Mondial 2019 – Gr. B

Les Croates accrochés, tranquille pour le reste

Crédit: IHF

La logique a été respectée dans le groupe B. Seule la Croatie a eu du fil à retordre pour venir à bout des Islandais qui se sont montrés accrocheurs.

Trois matchs pour ouvrir cette première journée de compétition dans le groupe B qui prend place à Munich, dans la salle olympique. Le bal a commencé avec un Japon – Macédoine qui a permis aux coéquipiers de Kiril Lazarov de bien se mettre en route dans cette compétition, sans trop de difficultés. A la pause, les Macédoniens menaient (déjà) de cinq buts (13 – 18, MT). Pas de quoi s’affoler tant la différence entre les deux équipes était grande. En deuxième période, les quinzièmes du dernier mondial en France n’ont fait qu’une bouchée des Japonais, incapables de répondre. Logique victoire donc des Macédoniens pour leur entrée dans la compétition (29-38, FM). Kiril Lazarov, l’arrière nantais a pu largement ouvrir son compteur de buts (8/14), lui qui avait quitté son dernier mondial avec le titre de meilleur buteur (il avait inscrit 50 buts en 6 matchs).

Une croatie loin de convaincre

La rencontre la plus attendue dans ce groupe était certainement celle entre la Croatie et l’Islande qui a tenu toutes ses promesses, en offrant un peu de suspens sur la fin de match. Les Croates, très certainement vexés de leur euro l’an passé attendent beaucoup de cette nouvelle compétition. La bande de Lino Cervar s’est heurtée à une très belle équipe islandaise, qui aurait pu leur jouer un mauvais tour d’entrée de jeu. Bien dans leur match, les Islandais emmenés par Aron Palmarsson (7/10) ont posé pas mal de problèmes à leur adversaire. Une base arrière efficace, qui a bien exploité les intervalles laissés ouverts par une défense étagée qui a manqué d’attention par moment, offrant des solutions à Elisson notamment au poste de pivot (11-9, 18′). Si Palmarsson était en forme côté islandais, Luka Stepantic, le gaucher du PSG n’était pas en reste non plus (8/10). Les Croates ont dû produire un bel effort pour remonter les trois buts qui les séparaient des Islandais (14-11, 24e) et rentrer au vestiaire avec deux longueurs d’avance après une belle réalisation de Karacic sur montée de balle (14-16, MT), infligeant six minutes de disette à leur adversaire.

Il fallait donc confirmer cette belle reprise en main, notamment en défense. C’est bien l’arme qui a permis aux joueurs de Lino Cervar de vite se projeter vers l’avant pour remonter au score. Mais un peu moins efficaces dans ce secteur, ils sont vite retombés dans leurs travers. Des arrières immobiles, qui attendaient le ballon les deux pieds cloués au sol avant de se mettre en mouvement, incapables de trouver la solution face aux Islandais qui reprenaient doucement le dessus. Logique finalement (24-22, 46′). Il fallait donc s’en remettre aux cadres croates pour insuffler un vent de révolte au sein de cette équipe pour ne pas se laisser marcher dessus. Alors c’est encore une fois Luka Stepantic qui s’est montré précieux, alors que les arbitres avaient le bras levé, pour relancer les siens (26-27, 54′). Après cela, les Islandais n’ont marqué qu’un but, incapables de franchir Marin Sego, le futur gardien de Montpellier. Les Croates se sont donc bien sortis d’un piège islandais qui aurait pu se refermer sur eux (27-31, FM). 

En fin de journée, l’Espagne n’a pas eu trop de mal à se défaire du Bahrein. Les coéquipiers de Dani Sarmiento ont avalé leur adversaire, sorte de hors d’oeuvre avant de rencontre l’Islande accrocheuse dimanche. Une formalité pour les champions d’Europe en titre pour se lancer dans ce mondial. En première période, l’écart était déjà fait (11-16, MT). En deuxième il a juste fallu finir le travail pour les Espagnols qui prennent logiquement la première place du groupe (23-33, FM). 

Maxime Cohen.

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 Croatie 10 5 5 0 0 152:11537
2 Espagne 8 5 4 0 1 142:11428
3 Islande 6 5 3 0 2 137:12413
4 Macédoine 4 5 2 0 3 131:139-8
5 Bahrein 2 5 1 0 4 107:151-44
6 Japon 0 5 0 0 5 121:147-26
HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Etienne221 - le 11 janvier 2019 à 23h57

    31-27 ça semble être sur le papier une victoire plutôt correcte ! Surtout contre l'Islande ! A lire ce titre, j'avais l'impression que la Croatie avait fait match nul…

  2. Wassup-bob - le 12 janvier 2019 à 10h22

    Etienne221 c’est que la décision s’est joué dans les dernières minutes où la Croatie n’a quasiment plus encaissé de buts et a scoré à plusieurs reprises.
    Je pense que l’on s’attendait à une Croatie plus dominatrice face à cette équipe d’Islande privée de son capitaine Sidgursson

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).