Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue

Dunkerque est (toujours) en reconstruction

, par Dalibor

Après avoir fini sixième la saison passée, Dunkerque continue de rebâtir son effectif avec des jeunes prometteurs qui viennent remplacer les anciens cadres. Et cet été ne fait pas exception.

Dunkerque, la reconstruction, acte 3. On a l'impression que, chez le champion de France 2014, les étés se suivent et se ressemblent. Une statistique résume tout : du groupe qui a été chercher le sacre suprême il y a quatre ans, seuls trois joueurs sont encore présents : Kornel Nagy, Baptiste Butto et Pierre Soudry. En juin, encore trois se sont envolés : Mickaël Grocault, William Annotel et Nicolas Nieto. Les deux premiers, les plus anciens de l'effectif et élevés au rang de garants des valeurs du club, avaient tout connu avec Dunkerque. Et leur départ force forcément Patrick Cazal, l'entraineur, a rebâtir une nouvelle fois. "On ne peut pas chambouler en un été, donc cette saison est la suite de la précédente. Même si le chantier est plus important, car nous avons changé tout notre axe défensif et tout notre poste de pivot" explique le champion du monde 2001, qui doit faire contre mauvaise fortune bon coeur. Car dans le nord, avec un budget d'à peine quatre millions d'euros, on ne peut pas faire de folie. "On doit s'adapter à notre économie, on n'a pas la capacité de faire comme certains autres. Aujourd'hui on a une vraie perspective de salle, et on doit maintenir le niveau de notre performance jusqu'à ce qu'elle voit le jour. Cela passe par le recrutement de jeunes joueurs avec des objectifs individuels très élevés et à fort potentiel. A nous de les faire progresser" résume Cazal, qui entame sa huitième saison sur le banc dunkerquois.

Quatre recrues pleines de promesses

Ces jeunes, ils sont au nombre de quatre à avoir débarquer sur les bords de la Manche cet été. Dans les buts, Samir Bellahcene (photo de tête) va tenter de reproduire sa "saison remarquable" produite avec Massy, pour sa première en tant que numéro un dans l'élite. Pour le reste, Patrick Cazal a choisi de faire confiance à des joueurs qui n'avaient jamais foulé les parquets de Starligue. Et surtout à du jeune, du très jeune. Les deux recrues sur le poste de pivot, l'Espagnol Diego Pinheiro et le Slovène Matic Suholeznic (photo de gauche) n'ont que...23 ans. "On a surtout cherché à retenir les leçons de nos difficultés passées. On n'avait des pivots qui ne faisaient que défendre ou attaquer. Matic et Diego peuvent évoluer des deux côtés du terrain, tout en ayant des profils assez différents. Et Diego était capitaine de Léon depuis deux saisons, ce qui montre son tempérament" analyse Cazal, qui a aussi enrôlé le Cubain Reinier Taboada pour filer un coup de main sur le poste d'arrière gauche. Pisté par plusieurs écuries, c'est dans le Nord qu'il a choisi de continuer sa progression, à seulement 21 ans. "Je le pistais depuis un bout de temps, et le départ d'Alexandro Pozzer nous a permis de libérer une place d'extra-communautaire. C'est un joueur très délié, très explosif, qui joue à l'instinct. Il va venir apporter ce que j'avais un peu perdu avec Erwin Siakam. Pour moi, il a le potentiel pour être une des révélations de la saison" dixit son coach. Rien que ça.

Crédit photo: Emmanuel Durieux

"Ce groupe devrait être le notre pour les trois ou quatre prochaines années"

En termes de leadership, là aussi, il y a du pain sur la planche. Annotel et Grocaut partis, c'est à Baptiste Butto et Kornel Nagy de jouer le rôle de piliers du vestiaire. Les plus anciens, en somme, qui viennent d'ailleurs tous les deux de prolonger leur engagement. Mais Cazal compte aussi sur Kader Rahim, arrivé en cours de saison dernière et dont il ne cesse de vanter l'état d'esprit, pour garder son équipe dans le bon sens. Quel sens ? Celui qui mène à la coupe d'Europe, que le club n'a plus disputé depuis trois saisons. Encore en juin dernier, elle lui a échappé pour un petit point. "Mais il est très prématuré de parler d'objectifs aussi élevés. On aimerait faire une saison comme la précédente, où on a progressé dans beaucoup de secteurs" espère l'entraineur, qui ne cache pas son plaisir de continuer à reconstruire. Tout en sachant que, les étés prochains, la tâche ne devrait pas être aussi importante. "On a un groupe qui devrait être le notre pendant les trois, quatre prochaines années. Il y a beaucoup de fraicheur, une dynamique positive et la sensation que, désormais, tout est en place pour travailler" conclut Patrick Cazal. Il n'y aura donc sans doute pas d'acte 4 à la reconstruction de Dunkerque.

Kevin Domas

Prochain match TV

HBC Nantes

20:45

Ven. 31 Mai.

