Mondial U19 (M)

Un dernier round crucial avant les 8e

Crédits : ffhb/P. Riou

Après 4 matchs en 5 jours de compétition, les sélections U19 ont en cette 5ème et dernière journée de phase de poules une échéance cruciale pour la suite de la compétition. Que ce soit pour la qualification en 1/8 èmes ou pour la première place, peu d’équipes peuvent se permettre de galvauder cette dernière rencontre. Premier tour d’horizon avec les poules B, dans laquelle évolue la France, et la poule D.

Groupe B

Classement provisoire à la fin de la 4ème journée :

1 – Suède 6 points (+50)

2 – Hongrie 6 points  (+46)

3 – France 6 points (+40)

4 – Egypte 6 points (+37)

5 – Taïwan 0 point (-68)

6 – Canada 0 point (-105)

Ce groupe B aura vite déterminé les 2 sélections qui ne participeront pas aux 1/8èmes. En effet, avec 4 défaites en autant de matchs, taïwanais et canadiens n’ont pas trouvé les ressources pour rivaliser avec le quatuor de tête où la Suède, Hongrie, France et Egypte sont à égalité à 6 points.

Cette dernière journée du groupe B commencera donc par une opposition particulière entre le Canada et Taïwan. L’enjeu pour ces deux sélections sera d’accrocher la victoire pour se mettre dans la meilleure position avant les matchs de classement. Si le Canada pourra compter sur son arrière gauche et principal artilleur Mamadu Guennady Barri (auteur de près de 7 buts par match), le Taïwan saura de son côté présenter un jeu rapide et très collectif.

Les deux derniers matchs de cette journée seront décisifs pour le placement des équipes qualifiées pour les 1/8èmes. En premier lieu, la Hongrie affrontera l’Egypte pour se placer aux premières places du groupe. Les hongrois, auteurs d’un parcours quasi sans faute, se sont énormément appuyés sur leurs excellents ailiers droits Daniel Kecskes, auteur d’un beau 6/7 face aux français, et surtout de Bence Hornyak, meilleur buteur de cette équipe et de la compétition. Leur réussite n’est néanmoins pas sans lien avec les performances de leur gardien Kristof Gyori qui, malgré un match moyen face aux français reste le meilleur gardien de la compétition au nombre d’arrêts (47 arrêts à 41%). En face, les égyptiens auront à cœur de l’emporter pour continuer à espérer un parcours brillant, à l’image du mondial de leurs aînés en Espagne (Les U21 égyptiens ont remporté le bronze lors du mondial 2019). Avec de solides gabarits et des ailiers efficaces, les égyptiens pourront s’appuyer sur un collectif homogène pour mettre en déroute les hongrois. Aussi, alors que les hongrois ont affronté les français et suédois lors des deux dernières journées, les égyptiens ont eu l’occasion de faire tourner leur effectif face aux taïwanais et canadiens et arriveront plus frais. Pour un 5ème match en 6 jours, cet avantage pourrait ne pas être négligeable.

Crédits : ffhb/P. Riou

Enfin, le dernier match de cette journée verra s’affronter la sélection suédoise et nos U19 français. En manque de confiance suite à la défaite face aux Hongrois, les français ont su prendre les points face aux taïwanais dans un match qui n’a pourtant pas été parfait. Mais si le jeu français n’est pour l’instant pas encore assez collectif, certaines individualités sont clairement capables de renverser un match, à l’image de Drévy Paschal, excellent depuis le début de la compétition ou Sadou NTanzi, capable de porter l’équipe à lui seul dans les moments chauds. Du côté adverse, cette équipe de Suède est difficile à évaluer. Si, sur le papier, cette équipe se présente comme étant championne U18 en titre, dans les faits, seul le gardien Kristian Zetterlund a rembarqué à bord pour le mondial. En effet, la fédération suédoise a fait le choix d’entraîner une toute nouvelle équipe dans le but de former plus de jeunes pour la sélection A. Toujours est-il que cette sélection ne manque pas de talents. Avec des ailiers très efficaces : Isak Persson à droite, meilleur buteur de son équipe, et Isac Wallin et Sebastian Spente à gauche, les français devront également se méfier d’une base arrière pas en manque de qualité avec de nombreuses rotations intéressantes sur les postes d’arrière gauche et de demi-centre.

Classement des qualifiés en fonction des résultats de Hongrie – Egypte et Suède – France :

Egypte gagne Hongrie gagne
France gagne 1 – France

2 – Egypte

3 – Suède

4 – Hongrie

1 – Hongrie

2 – France

3 – Egypte

4 – Suède

Suède gagne 1 – Egypte

2 – Suède

3 – Hongrie

4 – France

1 – Suède

2 – Hongrie

3 – France

4 – Egypte

Les rencontres de cette dernière journée du groupe B :

10h30* : Taïwan – Canada

12h30* : Hongrie – Egypte

14h30* : Suède – France

* heure française

Groupe D

Classement provisoire à la fin de la J4 :

1 – Portugal 8 points (+18)

2 – Allemagne 6 points (+28)

3 – Islande 6 points (+9)

4 – Serbie 2 points (-7)

5 – Tunisie 2 points (-31)

6 – Brésil 0 point  (-17)

Le groupe D approche également de son terme avec quelques certitudes. Après la 4ème journée, le Portugal, ayant battu l’Allemagne et l’Islande, est assuré de terminer à la première place tandis que les brésiliens, défaits par la Serbie et la Tunisie, sont assurés de finir derniers. Les allemands et islandais s’affronteront pour la 2ème place tandis que la Serbie et la Tunisie joueront ce qui s’apparente à un 1/16ème de finale pour accrocher la 4ème place.

