All J.6

Hanovre invaincu après six journées

Source : die-recken.de

Après six journées, la course au titre semble encore plus disputée que prévue. Hanovre bat un record : jamais les preux n’avaient enchaîné autant de victoires en début de championnat. Plus bas dans le classement, Göppingen obtient sa première victoire après un succès contre Minden, tandis que Nordhorn semble foncer vers la relégation.

Match de la semaine : Rhein Neckar Löwen, la bête noire de Magdeburg

C’est le genre de match que le SCM pourrait gagner, et pourtant ils chutent si souvent face aux lions. Concurrents au titre, les lions ont dominé les locaux malgré quelques sursauts.

Les lions commencent déjà très fort, avec un 5-2 infligé en peu de temps (6’30). Le public pousse ses joueurs à se surpasser, notamment Marko Bezjak (5 buts). Le demi centre slovène est partout, bien aidé par Albin Lagergren sur le poste d’arrière droit. Andy Schmid distribue à qui veut en attaque, mais Jannik Green fait quelques parades, la défense du SCM se resserre. Les deux équipes se retrouvent à faire jeu égal à la pause, avec une légère avance en faveur des lions (13-14 MT). Les visiteurs sont assez incisifs en attaque, avec un excellent Kohlbacher (7 buts).

Au retour des vestiaires, Green envoie les balles de contre à Musche et le SCM prend l’avantage. Ils dominent les débats pendant un petit quart d’heure, avant de laisser les lions reprendre les devants sur un contre de Guardiola (21-22, 45′). Bennet Wiegert renvoie Michael Damgaard, son joueur joker mais rien n’y fait : ce n’est pas son match. Palicka sur 7m, Appelgren dans le jeu, les gardiens de Mannheim laissent passer peu de buts dans le moneytime et permettent à leur équipe de prendre deux points bien mérités.

Romain Lagarde (2 buts) semble s’accoutumer peu à peu à sa nouvelle équipe, et met autant d’impact qu’il pouvait en mettre avec son ancienne équipe malgré le peu de buts marqués. En ce qui concerne Magdeburg, c’est ce genre de performance décevante, en plus de la défaite à Melsungen, qui les prive souvent d’aller jusqu’au bout de la course au titre et d’y arriver premier. Un jeu offensif efficace, mais qui manque souvent de régularité en défense.

Joueur de la semaine : Stefan Cavor

Avec un superbe 11/12 au tir, Stefan Cavor est notre MVP de la semaine ! L’arrière droit monténégrin est déjà une valeur sûre du championnat à seulement 25 ans. Arrivé en 2016 à Wetzlar, il était convoité par Ciudad Real, juste avant la faillite du club. Sous contrat jusqu’en 2022, nul doute qu’on le verra dans un club de meilleur standing s’il continue sa progression.

Quel dommage pour Balingen ! Faisant face à Wetzlar cette semaine, le promu a bien failli remporter un nouveau point. Le match est serré dès le début (7-7, 13′). Les gardiens de Wetzlar ne sont pas en réussite mais un manque d’efficacité au tir de la part de Balingen permet aux hommes de Kai Wandschneider de passer devant à la mi-temps (16-19). Grâce aux buts de Lukas Saueressig (5/6) et Vladan Lipovina (9/12), Balingen est bien présent en deuxième période (27-28, 46′) et parvient même à égaliser (33-33, 58′). Malheureusement, cela ne suffit pas : un dernier but signé Olle Forsell Schefvert (5/6) assure à Wetzlar la victoire. Score final : 33-34.

Stefan Cavor

Crédits photos : HSG Wetzlar

Duvnjak porte Kiel, Hanovre établit son propre record

Enfin ! Après six journées, le Frisch Auf! Göppingen a obtenu sa première victoire, c’était face à Minden. Dominants dans le premier quart d’heure, les locaux vont vite se faire rattraper par Minden, qui va même prendre l’avantage après 20 minutes de jeu. Mais les locaux se remobilisent, bien aidés par un Daniel Rebmann des grands soirs (14 arrêts, 38%). Sliskovic redonne l’avantage à son équipe avant la pause (13-12, MT). La deuxième période sera dominée par Göppingen, jamais inquiété, avec la maîtrise qui leur faisait défaut depuis le début de la saison. A noter les superbes performances de Schiller (10 buts), ailier de Göppingen et de Marian Michalczik (10 buts). Score final : 26-23.

