Asobal – J4

Cuenca au rythme du Barça

La quatrième journée Asobal proposait une affiche intéressante entre Granollers et León. De son côté, le Barça rendait visite à Valladolid, tandis que les Basques d’Irún recevaient Puente Genil. Le surprenant co-leader Cuenca jouait quant à lui à Pampelune. On fait le point pour vous.

Résumé de la journée

En match d’oaverture mardi, Barcelone a encore impressionné en battant assez facilement Valladolid dans l’une des salles les plus compliquées d’Espagne. Si ces derniers ont pratiquement fait jeu égal avec les Catalans durant la première mi-temps, le Barça s’est détaché par la suite, le talent et la profondeur de banc faisant une nouvelle fois la différence. On notera les 8 buts d’Aleix Gómez qui retrouve petit à petit son niveau. Par ailleurs, ce match a permis au pivot Serdio (3 buts) de retrouver ses ex-coéquipiers. Score final : 27-39. Irún à domicile remporte sobrement son duel face à Puente Genil (26-19), trop faible offensivement pour pouvoir gêner les Basques.

Dans un choc d’outsiders très indécis, León est allé surprendre Granollers (32-33, voir plus bas). Cuenca s’accroche toujours au Barça et reste invincible après sa quatrième victoire, acquise aux dépens de Anaitasuna, à Pampelune (24-27). L’arrière brésilien Dutra a scoré à 8 reprises pour Cuenca. Logroño l’emporte facilement 38-25 face à Cangas et rejoint les hauteurs du classement. Dans le reste des rencontres, Huesca bat Benidorm (27-25) et remporte ainsi sa première victoire de la saison, tandis que les deux promus Puerto Sagunto et Nava se neutralisent (25-25), de même que Guadalajara et Santander (28-28).

La perf de la journée

Dans le choc entre outsiders de la journée, c’est León qui l’a emporté d’un petit but à Granollers : 32-33. L’équipe de Manolo Cadenas réalise là une excellente opération et se replace dans la partie noble du classement. Au cours d’un match très serré, les Léonais ont fait la différence en toute fin de match, alors que le score était encore de 28-28. Le gardien Patotski s’est montré inspiré dans les derniers instants de la rencontre, bien aidé par une défense très intense. Offensivement, l’ailier international Mario López s’est de nouveau montré efficace avec 6 buts, de même que l’arrière droit David Fernández (7 réalisations). A Granollers, on retiendra les 9 buts du pivot international Adrià Figueras.

León rejoint ainsi Irún et Logroño à la troisième place du classement, derrière les invaincus Barcelone et Cuenca. De leur côté, les Catalans de Granollers, qui se déplaceront chez leurs voisins du Barça lors de la prochaine journée, inquiètent en ce début de saison.

Et nos Français dans tout ça?

Dika Mem (Barcelone)

Côté Barcelone, Mem a signé un impeccable 3/3, et N’Guessan a également scoré à 3 reprises (sur 5 tentatives). Titulaire au même titre que Timothey, Fabregas a sorti une nouvelle prestation solide, et participé offensivement avec 2 buts (sur 3 tirs). Sorhaindo a essentiellement évolué en défense (1 exclusion à son passif). En face, Dourte a pas mal souffert et sort une ligne de stats vierge.

À Irún, Renaud-David, titulaire au poste d’arrière gauche, a réalisé un sans-faute (2/2), tandis que Seri a converti une seule de ses trois tentatives de buts. Une fois n’est pas coutume, Barthe et Tésorière se sont montrés très solides dans leurs rôles défensifs, comme en témoignent les 19 buts de leur adversaire. Passons à Logroño, où Scott retrouve petit à petit les sensations après sa récente blessure, et a inscrit 3 buts (sur 5). Enfin, Lignières continue de glaner du temps de jeu à Benidorm mais n’a pu empêcher la défaite de son équipe (1/3 aux shoots).

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).