Mondial U19 (M)

La Norvège au menu des français

Crédit photo : IHF

La 5ème et dernière journée de la phase préliminaire a rendu son verdict. Dans le groupe C, le Japon a impressionné en écrasant la Macédoine pour sécuriser sa 2nde place tandis que, dans le groupe A, la Croatie continue son impressionnante série de victoires en dominant l’Espagne. La Norvège, quant à elle, est parvenue à accrocher la 2ème place et affrontera les français en 1/8ème de finale.

Groupe A :

Résultats de la 5ème journée :

Chili              25 – 29        Arabie Saoudite

Slovénie       25 – 34        Norvège

Croatie         26 – 22        Espagne

A l’image des taïwanais dans le groupe de la France, l’Arabie Saoudite a décroché la première victoire de son histoire dans une compétition U19 face à un décevant Chili. Malgré le trio Rodrigo Aedo (aile gauche), Jose Miquel Cayul (demi-centre) et Matias Paya (demi-centre) au rendez-vous (avec notamment un 7/7 de Paya), les chiliens n’ont pas su stopper des saoudiens qui ont pris l’avantage dès le début du match et ne l’ont pas lâché. On notera notamment la grosse performance de l’arrière Hamdi Mohammed Aboobaid, auteur de 8 buts et meilleur joueur du match.

Le deuxième match de la soirée n’a finalement rien eu d’un choc. La Slovénie s’est vite vue écrasée par une Norvège déterminée et chirurgicale. Les norvégiens entament le match avec un 4-0. Après 15 minutes de jeu, l’addition est déjà salée avec 7 buts de retard pour les slovènes. Retard qu’ils ne rattraperont jamais et qui ne fera que s’agrandir jusqu’à la pause. Seule consolation sur le triste tableau slovène, l’arrière droit Jan Hocevar s’est révélé efficace avec 10 buts et a prouvé qu’il représentait une alternative sérieuse à Tadej Kljun, moins en réussite sur ses dernières sorties. Côté norvégien, Andre Bergsholm Kristiensen a livré une énorme partie avec 18 arrêts et en a bien fait profiter son ailier droit Ola Hoftun Lillelien, à 6 buts sur 6 tirs et MVP de la rencontre. Cette large victoire permet aux norvégiens de se glisser à la 2ème place grâce au goal average général, devant l’Espagne qui s’est inclinée de 4 buts.

Crédit photo : IHF

Le second choc de la soirée entre la Croatie et l’Espagne n’a cependant pas déçu. Après un début poussif, les croates parviennent à prendre 2 buts d’avance grâce à leur jeu puissant, rapide et collectif où tous les arrières parviennent à apporter du danger sur les duels, les tirs de loin ou les passes au pivot. Les espagnols parviennent à rester dans le match durant la première période grâce au génie du demi-centre Ander Izquierdo Labayen et ce malgré les 5 buts de l’arrière droitier Ivan Rukavina entre la 15ème et la 30ème minute. Si la deuxième mi-temps commence aussi calmement que la première, les espagnols ont cette fois beaucoup plus de difficultés à accompagner le démarrage des croates qui créent un écart conséquent et abordent le money time avec un confortable matelas de 5 buts. Les espagnols amorcent une remontada mais la précision sur 7m de Fran Mileta et les passes au pivot des arrières proprement transformées par Veron Nacinovic (4/4, MVP) assurent à la Croatie une victoire de 4 buts.

Classement à l’issue de la phase de poules :

1 – Croatie – 10 points (+65)

2 – Norvège – 7 points (+26)

3 – Espagne – 7 points (+24)

4 – Slovénie – 4 points (-9)

5 – Arabie Saoudite – 2 points (-50)

6 – Chili – 0 point (-56)

Groupe C :

Résultats de la 5ème journée :

Argentine        30 – 22    Nigéria

Danemark       36 – 29    Bahreïn

Macédoine      23 – 31    Japon

Pour la dernière journée de ce groupe C, l’Argentine a assuré sa 3ème place grâce à une large victoire face au Nigéria. Après une première mi-temps compliquée, le collectif argentin a su se remobiliser pour passer 20 buts aux nigériens sur la seule seconde mi-temps. Ils ont pu une nouvelle fois compter sur leur gardien Juan Ignacio Villarreal avec 10 parades mais également sur le demi-centre Martin Nicolas Jung, meilleur joueur du match. Les nigériens, pour leur dernier match avant la coupe du président ont montré une copie similaire à leurs dernières sorties : Un jeu trop peu collectif où l’arrière droit Faruk Yussuf et le pivot Ebinatei Kiripoimini Ekpoido brillent mais peuvent difficilement espérer la victoire.

Crédit photo : IHF

Pour un match sans enjeu, le Danemark a su faire tourner son effectif tout en assurant une victoire large face au Bahreïn. Le 3ème arrière gauche des scandinaves Oliver Wosniak a alors eu l’occasion de se montrer et termine meilleur joueur du match et un 8/8 au shoot. Ce match aura également vu de nouvelles belles performances de l’arrière droitier Lauritz Reinholdt Leger et du gardien Svend Bro Rughave avec 50% d’arrêts sur sa mi-temps. Peu de choses à retenir du côté du Bahreïn si ce n’est la prestation intéressante de l’arrière droit Adel Afrooz, habituellement discret au scoring, qui termine meilleur buteur de son équipe avec 6 unités.

Enfin, le dernier match à enjeu de cette phase préliminaire se jouait entre la Macédoine, sortie d’un match prometteur face aux danois, et le Japon, victorieux de 3 de ses 4 matchs. Les japonais ont néanmoins vite étouffé le suspens. Tôt dans le match, ils prennent un avantage conséquent grâce à leur jeu rapide et collectif. Leur défense très mobile gêne beaucoup les arrières macédoniens, notamment Martin Serafimov, meilleur buteur de la compétition à la fin de la J4, qui ne trouve les chemins du but qu’à une seule reprise en première mi-temps. L’ailier droit Nenad Kosteski aura été bien seul et n’a pas pu renverser la vapeur malgré ses 8 buts. Les japonais confirment une victoire tranquille et célèbrent leur 2ème place sur un dernier but du demi-centre Kosuke Yasushira, meilleur joueur du match.

Classement à l’issue de la phase de poules :

1 – Danemark – 10 points (+40)

2 – Japon – 8 points (+13)

3 – Argentine – 6 points  (-1)

4 – Macédoine – 4 points (-10)

5 – Bahreïn – 2 points (-5)

6 – Nigéria – 0 point (-37)

Antoine Piollat

Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).