Mondial U19 (M)

Le show des équipes africaines avant les 8e

Crédit photo : IHF

La 5ème et dernière journée de la phase préliminaire a rendu son verdict. Après un match compliqué face aux suédois, les français parviennent à accrocher le nul, ce qui leur permet de finir à la 3ème place du groupe. Dans le groupe D, la Tunisie a su renverser les serbes et sera la 2ème équipe africaine de ces 1/8èmes de finale.

Groupe B :

Résultats de la 5ème journée :

Taïwan         33-17          Canada

Hongrie        24-31          Egypte

Suède           32-32          France

Dans le premier match, Taïwan a facilement pris le dessus sur un Canada privé de son meilleur joueur Mamadu Barri, sorti du groupe avant le match. On notera la performance de l’arrière gauche Yu-Chen Hsu, auteur d’un joli 7/7 au shoot. Taïwan enregistre à cette occasion la première victoire de son histoire dans un mondial U19.

Pour la seconde rencontre de cette journée, l’Egypte a totalement dominé la Hongrie, se propulsant à la première place. Grâce à leur demi-centre Ahmed Hesham Elsayed, leur arrière gauche Hassan Walid Ahmed et leur pivot Yasser Mohammed, auteurs de plus de la moitié des buts de leur équipe, et de leur défense de fer, les égyptiens ont réduit au silence des hongrois pourtant plein de certitudes avant ce match. Côté hongrois, aucun joueur n’a su surnager. Ni les gardiens, ni les ailiers droits, si spectaculaires jusqu’alors n’ont su relever la tête et les magyares se voient chuter à la 4ème place.

Crédits : ffhb/P. Riou

Enfin, le dernier match de la journée opposant la Suède à la France était aussi crucial pour ces deux équipes que pour l’Egypte et la Hongrie. Après un début de match chaotique, les français prennent les devants grâce notamment aux tirs longue distance de l’arrière droit Mathieu Salou (7 buts au final) ou encore les décalages sur l’aile droite brillamment convertis par le chambérien Antoine Tissot. La Suède ne se laisse jamais distancer de plus de 3 longueurs et démontre l’homogénéité de son collectif en apportant du danger de tous les côtés, et ce malgré les rotations. A l’entrée du money time, les français sont menés de 3 buts et doivent compter sur une très belle fin de match de Sadou NTanzi et Baptiste Damatrin puis d’un but de Lucas Du Moulin De La Bretèche pour accrocher le nul. Les joueurs les plus en vue côté suédois ont été l’ailier droit, meilleur buteur de sa sélection, Isak Persson auteur d’un beau 5/5 et le pivot Alexander Regen, MVP de la rencontre.

Classement à l’issue de la phase de poules :

1 – Egypte – 8 points (+44)

2 – Suède – 7 points (+50)

3 – France – 7 points (+40)

4 – Hongrie – 6 points (+39)

5 – Taïwan –  2 points (-52)

6 – Canada – 0 point  (-121)

Groupe D :

Résultats de la 5ème journée :

Brésil    29-36    Portugal

Serbie   23-25    Tunisie

Islande 22-26    Allemagne

Dans ce groupe D, il ne restait qu’un match à gros enjeu pour les 1/8èmes de finale, et les tunisiens en sortent victorieux, éliminant ainsi une formation serbe pourtant pleine de talents.

Comme on pouvait s’en douter, pour ce dernier match sans enjeu, le Portugal s’est permis de faire tourner son effectif face à une courageuse équipe du Brésil. Ces rotations ont notamment mis en lumière le demi-centre Joel Ribero, discret jusque-là mais auteur d’un match plein avec 9 buts marqués en autant de tentatives. Côté brésilien, l’arrière gauche Marcos Assumpcao Braga et le demi-centre Tarcisio Freitas Oliveira, hommes forts des auriverdes ont été au rendez-vous. Ça n’a malheureusement pas suffi pour renverser la solide sélection portugaise.

Crédit photo : IHF

Le deuxième match de ce groupe voyait s’affronter la Tunisie et la Serbie dans un 1/16ème de finale. Si les serbes commencent bien le match, Danilo Radovic posant d’énormes problèmes à la défense serbe, les tunisiens parviennent à tenir le rythme, emmenés par le demi-centre Khaled Saidi, efficace tant au shoot (8/11 au final) que pour servir son pivot. Si le gardien serbe Nikola Cirovic a impressionné par son début de match, c’est bien le tunisien Asil Namli qui nous offre un duel de gardien de haut niveau lors de la 2nde mi-temps et fait basculer le match en la faveur de son équipe. Auteur de 15 arrêts à 42%, il écœure un à un les tireurs serbes pendant que le demi-centre Mohamed Amine Lakdhar faisait étalage de sa puissance avec 5 buts marqués pendant les 20 dernières minutes.

Enfin, le dernier match de cette poule entre l’Islande et l’Allemagne a tourné en faveur de la Mannschaft. Les nordiques, privés de leur maître à jouer Haukur Thrastarson, préservé pour les matchs à élimination directe, font la course derrière tout au long de la partie. En face, les allemands peuvent compter sur leur gardien Lukas Driedrich, à 41% d’arrêts, pour fermer la boutique tandis que l’arrière gauche des Rhein-Neckar Löwen Phillip Ahouansou affichait une prestation convaincante avec un 5/5 au tir.

Classement à l’issue de la phase de poules :

1 – Portugal – 10 points (+25)

2 – Allemagne – 8 points (+32)

3 – Islande – 6 points (+5)

4 – Tunisie – 4 points (-29)

5 – Serbie – 2 points (-9)

6 – Brésil – 0 point  (-24)

Antoine Piollat

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).