Starligue – J3

Yanis Lenne, mission rebond

Si le match entre Tremblay et Aix n’est pas forcément le plus alléchant sur le papier, il sera en revanche celui du retour sur les terrains pour Yanis Lenne, prêté par Barcelone au club provençal.

La nouvelle est arrivée presque par surprise alors que le match entre Aix et Saint-Raphaël, mercredi dernier, allait débuter. Yanis Lenne, parti à l’été 2017 à Barcelone, allait revenir en France pour quelques mois pour palier la blessure de Gabriel Loesch, radius cassé. D’ailleurs le gaucher alsacien était déjà dans les tribunes de l’Arena d’Aix la semaine passée pour voir évoluer ses futurs coéquipiers. Et il sera parmi eux, demain soir, à l’heure d’entrer sur le terrain à Tremblay en France. Histoire de gratter du temps de jeu qui se refusait à lui en Catalogne. Barré par l’inamovible Victor Tomas et la pépite locale Aleix Gomez, Yanis Lenne ne devait se contenter que des miettes. “J’ai vu avec Xavi Pascual quand Aix s’est montré intéressé. Et il m’a dit que si je pensais que c’était le mieux pour moi, alors il ne s’opposerait pas à un prêt” raconte l’international. Peu utilisé en Champions League ou les grosses échéances de Liga Asobal, Lenne aurait pu bougonner dans son coin, en ruminant sa frustration. “Mais frustré, je ne le suis pas. J’ai l’impression d’avoir tout fait correctement, sans avoir eu l’opportunité de m’exprimer dans les moments importants. Et quand on est joueur, on aime avoir des responsabilités. Certains me demandent si mon départ à Barcelone est un échec. Pas moi. J’ai énormément grandi et progressé, et ce n’est pas parce que je suis prêté pendant trois mois que je remets tout en question” continue-t-il.

Une situation particulière

Mais, histoire de conserver le rythme, le mieux pour lui était de rebondir autre part, au moins pour quelques mois. Alors Yanis Lenne va parcourir les terrains de Starligue jusqu’à la fin de l’année civile. Et même d’un peu plus loin, puisqu’il aura pour mission d’aider le PAUC à atteindre la phase de groupes en coupe EHF. Avec pour objectif d’être opérationnel tout de suite. “C’est une situation nouvelle pour moi, mais en termes d’investissement, cela ne changera rien de n’être à Aix que pour trois mois. C’est sûr que se dire que je ne vais jouer avec ces garçons que jusqu’en décembre, c’est un peu étrange, mais je vais continuer sur ma ligne de conduite et me donner à fond, d’autant plus que le groupe est top” sourit-il, pas malheureux d’avoir retrouvé en Provence Aymeric Minne, avec qui il avait été champion d’Europe et du monde jeunes en 2014 et 2015. L’adaptation se passe, à écouter la nouvelle recrue, de la meilleure des façons. De toute manière, le gaucher de 22 ans n’a pas le choix. Avec seulement trois mois pour faire ses preuves, il n’y a pas de temps à perdre.

Qui pour la passe de trois ?

Des cinq équipes qui pointent en tête du championnat, lesquelles seront capables de faire la passe de trois ? Sur le papier, l’affaire semble jouable pour Montpellier, qui recevra Istres, ou pour Nîmes qui se déplacera à Pontault-Combault. A Nantes, en revanche, la méfiance est de mise. Les matchs face à Dunkerque et Flensburg ont été loin des standards habituels et un déplacement à Ivry, ce n’est jamais une sinécure. D’ailleurs le H s’y était incliné la saison passée. Chambéry, qui pointe également à 100% de victoires en ce début de saison, recevra Dunkerque et si on se fie au dernier déplacement des Nordistes, pointer à six points mercredi soir serait une belle réussite. Le ParisSaint-Raphaël de jeudi sera, contre toute attente, le choc des extrêmes. Si les Parisiens ont parfaitement négocié leurs premières sorties, dans le Var, les choses ne se passent pas comme on l’espérait. Comme à Cesson, d’ailleurs, qui recevra Toulouse dans le choc du bas de tableau.

Le programme de la troisième journée :

Mercredi 19.09
Cesson-Rennes – Toulouse à 20h15
Pontault-Combault – Nîmes à 20h30
Tremblay – Aix à 20h30
Montpellier – Istres à 20h45 (en direct sur beIN Sports 1)

Jeudi 20.09
Chambéry – Dunkerque à 20h15
Ivry – Nantes à 20h30
Paris – Saint-Raphaël à 20h45 (en direct sur beIN Sports 1)

Kevin Domas

HandNews & CasalHand

25 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 18 septembre 2018 à 17h09

    Bonjour
    Bien sur que ce passage à Barcelone n'est pas un échec.
    Attention toutefois à ne pas être trop gentil car pas frustré de ne pas avoir joué n'est pas bon non plus.
    Normalement à 22ans si tu ne joue pas alors que tu estime que tu as le niveau, tu devrais avoir un moral de tueur e l'envie de fumer tout ce qui bouge et forcément… Être frustre.
    Ces trois prochains mois risquent d'être très importants pour la suite de sa cariere, il faut absolument qu'il se debarasse de cette image de bon petit gars sympa et qu'il enfile les performances comme si sa vie en dependait.
    Barcelone c'est terminé car il u aura toujours Alleix devant, il faut à présent viser autre chose et ça commence mercredi !

    • Averell - le 19 septembre 2018 à 09h26

      En revanche, je suis un peu sceptique sur cette pratique du pret de 3 mois… Et pourquoi pas des piges pour quelques matchs?
      En extrapolant a l'extreme, on pourrait avoir ainsi des clubs qui se presentent suivant les mois avec des effectifs totalement differents.

      Par ailleurs, Lenne va jouer 3 mois a Aix, puis repart cirer le banc a Barcelone??? Parce que Victor Tomas n'a que 33 ans et donc, theoriquement, pourrait tres bien jouer pendant encore 3 a 5 ans.
      Est ce Aix qui ne voulait pas lui proposer plus de 3 mois ou Barca qui ne veut pas le lacher plus longtemps???
      Il a quand meme interet a chercher une solution plus satisfaisante a long terme

      • leFnake - le 19 septembre 2018 à 09h57

        Par ailleurs, il me semblait qu'un joueur ne pouvait pas jouer en coupe d'Europe pour deux clubs différents dans la même saison : s'il joue avec Aix en EHF, il ne pourra plus jouer en LDC avec le Barça ?

        Après, pour ce qui est de la durée de 3 mois, c'est peut-être juste pour que le Barça puisse se parer à une éventuelle blessure longue de Tomas ou Aleix d'ici décembre, auquel cas Lenne retournerait au Barça. Le cas échéant, on pourrait imaginer que son prêt à Aix soit prolongé jusqu'à la fin de la saison.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).