Proligue – J22

Créteil ne lâche rien

 

Fourvoyés d’avoir perdu de précieux points face à Vernon la semaine dernière (24-20) et d’avoir laissé échapper les play offs, Créteil n’avait qu’une seule chose en tête: s’imposer. Après avoir été très appliqués en première période, les hommes de Christophe Mazel l’emportent face à une équipe niçoise avec trop peu d’ambitions (35-30). Les Sudistes, quant à eux, engrangent une nouvelle désillusion et n’auront pas le droit à l’erreur, la semaine prochaine, face à Vernon.

 

Alors que le premier quart d’heure voit les deux équipes au coude à coude (7-7), les Franciliens sont les premiers à se détacher et à prendre l’avantage au score. Privé d’Isam Tej en défense, Créteil s’en remet à sa défense 0-6 et au mètre 97 de Jeremy Toto. Au poste de numéro 3, le futur Raphaélois met du rythme et permet aux siens de récupérer d’importants ballons. Mickaël Robin réalise aussi une très bonne prestation en réalisant 14 arrêts en première période. À l’image des deux penalties manqués, les Niçois sont, quant à eux, trop peu réalistes et laissent passer beaucoup d’opportunités. Les hommes de Christophe Mazel en profitent, et s’en remettent aux qualités athlétiques de Richert et de Gibelin, pour prendre trois longueurs d’avance (12-9, 20′). Malgré quelques imperfections sur les phases offensives, Créteil combine et joue le meilleur handball. Benjamin Richert et sa troupe rentrent aux vestiaires avec un avantage de +3 (15-12).

Nice recolle mais cède

En début de seconde période, Le Cagival resserre le boulon de la défense et recolle rapidement au score (18-18, 40’). Minne et sa bande tentent bien de remonter mais rien ne semble y faire. Entre pertes de balles (15 au total), manque de réalisme mais aussi avec une très belle prestation défensive des Cristoliens, les Azuréens concèdent et laissent les franciliens filer au score (32-26, 26’). En fin de match, les hommes d’Eduardo Fernandez Roura tentent le tout pour tout en défendant très haut mais la vitesse et l’application de Créteil enfoncent le clou niçois. La fatigue et le manque de lucidité se sont fait ressentir et les Cristoliens déroulent. L’USC assure l’essentiel (35-30, FM).

a chaud:

 «On a craqué en deuxième période. Ils étaient tout simplement meilleurs. C’est un peu difficile de perdre ce soir. Notre objectif c’est le maintien et toutes les victoires sont importantes. Il faut maintenant, se concentrer sur les prochaines échéances » Nicolas Minne, arrière gauche.

« Il fallait se faire respecter à domicile. On a fait match sérieux et c’est important pour la suite. Il faut qu’on reste mobilisé et solidaire pour cette fin de saison. » Mickaël Robin.

De Créteil, Jean Verdon

 

Pub Espace Pronos Proligue

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pseudo - le 14 avril 2018 à 09h18

    Quelqu’un a les stats de Richert et Gibelin ? On entend rarement parler de Gibelin en Proligue

  2. Eric - le 14 avril 2018 à 15h52

    Qui peux nous communiquer le classement de Créteil ainsi que son budget?

  3. Dumoncel - le 14 avril 2018 à 16h58

    6eme a 3 points des play off et il reste 4 matchs
    2.8 millions de budget soit le 2eme de proligue
    Enfin bon on voit que le budget ne faut pas le classement en proligue
    Regardez Istres ils ont 1.6 et pas bcp de grands noms mais ils vont sûrement monter

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).