Starligue

Nantes, foule sentimentale

Crédit photo : HBC Nantes

Avec près de 5.500 spectateurs en moyenne toutes compétitions confondues depuis le début de saison, Nantes fait le plein en tribunes et surfe sur ses excellents résultats de la saison passée. Cette ferveur populaire s’est construite depuis plusieurs années déjà.

 

Co-leader de Starligue avec Chambéry et invaincu après cinq journées de championnat, Nantes domine également le classement des affluences. Pour son retour au palais des sports de Beaulieu après trois ans de travaux qui avaient contraint le H à s’expatrier à la Trocardière à Rezé, le club du président Pelletier a attiré un large public : 5.500 spectateurs contre Dunkerque, 5.902 contre Montpellier dans un match à guichets fermés, 5.108 face à Flensburg et 5.194 contre Skjern en Ligue des Champions.

« C’est une réelle satisfaction de voir cette vague violette nous accompagner dans notre déménagement depuis la Trocardière, se réjouit le président Pelletier sur le site du club. L’affluence est supérieure à ce que la capacité maximale de la Troc’ nous aurait permise, quand bien même nous ne sommes pas à guichets fermés à tous les matches. »

Meilleure affluence de Starligue

Le 3eme budget de Starligue (6,8M€) est désormais reconnu depuis plusieurs saisons pour sa ferveur populaire et l’ambiance que ses supporters insufflent pour soutenir leurs protégés. Première affluence du championnat la saison passée avec 63.650 spectateurs, soit une moyenne de 4.900 par rencontre, Nantes affichait le deuxième meilleur taux de remplissage (98%) de Starligue, derrière Cesson (99%) mais devant Montpellier (97%), Tremblay (96%) et bien devant Paris (76%). La quasi totalité des rencontres à la Trocardière s’est en effet disputée à guichets fermés. Une sacrée performance dans une ville où l’offre sportive de haut niveau ne manque pourtant pas. Sold out en 24 heures pour la réception du PSG fin décembre, le Hall XXL aurait pu accueillir bien plus de monde que la configuration Euro féminin lui impose (9.243 sièges).

Un public de passionnés

Avec de tels chiffres et déjà trois records du plus grand nombre de spectateurs pour un match de championnat français à son actif (9.357 en 2013, 10.753 en 2014 et 11.019 en 2016), Nantes se voit récompensé de ses efforts pour structurer le club en dehors des terrains. Le public de passionnés sait d’ailleurs aussi répondre présent lorsque le H n’est pas sur le terrain.
On se souvient d’un Hall XXL incandescent pour accueillir les Bleus lors du Mondial 2017 mais aussi les autres nations (109.009 spectateurs au total). Nul doute qu’en poursuivant sur sa lancée en Starligue, Nantes continuera de réunir un public encore plus large.
Olivier Poignard
HandNews & CasalHand

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. Mamar44 - le 9 octobre 2018 à 20h50

    C'est tellement frustrant d'être autant à l'étroit…
    Même dans le Hall XXL, les 10 000 places pour le match de décembre se sont vendues en 24 heures !!
    Si seulement on avait un stade modulable comme à Lille…

  2. jo - le 9 octobre 2018 à 21h16

    oui bon après les stades de foot pour le hand c’est bien pour battre des records et pour l’ambiance mais je pense pas que ce soit terrible niveau visibilité quand même en haut…

  3. Crazy Hand - le 9 octobre 2018 à 21h23

    Qui connaît la salle de Radès dans la banlieue de Tunis où avait lieu les CM de 2005 ?
    Une salle incroyable… ambiance suffocante ! Et même de très haut, on voit très bien le terrain…
    La palais Blau grana, où j’ai vu la finale retour de Champions League Barça-Ciudad réal en 2005, c’était ridicule ! C’est vous dire !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).