USAM Nîmes Gard

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
14 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
fan_de
fan_de
5 années il y a

Content pour Kader Rahim d'être reconnu pour ses qualités. Durant son passage à Sélestat il m'avait impressionné par son engagement.

cochonne
cochonne
5 années il y a
Répondre à  fan_de

Bonjour
C'est une vraie valeur ajoutée dans une équipe et quand on cite le nom de Rahim on pense le plus souvent à Kader mais son jeune frère Yacine après avoir enflammé les parquets du côté de Metz tente à 2 ans sa chance cette année en D1 luxembourgeoise.
il est également demi-centre et semble être taillé dans le même bois que Kader.
Je pense qu'on le verra sans doute également un jour dans le championnat de France au moins en proligue.
La couleur violette pourrait bien lui aller 🙂

Norddk
Norddk
5 années il y a

J’espère que cette saison amènera Bellahcène en Équipe de France, il a tout d’un grand .

Nanasse69
Nanasse69
5 années il y a

Sans aucun doute le role de kader rahim sera determinant. Son etat d’esprit est irréprochable

cochonne
cochonne
5 années il y a

Samir Bellahcène est tombé en plein embouteillage au poste de gardiens en EDF… mais il n'y a pas que l'EDF dans la vie même si c'est l'objectif de tout compétiteur.
Son physique atypique ne cadrera pas forcément avec la norme et les critères établis (ce n'est que mon avis et je ne les partage pas forcément) mais ça ne l'empêchera pas d'être un top gardien.

leFnake
leFnake
5 années il y a

Il n'y a pas d'embouteillage tant que çà : Gérard et Dumoulin ont encore quelques années devant eux, mais Dumoulin a déjà 34 ans. C'est pas vieux pour un gardien mais sera-t-il indiscutable jusqu’à 40 ans ?

Derrière le duo, Meyer a pris la succession de Pardin dans la place du gardien d'avenir, mais tout çà pourrait être remis en cause, par exemple par un Bellahcene voire Bonnefoi, Desbonnet ou autre. Par contre, il leur faudra a minima des expériences internationales en coupe d'Europe notamment car hormis Demaille à St-Raph, aucun ne la joue cette année (ce sera le cas pour Bonnefoi l'année prochaine à Montpel)

Philippemhb
Philippemhb
5 années il y a

Moi je préfère Desbonnet même si je reconnais le talent de l’ex montpellierain…

CrazyHand
CrazyHand
5 années il y a

@fan_de : Personnellement, K. Rahim ne m’a pas impressionné lors de son passage à Nîmes. Je pense qu’il est irréprochable au niveau du comportement, bon en défense… mais beaucoup trop stéréotypé en attaque, et pas si à l’aise que cela sorti de sa palette « un contre un / suspension / tir ».
@le Fnake / ok avec toi… pas tant d’embouteillage que ça. Mais que ce soit Bonnefoi ou Bellahcene (pardon peut-être pour l’orthographe), ou même Meyer, ils ont intérêt à grandement progresser.
Desbonnet n’ayant pas le niveau international, loin de là..

Thelios
Thelios
5 années il y a
Répondre à  CrazyHand

Aussi bien concernant Kader Rahim que Samir Bellahcene on ne doit pas parler des mêmes joueurs…. Quand tu vois les Stats de Samir l’an passé… C’est du tout bon en étant si jeune. Avec un état d’esprit impeccable et une volonté de gagner. Ce gars a la rage. Pour Kader, au delà de l’état d’esprit irréprochable, il a beaucoup plus dans sa palette que le simple un contre un… Il a beaucoup progressé à Dunkerque et sait apporter quand il rentre. Il ne lâche rien en défense et en attaque crée des déséquilibres allant beaucoup plus au contact qu’avant. Bref deux supers joueurs pour Dunkerque et le championnat de France !

Vilnus59
Vilnus59
5 années il y a

Kader Rahim est un joueur très performant à chaque sortie . Il progresse énormément année âpres année . Complet défensivement et offensivement . Pour l’avoir suivi l’an passé à Dunkerque , sans sa venue en joker médical dunkerque n’aurait pas forcément terminé si haut .

DKman
DKman
5 années il y a

La tâche compliquée aussi sera de faire et surtout refaire un travail de défense sans le patron emblématique qu’il était ( qu’on aime ou qu’on aime pas) Mike Grocaut.
Ça fera quand même bizarre…surtout 16 ans après..

Crazy Hand
Crazy Hand
5 années il y a

Pas un mot sur Joli? Il me semble que c’est le genre de mec qui un taulier non? Où est il? Pourquoi n’entre t-il plus dans les plans?

CrazyHand
CrazyHand
5 années il y a

« Crazy Hand »…?! Avec un espace ?!
C’est normal ça? Qu’on me pique mon pseudo ?!! 🤣

DKman
DKman
5 années il y a

Taulier oui et non… Ce sera que sa 4ème saison Dk… l’an passé on l’a à peine aperçu sur les terrains.
Plus un homme de vestiaire pour la bonne cohésion du groupe.

14
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x