Starligue – J25

Une dernière répétition et un adieu

Crédits photos : Benoît Denis

Dans un Phare bien rempli pour la réception de Nantes, Chambéry a dit au revoir à son défenseur et dernier historique Benjamin Gille. Nantes vainqueur 25-29 sera aussi satisfait par sa dernière sortie avant Cologne.

Crédit : Benoît Denis

Pour le match, Nantes a fait vivre un résumé de la saison chambérienne. D’abord, une mise à l’écart (0-4, 4e) poussée par Gurbindo et l’ancien gardien des lieux Cyril Dumoulin (13/23 à la pause). Ensuite, une longue course poursuite où Chambéry ne reviendra jamais à moins de trois buts (7-10, 16e ; 19-22, 47e ; 25-28, 59e), et frôlant parfois le gouffre (10-17, MT). « On a raté notre début de rencontre, avec beaucoup d’immanquables et d’erreurs » reconnaît sans mal Romain Briffe. Le nombre d’immanquables était en effet bien trop important, à l’exemple de Fahrudin Melic écœuré par le grand Cyril sur 7m et pas uniquement, là où Nantes ne flanchait pas guidé pour un soir par Romain Lagarde distributeur pour Nicolas Tournat (6/6) et Kiril Lazarov (6/9 dt 5/5 à 7m). Certes, tout ne fut pas parfait pour Nantes et il faudra corriger quelques manqués en défenses qui auront donné de l’espace pour les buts spectacles de Fahrudin Melic et autres exploits de Johannes Marescot et Quentin Minel. Les pertes de balles (15) devant devront aussi être effacées face à un PSG qui sera – à n’en pas douter – remonté comme un pendule.

Une dernière belle image

Crédit : Benoît Denis

Non content de fêter sa der, Benjamin Gille aura eu un temps de jeu bien supérieur qu’à l’accoutumée cette saison. Jusqu’à offrir aux supporters de toujours un but qui fera sourire jusqu’aux rangs nantais. En défenseur avancé, il aura été le feu-follet de la soirée, et est pour beaucoup dans les 10 balles perdues de Nantes en seconde période. Alors même si la défaite est au bout, l’essentiel était ailleurs : « Je suis heureux et j’ai envie de dire merci à ce que j’ai vécu ce soir. Même s’il y a la défaite, l’ensemble de mes 18 années ici font que c’est un peu accessoire… Je l’ai pas dit souvent ça ! J’aurais préféré gagner, mais j’ai pu m’amuser ce soir, j’ai kiffé ! » Bon joueur et visiblement ému, il souhaitera au micro que les nantais « vivent le meilleur moment possible » ce week-end. Loin des émouvants adieux, Baptiste Malfondet aura tout de même eu son au revoir et son but. Un moindre mal. Nul doute que, avant d’affronter les parisiens, tout deux auront un œil sur leur télévision avant un dernier grand bain dans une semaine à Paris. Un match où le défenseur n°9 partagera sa fin de carrière avec Daniel Narcisse, un autre historique du Phare. Décidément…

Crédit : Benoît Denis

La feuille de match

Chambéry – 25

Exclusion : Minel (21’57), Paturel (41’53)

Yann Genty (GB – 8/25) ; Julien Meyer (GB – 1/11) – Benjamin Gille (Cap – 1/1) ;Antoine Léger (1/2) ; Queido Traoré (3/4) ; Alexandre Tritta (2/6) ; Fabien Chazallet (0/1) ; Clément Damiani ; Romain Briffe (3/7) ; Hugo Brouzet ; Johannes Marescot (5/5 dt 2/2 à 7m) ; Pierre Paturel (2/4) ; Quentin Minel (4/9) ; Baptiste Malfondet (½ dt 0/1 à 7m) ; Fahrudin Melic (3/7 dt 0/3 à 7m) ; Niko Mindegia (0/1).

Nantes – 29

Exclusions : Claire (9’50), Matulic (25’45)

Cyril Dumoulin (GB – 20/45) ; Arnaud Siffert (GB) – Romain Lagarde (3/5) ; Romaric Guillo ; Olivier Nyokas (0/3) ; Nicolas Claire (3/3) ; Dominik Klein (2/2) ; Dragan Pechmalbec (1/1) ; Nicolas Tournat (6/6) ; Rock Feliho ; Julian Emonet (0/1) ; Jerko Matulic ; Kiril Lazarov (6/9 dt 5/5 à 7m) ; Eduardo Gurbindo (3/3) ; David Balaguer (0/1) ; Espen Lie Hansen (5/8)

Au Phare, Maxime Thomas

HandNews & CasalHand

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. Franck du 85 - le 23 mai 2018 à 05h10

    Match agréable à voir, pas trop physique ça fait du bien aussi des fois. Tournat m’épate à chaque fois (mais Marescot fut top également).
    Si Dumoulin, Lazarov et Hansen jouent de la même façon samedi, ça peut-être intéressant samedi. Olivier est encore un peu chien fou.
    La cérémonie d’après match fut émouvante, c’est vrai. Il est temps que la saison se termine pour la voix de Bubu.

  2. boule - le 23 mai 2018 à 09h59

    Plus de frères Gille sur le terrain de Chambéry… Une grande page vient définitivement de se fermer…
    Les très belles années 2000 pour Chambéry appartiennent à un autre temps malgré la présence de Bubu sur le banc. Paturel reste le dernier “rescapé” des “belles” années 2010 !

  3. niko - le 23 mai 2018 à 10h08

    18 ans à Chambéry ! Bravo pour cette fidélité et cette carrière !

    Un beau clin d’œil de l’histoire de finir au Phare sur un dernier but face à son pote Dumoulin et de finir à Paris en même temps que Narcisse !

    M9ERCI BENJ !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).