Asobal – J3

Barcelone et Cuenca au galop

Victor Tomas (Barcelone)

Pour le compte de cette troisième journée, Irún et ses Français se déplaçaient à Benidorm. Le Barça recevait Huesca, tandis que León et Valladolid se livraient une bataille endiablée lors du traditionnel derby castillo-léonais. Un duel intéressant mettait aux prises Cuenca et Logroño. On décortique la journée pour vous.

Résumé de la journée

En match avancé, Barcelone a corrigé une équipe de Huesca pas épargnée par les blessures en ce début de saison. Les ailiers Víctor Tomás et Alex Pascual, issu du Barça B et fils de l’entraîneur, ont été inspirés avec 7 buts chacun. On notera également les 5 réalisations de Lasse Andersson, Luka Cindric, Ludovic Fabregas, Abel Serdio et Raúl Entrerríos pour un score final sans appel : 49-26. De son côté, Irún l’a emporté à Benidorm grâce à une défense de fer, laissant son adversaire à 18 petits buts (dont 11 de l’ailier Álvaro Cabanas, soit 7 pour le restant de l’équipe !). Score final : 18-22 en faveur des Basques.

Granollers va mieux et empoche sa première victoire de la saison à Santander (26-29), grâce aux 9 buts du pivot Adrià Figueras et aux 6 du jeune demi-centre Ian Tarrafeta. Dans un derby animé, c’est finalement León (avec 8 buts de Mario López) qui est venu à bout d’une équipe de Valladolid accrocheuse (score final : 34-31). Logroño marque le pas après s’être s’incliné à Cuenca (35-28, voir plus bas). Dans le reste de la journée, le modeste promu Nava et Guadalajara se sont neutralisés (27-27), de même que Cangas et Puerto Sagunto (28-28), tandis qu’Anaitasuna Pampelune a réalisé une belle opération en gagnant à Puente Genil (26-33), avec respectivement 7 et 6 réalisations des ailiers Etxeberría et Chocarro.

La perf de la journée

On aurait pu mettre en avant le Barça qui a flirté avec les 50 buts, mais s’agit t’il réellement d’une performance, au vu de la différence de standing entre les deux équipes ? On aurait pu citer la nouvelle démonstration défensive d’Irún mise en pratique à Benidorm. Mais on se focalisera plutôt sur la très belle victoire de Cuenca face à Logroño dimanche. Véritable surprise la saison passée, Cuenca confirme sur sa lancée et est désormais la seule équipe au coude à coude avec le Barça, après sa troisième victoire en autant de matchs. En surclassant Logroño, cette équipe très sud-américaine a montré qu’elle faisait désormais partie des outsiders à prendre en compte cette saison.

Pablo Marrochi

La ligne arrière a fait bonne figure face aux Riojanos, comme le témoignent les 6 buts du Brésilien Leonardo Dutra, un des meilleurs scoreurs de la saison écoulée, ou les 6 autres signés par l’Uruguayen Pablo Marrochi, ex-Créteil. On notera également les bonnes stats individuelles du gardien argentin Leo Maciel (15/39, pour un 39% d’efficacité), de l’ailier Sergio López (6 buts), du pivot argentin Lucas Moscariello (3 buts) et de l’arrière droit hongrois Bálint Fekete (3 réalisations). Au sommet du classement après 3 journées, cette équipe aura également son mot à dire en Coupe EHF, un peu à l’instar d’Irún en Ligue des Champions.

Et nos Français dans tout ça?

Ludovic Fabregas (Barcelone)

Côté Barcelone, Fabregas a inscrit 5 buts (sur 6 tirs) et de nouveau livré un match plein. Sorhaindo a participé au niveau défensif (aucun but) et Mem y est allé de ses 2 réalisations (2/3). N’Guessan n’a pas été convoqué pour ce match, Pascual ayant préféré appeler le troisième pivot Serdio pour compléter la feuille de match. Excellent match des spécialistes défensifs d’Irún, Tésorière et Barthe (1 but pour ce dernier). Sur le plan offensif, Renaud-David (3 buts sur 8 tentatives) a été plus en vue que Seri (1/2) dans un match très fermé. En face, Lignières a été plutôt discret (0/1). Lors du derby castillo-léonais, Dourte a été titulaire d’entrée de jeu et s’est montré efficace (2/2) tout en dévoilant des choses intéressantes durant la partie. Enfin Scott n’a pu éviter la défaite de Logroño, et n’a converti qu’une seule de ses 4 tentatives de but.

1 CommentairePoster un commentaire

  1. oeil52 - le 23 septembre 2019 à 13h23

    Paris performe autant non ? C'est pas pour cela con dis qu'ils survole non ? Les résultas de Irun son pas négligeable aussi non ?

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).