Cette 5ème journée débutera par un match sans grand enjeu, si ce n’est celui de ne pas se blesser pour le Portugal et le Brésil. Malgré des phases de jeu intéressantes les amenant à faire jeu égal avec l’Islande ou l’Allemagne sur une mi-temps, les brésiliens se sont tiré une balle dans le pied en perdant d’un but face aux tunisiens lors de la J4. S’ils ne sont pas préservés pour ce match sans enjeu, les portugais devront parvenir à contenir l’arrière gauche Marcos Assumpcao Braga et le demi-centre Tarcisio Freitas Oliveira, deux principaux dangers de cette formation brésilienne. En face, on voit mal le Portugal perdre ce match tant ils impressionnent depuis le début de la compétition. A part une courte victoire d’un but face au serbes, les portugais ont toujours maîtrisé leurs matchs grâce notamment à leurs 3 arrières gauches qui ont fait du Portugal l’équipe la plus dangereuse de la compétition sur les tirs à 9m : Salvador Salvador en n°1 mais aussi Martim Costa, né en 2003 et 3ème meilleur buteur de l’équipe en n’ayant joué que 2 matchs ou Daniel Nevès, utilisé sur les deux derniers matchs. Au milieu de cette base arrière, un demi-centre de 2002, Andre Soussa, 2ème meilleur buteur de l’équipe et l’un des meilleurs passeurs de la compétition sera un poison pour la défense brésilienne.

A 12h30, la Serbie et la Tunisie s’affronteront pour un match décisif pour accrocher la 4ème place, synonyme de 1/8ème de finale. Bien que ces deux sélections soient à égalité au nombre de points, il est difficile de ne pas donner les serbes favoris tant ils ont su tenir tête aux meilleures équipes de ce groupe, parfois même sans leur arrière droit Jovica Nikolic, utilisé avec parcimonie après sa participation au mondial U21 le mois précédent. Les tunisiens, malgré de lourdes défaites (notamment face à l’Allemagne 15-36), peuvent réaliser le hold-up et s’inviter aux matchs éliminatoires. Pour cela, ils pourront eux aussi compter sur un joueur qui a été surclassé au mondial U21 en la personne de Asli Namli, 3ème meilleur gardien de ce mondial. Les performances du demi-centre Khaled Saidi et de l’ailier droit Anas Ben Slimen seront également cruciales pour mener la Tunisie à la victoire. Les serbes, après avoir perdu face à l’Islande en 4ème journée, se retrouvent dos au mur et devraient mettre toutes leurs forces dans la bataille. Parmi ces forces, nous verrons probablement l’arrière droit Jovica Nikolic, bien qu’il ait été remplacé à merveille par Jovan Milicevic face aux islandais. L’autre danger viendra de la gauche de la base arrière avec Danilo Radovic, meilleur buteur de cette formation serbe. Enfin, Nikola Cirovic, le portier de cette formation, ne sera pas en reste et pourrait bien plier le match si les tunisiens lui en donnent l’occasion.

Le dernier match du groupe D nous offrira un choc entre l’Allemagne et l’Islande, deux grosses équipes sur une bonne dynamique. Après avoir surclassé les serbes lors de la journée précédente, les allemands auront à cœur de produire un bon match face aux islandais pour décrocher la 2ème place et surtout conserver leur bonne dynamique. Avec un collectif homogène et le 2ème meilleur pourcentage au shoot de la compétition, la Mannschaft version U19 a vu briller ses ailiers droits Jaris Tobeler et Merlin Fuss par leur réussite au shoot mais aussi grâce aux relances de Lukas Diedrich, 3ème meilleur gardien au pourcentage d’arrêts. En face, Sigardur Dan Oskarsson, 2ème meilleur gardien du mondial saura lui rendre la pareille. Les allemands devront également gérer le demi-centre Haukur Thrastarson, génie islandais capable de faire tourner le match en leur faveur. Enfin, à l’image de leur adversaire, l’Islande pourra s’appuyer sur les arrêts de son gardien pour lancer ses ailiers gauches Dagur Gautason et Stiven Tobar Valencia sur des phases de jeu rapide.

Les rencontres de cette dernière journée du groupe D :

10h30* : Brésil – Portugal

12h30* : Serbie – Tunisie

14h30* : Islande – Allemagne

* heure française

Article sur les poules A et C à venir …

Antoine Piollat

Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).