All J.7

C’est la journée des surprises !

Qui n’en a pas marre des journées de championnat où il ne se passe rien ? Où chaque favori remporte sa rencontre et où le suspens n’existe pas. Et bien niveau surprises, on a été servi cette semaine !

Match de la semaine : Melsungen donne la leçon à Mannheim

Certainement la plus grosse surprise de la semaine, Melsungen a véritablement dominé les Lions pendant tout le match. Avec un 3-1 inscrit dans les premières minutes de jeu, le ton est donné. Le public pousse son équipe. Au premier quart d’heure, les Lions accusent un retard de 4 buts (10-6, 17′). Schmid contre Häfner, Gensheimer contre Mikkelsen, Mannheim ne va reprendre l’ascendant qu’au début de la deuxième période (14-14 MT).

Les deux collectifs vont faire jeu égal quelques minutes en deuxième période, mais un facteur important va faire la différence : les gardiens. Alors que les gardiens de Mannheim ne sont pas vraiment en forme, Nebojsa Simic (14 arrêts, 40%) enchaîne les parades. A la 40ème, l’écart est encore creusé par les locaux (21-17). Les Lions se révoltent à nouveau, mais gâchent des cartouches et accumulent quelques pertes de balles. Melsungen signe là un match de bonne facture, alors que les Rhein Neckar Löwen subissent leur deuxième défaite. Score final : 31-26.

Joueur de la semaine : Bjarki Mar Elisson

Avec 12 buts inscrits dont 2 jets de 7m, l’ailier gauche islandais est notre MVP de la semaine ! Arrivé de Berlin cette année, il est une véritable machine à buts en ce début de saison. Il avait déjà terminé la saison 2014-2015 meilleur buteur de 2. Bundesliga et n’a jamais caché son ambition de l’être en première division. En tout cas, il fait partie des concurrents cette année…

Le début de saison difficile continue pour Lemgo, qui a malheureusement perdu dans les dernières minutes face à Minden. Les deux équipes font jeu égal en première période, même si Minden prend un premier avantage vers la mi-temps (13-11, 22′). On retrouve ces deux buts d’écart à la pause (17-15). Lemgo revient en force des vestiaires et passe même en tête (17-18, 32′). Bjarki Mar Elisson, l’ailier gauche de Lemgo, inscrit les buts (12/16), mais Minden s’accroche (25-25, 44′). Au terme d’une lutte acharnée dans le dernier quart d’heure, Juri Knorr (7/9) vient assurer la victoire à son équipe. Score final : 33-31.

Bjarki Mar Elisson (Berlin)

Magdeburg dans la tourmente, Hanovre enchaîne

La saison actuelle en Bundesliga est la plus excitante depuis déjà plusieurs journées, et cela s’est encore confirmé cette semaine à Hanovre. Alors qu’ils affrontaient l’actuel champion d’Allemagne Flensburg, les Preux ont proposé un gros défi physique. Flensburg avait pourtant les clés du match en main, ils ont dominé presque toute la rencontre (17-21, 50′). Et à partir de ce moment, Flensburg va s’écrouler et Hanovre va tenir, grâce à une parade finale de Urban Lezjak, qui a fait une entrée fracassante à 55% d’arrêts : Hanovre reste invaincu. Score final : 23-22.

Assez peu de recrues, pas le jeu le plus transcendant, pourtant Wetzlar a vaincu le SC Magdeburg, qui se trouve dans une spirale de défaites. Le début de rencontre est assez similaire à celui de Melsungen contre les ions : les locaux écrasent leur adversaire, avec un Stefan Cavor (11 buts) décidément en pleine forme. Quelques erreurs du côté de Wetzlar permettent à Magdeburg de réduire l’écart, mais c’est compliqué pour le SCM (15-13, MT). Mathias Musche également en forme du côté de Magdeburg avec 11 buts, Magdeburg va courir après le score toute la rencontre. Avec une révolte sonnée en fin de rencontre, les deux portiers vont verrouiller leur but les deux dernières minutes… Mais Wetzlar avait encore 1 but d’avance. Magdeburg enchaîne sa troisième défaite et pourrait bien prendre du retard pour le titre… Score final : 29-28.

