LFH – Playoffs

Metz met déjà un pied en demi, Nantes a fait le break

Manon Houette (Metz)

Metz et Nantes ont fait une bonne partie du travail lors cette phase aller des quarts de finale de play-offs. Les Messines ont largement disposé de Toulon (17-28) et les Nantaises ont fait le break lors de la réception de Besançon (31-23). Fleury et Nice se sont quittés sur un score de parité (25-25), tandis que Brest l’a aussi emporté face à Chambray (23-19).

Metz a déjà fait un grand pas vers la qualification en demi-finale. A Toulon, où elles avaient été accrochées lors de la phase régulière, les Messines n’ont, cette fois, pas eu trop de difficultés à se défaire des Varoises. Pourtant en première période, les filles de Sandor Rac étaient dans de bonnes dispositions pour tenter un coup mais en vain. Même si la défense de Metz avait un peu de mal face aux Varoises, Laura Glauser faisait les arrêts et a permis aux siennes de mieux se mettre en place par la suite. A égalité (9-9, 24e), elles ont terminé la période sans prendre de buts (9-14, MT). Cela a donc suffi pour l’emporter par la suite. Les Varoises, complètement à côté de leur sujet au retour du vestiaire (trois pertes de balle en cinq minutes, 22 au total), ont subi la foudre des Messines qui ont pris le large (10-20, 41e). C’était donc trop tard pour les Toulonaises qui n’ont pas su mettre à profit la bonne forme de Léa Serdarevic qui a fait quelques arrêts importants et qui ont rendu trop de ballons à leur adversaire qui n’en demandait pas tant. Metz n’aura qu’à continuer, aux Arènes, ce qui a été bien entamé dans le Var (17-28, FM)“Plus que le score, encore une fois c’est le contenu qui m’a plu ce soir, s’est satisfait Manu Mayonnade. Je ne suis pas convaincu qu’on commence mal ce match, il faut aussi accepter que l’adversaire soit en rythme. On a été patients, on a mis du rythme dès le départ, on a fait le match qu’on voulait. Je suis content du score bien sûr mais aussi du scénario et la manière”. Malgré ce score fleuve, Toulon qui est revenu de loin et qui a arraché son maintien lors de la dernière journée après une victoire contre Chambray (28-27), a déjà atteint son objectif en participant aux play-offs et ira à Metz sans pression particulière.

Nantes a pris une option face à Besançon

Nantes

Brest n’a pas non plus eu trop de difficultés pour venir à bout de Chambray (23-19, FM). Bien emmenées par Ana Gros (7/12) et Jovana Stoiljkovic (6/7), les Bretonnes faisaient déjà la course en tête à la pause (13-16, MT). Même si Mouna Chebbah était aussi en forme (10/15) cela n’a pas suffi. Filippa Idéhn avait décidé de ne rien laisser entrer dans son but (la Suédoise a fait 20 arrêts) et Brest est aussi en bonne voie pour se qualifier pour les demi-finales. Besançon ne peut pas en dire autant et a butté sur une très belle équipe de Nantes. Les Ligériennes ont livré une belle bataille, Camille Ayglon-Saurina en tête (7/8). A la pause, les protégées de Raphaëlle Tervel accusaient déjà un retard de quatre buts (13-9, MT). Cet écart n’a fait que s’agrandir au fil de la rencontre pour permettre aux Nantaises  de prendre une vraie option sur les demi-finales. Au final, les Ligériennes se déplaceront avec huit buts d’avance (31-23 FM). Enfin, le match retour sera aussi disputé entre Fleury et Nice. Les deux équipes se sont quittées sur un score de parité à l’issue de leur première confrontation (25-25, FM). Pourtant les Fleuryssoises avaient pris l’avantage au moment de regagner le vestiaire (15-11, MT) en s’appuyant sur une grande Alexandra Lacrabère (10/16). Pas abattues pour autant, les Niçoises sont revenues et sont passées devant en toute fin de match (24-25, 60e) avant que Carmen Martin ne concède un ultime pénalty (et écope au passage d’un carton rouge) qu’Alexandra Lacrabère a transformé.

Maxime Cohen.

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).