Starligue – J19

Cesson va-t-il continuer sur sa série ?

Alors que la fête du handball se tiendra à Carpentier, avec LNH et LFH réunies devant les caméras de beIN Sports, les six autres rencontres seront toutes aussi intéressantes les unes que les autres. A commencer par Cesson-Massy, où les Bretons pourraient faire un pas de géant vers le maintien…

Certains cochent leurs rencontres cruciales sur le calendrier. D’autres, à l’image de Cesson-Rennes, ne font pas que le faire, ils les remportent aussi. C’est bien simple, depuis le début de saison, les Bretons ont des statistiques impressionnantes. Sur les six matchs qu’ils ont disputé face aux concurrents au maintien, ils en ont remporté deux, fait match nul trois fois et perdu un seul, en ouverture face à Saran. Yérime Sylla aurait-il trouvé la recette miracle pour que ses hommes soient en forme au bon moment ? “Il n’y a pas de secret, c’est le genre de matchs qu’on aime jouer. Pour certains, c’est les chocs de haut de tableau, mais les matchs décisifs pour le maintien, ce sont nos chocs à nous. Il y a de la pression, de l’enjeu, de la tension. Et cette saison, on arrive à bien répondre collectivement dans ces moments là” détaille le capitaine breton Sylvain Hochet. Au tableau, il ne manque qu’une victoire à domicile pour confirmer la bonne période cessonnaise, qui dure depuis début décembre et la victoire à Aix. “Ca a été le déclencheur, on a su profiter des circonstances pour se lancer et depuis, on livre de bonnes prestations. Maintenant, on aimerait bien offrir une victoire à nos supporters, même si on n’arrive pas à s’expliquer pourquoi on est timorés à la maison. On n’arrive pas à se lâcher et nos prestations n’ont pas été à la hauteur de nos attentes” confirme Hochet.

Cesson, expert des matchs pour le maintien

La réception de Massy peut-elle être l’occasion d’enfin se lâcher ? Les Massicois n’ont plus 36 solutions. En cas de défaite demain soir, le maintien serait d’autant plus compromis que le goal-average particulier jouerait en leur défaveur. “On n’a plus beaucoup de joker” disaient certains la semaine passée après la défaite face à Ivry. Et même si Cesson est dans une dynamique opposée, le capitaine breton croit ses hommes à l’abri de toute décompression. “Nous sommes parfaitement conscients que rien n’est plié et que nos poursuivants sont tout autant capables d’aller chercher des points à l’extérieur qu’on a pu le faire à Aix ou Toulouse” continue-t-il. Depuis quelques saisons, Cesson flirte avec la zone rouge sans ne jamais y séjourner trop longtemps. les Hochet, Doré, Derbier ou Lanfranchi auraient-ils mis à leur profit une certaine expérience du maintien pour se sauver de peu, saison après année ? “C’est clair que ça nous donne un avantage, on a tendance à ne pas trop paniquer quand les choses ne vont pas bien. Et à savoir gérer la pression inhérente au maintien” conclut Hochet. A voir si, encore demain soir, cette expérience se trouve être précieuse.

Tremblay, pour un bon résultat à Saint-Raphaël ?

Les autres concurrents au maintien ne seront pas forcément mieux lotis. Certes, la fête devrait être belle à Carpentier, où Ivry recevra Paris, après qu’Issy-Paris ait accueilli Nantes. Mais, sur le terrain, même sans Nikola Karabatic, les Parisiens ne devraient pas laisser les deux points. Saran aussi va avoir toutes les difficultés du monde à ramener quelque chose de Dunkerque. L’an passé, les hommes de Fabien Courtial avait été chercher le match nul dans le Nord et espèrent bien recommencer cet exploit. Mais sans Chema Rodriguez, incertain pour une douleur au poignet, et face à une équipe en chasse pour l’Europe, cela ne va pas être simple. Pour les Loiretains, l’opération maintien dans quinze jours, avec la réception d’Ivry. C’est finalement peut-être pour Tremblay qu’il y a le plus de place. En face des hommes de Benjamin Braux, Saint-Raphaël traverse une mauvaise passe, renforcée par une nouvelle blessure sur le poste d’arrière gauche. La blessure d’Aurélien Abily samedi soir arrive au plus mauvais moment et va encore réduire les rotations dans un effectif déjà sur la corde raide physiquement. Pour les Varois, la trêve internationale va faire le plus grand bien.

Nantes pour faire le trou ?

Le leader Montpellier aimerait bien conserver ses quatre points d’avance sur Paris. Sauf qu’en face, Aix arrive à Bougnol sans avoir perdu un match depuis le début de l’année. “Pour nous, le match le plus important sera mercredi” disait le coach Patrice Canayer après la victoire dimanche en Champions League face à Barcelone. C’est dire si ses hommes sont prévenus. Sur la troisième place du podium, Nantes a fait le trou sur ses poursuivants. Une victoire sur Toulouse pourrait leur permettre d’encore accroitre leur avance sur la concurrence, notamment si Nîmes, dans le choc caché de la journée, venait à tomber à domicile face à Chambéry. “On est de retour” disait la semaine dernière Franck Maurice, après les bonnes performances face à Nantes et Paris. C’est le moment de le prouver.

Le programme de la dix-neuvième journée

Mercredi 28.03
Dunkerque – Saran à 20h00
Montpellier – Aix à 20h00
Nîmes – Chambéry à 20h00
Cesson-Rennes – Massy à 20h15
Nantes – Toulouse à 20h30
Ivry – Paris à 20h50 (en direct sur beIN Sports 1)

Jeudi 29.03
Saint-Raphaël – Tremblay à 20h45 (en direct sur beIN Sports 1)

Kevin Domas

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. usdk - le 27 mars 2018 à 19h26

    Mercredi 28.03

    Dunkerque – Saran à 20h00

    Montpellier – Dunkerque à 20h00

    Dunkerque envoie les minots sur quel match ?

    • korogho - le 27 mars 2018 à 19h29

      C'est le syndrome Rhein Neckar Lowen ?

    • Philippemhb - le 29 mars 2018 à 00h12

      MHB Dunkerque, pour info, c'est le 30 mai

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).