que l’on n’aille pas au bout de cette aventure. »

Le fait du week-end : des gardiens en feu !

Les portiers de Proligue ont fait parler d’eux vendredi soir. Quatre d’entre eux terminent cette 22ème journée avec des stats impressionnantes : Mickaël Robin avec Créteil contre Nice (21 arrêts à 42% de moyenne), Nebojsa Grahovac avec Chartres contre Sélestat (18 arrêts à 45%), Robin Cantegrel avec Pontault à Billère (15 arrêts à 41%) et Wassim Helal avec Dijon contre Vernon (12 arrêts à 50%). Autant dire que les tireurs n’ont pas été à la fête sur plusieurs terrains de Proligue. Les défenseurs se sont, eux, régalés.

La bataille pour le maintien : Besançon est encore là

La lutte pour se maintenir en Proligue fait toujours rage à quatre journées de la fin. Toujours dernier, Besançon a réalisé une belle opération en s’imposant de dix buts (34-24) contre Nancy. Les joueurs d’Alain Portes sont toujours bien en vie et recollent à deux points de leur adversaire du jour. Il faudra compter sur le GBDH dans le sprint final, reboosté par ce large succès. Nancy devra en revanche resserrer sa défense pour éviter le pire. Billère reste avant-dernier après avoir été dominé par Pontault (24-27) malgré les 8 buts de Jokic. Devant, Caen a chuté à Limoges (23-19) pour la première de Pascal Mahé sur le banc des Vikings. Les caennais restent ainsi toujours sous la menace de leurs poursuivants tandis que Limoges a fait un grand pas vers son maintien. Enfin, Nice a été dominé par Créteil (35-20) et devra lui aussi lutter jusqu’au bout pour vivre une deuxième saison en Proligue.

Olivier Poignard

Pub Espace Pronos Proligue

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. handy - le 15 avril 2018 à 23h02

    La ProD2 est de plus en plus compétitive et donc intéressante ! J’espère que quelques matchs de play-offs seront diffusés en streaming comme ça a déjà été le cas

  2. Tino - le 16 avril 2018 à 00h00

    ÉNORME match de nebo dans les bureaux de Chartres match décevant pour d’autres voir nul pour certains joueurs Chartres est toujours pousser par son public la salle Cochet était bouillante vendredi soir allez les bleus on souhaite une victoire à Istres vendredi

  3. Tino - le 16 avril 2018 à 00h06

    ÉNORME match de nebo dans les butde Chartres match décevant pour d’autres voir nulpour certains joueurs la salle Cochetétait bouillante vendredisoir allez les bleus on souhaite une victoire à Istres vendredi soir

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves