EHF Cup (M)

Les pots pour le tirage au sort des groupes

L’EHF a révélé ce midi les pots avant le tirage de la phase de groupes de la coupe EHF. Qui font qu’Aix connait déjà un de ses adversaires : les Füchse Berlin, finaliste de la saison passée.

Trois clubs français, quatre allemands et trois espagnols, l’EHF a du se creuser la tête pour trouver des pots cohérents avant le tirage au sort de la phase de poule de la coupe EHF, qui aura lieu jeudi à 11 heures à Vienne. Aix, dont c’est la première participation aux groupes de la compétition, a été placé dans le pot 1, en compagnie de trois clubs allemands : Rhein-Neckar, Magdeburg et Melsungen. Nantes a hérité du pot 2, avec les Danois de Silkeborg, les Espagnols de Cuenca et les Hongrois de Tatabanya, tandis que l’USAM Nîmes est versé dans le pot 3, avec Berlin, finaliste de l’épreuve la saison passée, Velenje et Opole.

Le tirage bénéficiant d’une protection nationale, il est déjà acquis que chaque club français affrontera un club allemand en phase de poules. Aix connait même déjà un de ses adversaires. Etant le seul non-Allemand du groupe 1, le PAUC affrontera donc Berlin, vainqueur de l’épreuve en 2015 et 2018 et hôte des Finales en mai prochain. Pour les Provençaux, il vaudra mieux éviter le Team Tvis Holstebro, demi-finaliste de la compétition la saison passée et épouvantail du pot 4, qui leur compliquerait sérieusement la tâche pour la qualification. Dans le style “à éviter”, Nantes pourrait également hériter d’un groupe avec Rhein-Neckar et Holstebro, demi-finaliste la saison passée. Le H pourrait en revanche tirer un groupe plus abordable, avec Melsungen, les Polonais d’Opole et les Portugais de Benfica.

Pour mémoire, la formule de la coupe EHF fait que Berlin sera qualifié directement pour les demi-finales s’il termine premier ou parmi les trois meilleurs deuxièmes de poules. Pour les clubs français, la mission sera donc de terminer en tête de leur groupe ou parmi les trois meilleurs deuxièmes pour obtenir un ticket pour les quarts de finale, le moins bien classé des deuxièmes ayant une forte chance d’être éliminé à l’issue de la phase de groupes.

Kevin Domas

22 CommentairesPoster un commentaire

  1. stephane_44 - le 25 novembre 2019 à 15h24

    "L'EHF a du se creuser la tête pour trouver des pots cohérents" : faire un pot avec les 4 allemands, 1 pot avec les 3 français et 1 danois, 1 pot avec les 3 espagnols et 1 danois et enfin un pot avec les 4 clubs issus de 4 pays différents n'aurait pas été plus simple pour le tirage au sort ???

    • leFnake - le 25 novembre 2019 à 15h53

      oui, c'est incompréhensible ! On pourrait presque croire à une protection de Berlin qui hérite du, à mon sens, moins dangereux des clubs français (Aix) et qui héritera dans le pot 2 d'une équipe franchement abordable… Histoire de leur assurer une place en demi

      • Kalou - le 25 novembre 2019 à 16h06

        Aix est mort…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).