On aurait presque cru à l’exploit de Bergischer face à Kiel. Alors qu’ils recevaient le THW, les Lions ont tenu la comparaison quarante bonnes minutes. Cependant, les limites d’un effectif comme celui de Bergischer ne peuvent faire face aux rotations de Kiel. Lorsque Domagoj Duvnjak (8 buts) prend en main le jeu de Kiel, les Zèbres passent à la vitesse supérieure et Landin (12 arrêts) verrouille sur la fin du match. Score final : 29-34.

Hanovre enchaîne sa sixième victoire d’affilée en déplacement à Stuttgart. Jamais inquiétés dans la rencontre, il y a tout un niveau d’écart entre les deux équipes. Fabian Böhm et Ivan Martinovic prennent les commandes en attaque, tandis que Dominico Ebner est encore très bon dans sa cage. Score final : 23-28.

Pas de surprise du côté de Ludwigshafen, qui s’est incliné face à Erlangen. Si au début, les chouettes restent au contact, elles sont vites distancées. A la pause, l’écart est important (8-14). La deuxième période est plus favorable à Ludwigshafen (12-14, 39′), mais en face Carsten Lichtlein enchaîne les arrêts (17 arrêts, 47 %). Les joueurs principaux des Chouettes passent à côté de leur match, à l’image de Dominik Mappes (2/9) ou Jerome Müller (0/4).  Malgré la méforme de Nico Büdel (3/10), les coéquipiers de Quentin Minel (2/3) s’imposent tranquillement. Score final : 19-23.

Berlin n’a jamais été inquiété par Lemgo, dominant le match du début à la fin. Grâce aux arrêts de Dejan Milosavljev (15 arrêts, 38%), les Füchse prennent rapidement l’avantage (1-6, 10′). Lemgo peine et Berlin peut continuer sur sa lancée. A la mi-temps, Berlin dispose d’une avance confortable (9-16). La deuxième période est l’occasion pour Lemgo d’améliorer un peu sa performance, mais ne revient jamais à moins de quatre buts.  Score final : 26-31.

Melsungen a disposé sans peine de Nordhorn. L’écart grandit peu à peu au cours de la première période (7-12, 20′).  Bart Rabensberger réalise quelques arrêts, mais ce n’est pas suffisant pour que son équipe passe devant. A la pause, Nordhorn a cinq buts de retard (11-16). Au retour des vestiaires, Melsungen enchaîne les buts (13-21, 39′). Robert Weber est le meilleur buteur de son équipe (12/16), mais il est l’un des seuls en réussite. Nordhorn connaît donc une nouvelle défaite, et se trouve toujours sans point. Score final : 24-31.

Après sa défaite face à Kiel lors du derby, Flensburg a renoué avec la victoire face à Leipzig. Les hommes de Maik Machulla passent rapidement en tête (7-5, 15′). Holger Glandorf signe son retour de blessure avec deux buts. En face, Franz Semper (2/7) et Marko Mamic (1/5) sont en échec. Portant à la mi-temps, Leipzig ne semble pas si loin (13-9). Benjamin Buric est solide dans ses cages en deuxième période (17 arrêts, 44%), et le SG en profite pour creuser l’écart (22-14, 41′). Leipzig ne trouve plus de solution, et doit bien s’avouer vaincu. Score final : 30-22.

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 THW Kiel 24 14 12 0 2 427:36760
2 SG Flensburg-Handewitt 24 16 11 2 3 425:37154
3 Rhein-Neckar Löwen 24 16 11 2 3 458:41642
4 SC Magdeburg 22 16 11 0 5 479:43247
5 TSV Hannover-Burgdorf 22 15 10 2 3 432:40428
6 MT Melsungen 21 16 10 1 5 439:4336
7 Füchse Berlin 20 15 10 0 5 424:38143
8 SC DHfK Leipzig 18 16 9 0 7 446:449-3
9 Bergischer HC 15 16 6 3 7 435:446-11
10 HSG Wetzlar 14 15 6 2 7 421:422-1
11 HBW Balingen-Weilstetten 13 15 5 3 7 421:435-14
12 Frisch Auf Göppingen 13 16 6 1 9 402:422-20
13 HC Erlangen 12 15 5 2 8 387:402-15
14 GWD Minden 10 16 4 2 10 421:441-20
15 TBV Lemgo 10 16 4 2 10 434:465-31
16 TVB 1898 Stuttgart 10 15 3 4 8 391:424-33
17 Die Eulen Ludwigshafen 6 16 2 2 12 372:417-45
18 HSG Nordhorn-Lingen 2 16 1 0 15 378:465-87

Romane Marcon – Julien Baudry

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).