Avec un début de saison plutôt encourageant pour la suite, Leipzig sort victorieux d’une rencontre face à Bergischer. Le surprenant promu de la saison dernière ne surprend plus grand chose, malgré 25 minutes de domination. Les locaux prennent l’avantage avant la pause et ne le lâcheront pas du match, creusant l’écart peu à peu. Bergischer revient en fin de match, sans parvenir à rattraper Leipzig, malgré les efforts de Fabian Gutbrod (9 buts) et d’Arnor Gunnarsson (5 buts). Avec un des effectifs les plus stables du championnat, Leipzig fait un très bon début de saison. Score final : 35-32.

Sans surprise, Göppingen a disposé de Stuttgart sans difficulté. Stuttgart mène brièvement au début de la rencontre, mais joue trop dans la précipitation pour réellement inquiéter les locaux. Une fois passé en tête, Göppingen impose son rythme (12-8, 23′) et Stuttgart ne peut rien y faire. A la mi-temps, Göppingen a trois buts d’avance (14-11). Urh Kastelic, entré en fin de première période, s’avère décisif avec 11 arrêts, soit 46% d’efficacité. Le jeu des hommes de Jurgen Schweikardt est de plus en plus décousu, ce qui offre autant de possibilités de jeu rapide  pour leurs adversaires (27-19, 51′).  Un dernier but de Marcel Schiller vient sceller la victoire de son équipe. Score final : 31-22.

Les journées passent et se ressemblent pour les Eulen Ludwigshafen, qui concèdent une nouvelle défaite, cette fois face aux Füchse Berlin. Les hommes de la capitale prennent rapidement l’avantage (7-4, 18′). L’écart est tout de même raisonnable à la pause (12-9). Comme souvent, c’est la deuxième mi-temps qui est fatale à Ludwigshafen. Incapables de tromper un bon Silvio Heinevetter (12 arrêts, 39%), les joueurs se fatiguent vite et cela se ressent au score. Les Füchse l’emportent avec dix buts d’avance. Score final : 29-19.

On y aura cru jusqu’au bout mais finalement Nordhorn n’a pas réussi à venir à bout d’Erlangen. Dès le début du match, Nordhorn est bien en place (3-5), aidé par de bons arrêts de son portier Björn Buhrmester. Erlangen passe finalement devant à la mi-temps (13-11). Des erreurs du côté des locaux permet à Nordhorn d’égaliser (16-16, 39′). Mais Katsigiannis dans les cages d’Erlangen est bien présent (15 arrêts, 38%). Nordhorn ne s’avoue pas vaincu et peut compter sur ses ailiers Robert Weber (8/12) et Pavel Mickal (7/8). Malheureusement, le but de Florian von Gruchalla vient sceller l’issue du match en faveur d’Erlangen. Score final : 26-25.

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 TSV Hannover-Burgdorf 16 9 8 0 1 267:23136
2 Rhein-Neckar Löwen 13 9 6 1 2 263:23429
3 SG Flensburg-Handewitt 13 9 6 1 2 235:21322
4 MT Melsungen 13 9 6 1 2 247:23710
5 THW Kiel 12 7 6 0 1 215:18629
6 Füchse Berlin 12 9 6 0 3 252:22428
7 SC DHfK Leipzig 12 9 6 0 3 247:252-5
8 SC Magdeburg 10 9 5 0 4 284:25232
9 HC Erlangen 10 9 4 2 3 232:233-1
10 HSG Wetzlar 9 9 4 1 4 265:2650
11 Frisch Auf Göppingen 8 9 4 0 5 231:2310
12 GWD Minden 7 9 3 1 5 235:243-8
13 Bergischer HC 7 9 3 1 5 242:254-12
14 HBW Balingen-Weilstetten 4 8 2 0 6 225:245-20
15 TVB 1898 Stuttgart 4 8 1 2 5 201:228-27
16 TBV Lemgo 4 9 1 2 6 241:268-27
17 Die Eulen Ludwigshafen 2 9 1 0 8 214:251-37
18 HSG Nordhorn-Lingen 2 9 1 0 8 220:269-49

Romane Marcon – Julien Baudry

Pub Espace Pronos Allemagne

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vardarian - le 30 septembre 2019 à 17h45

    #HannoverEnLDC, on y croit!

    • Kieler - le 30 septembre 2019 à 17h50

      Ah ah ou pas 😉

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).