Proligue

A Sélestat, Gutfreund reste, trois joueurs arrivent

Antoine Gutfreund (Sélestat)

Sélestat connaît beaucoup de changements dans son effectif à l’intersaison. Avec le départ de Gabriel Nyembo à Dunkerque, qui a été officialisé hier, ce sont pas moins de huit joueurs qui quittent l’Alsace cet été. Certains autres restent au club : c’est le cas d’Antoine Gutfreund, qui a resigné pour une saison supplémentaire. Le recrutement a quant à lui connu un coup d’accélérateur ces derniers jours. Le club a d’abord engagé deux jeunes joueurs, le pivot Virgile Pinchot (20 ans, Istres) et l’arrière gauche allemand Ole Schramm (19 ans, Empor Rostock, D3 allemande). Le premier cité a découvert la Starligue cette année avec Istres (cinq apparitions, deux buts) et retrouvera Thomas Capella, autre ex joueur provençal, à Sélestat. Le second a connu une année faste avec Rostock, qui a survolé sa poule de troisième division mais qui manque la montée face aux autres vainqueurs de leurs groupes. L’Abitur (équivalent du baccalauréat allemand) en poche, Schramm suivra des cours de langue française en Alsace pour potentiellement ensuite y travailler, d’après les informations du Ostsee-Zeitung qui a annoncé le départ du joueur vers Sélestat il y a plusieurs semaines. Un troisième transfert a été annoncé pour compenser le départ de Gabriel Nyembo : le pivot portugais Ruben Sousa s’est engagé pour une saison. Formé à Porto, ce pivot international portugais de 24 ans évoluait cette saison à Madère, équipe avec laquelle il est allé jusqu’en finale de la Challenge Cup. Avec Sélestat, Sousa a pour objectif de s’affirmer en Proligue, d’après le communiqué du club sélestadien.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Proligue

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jack3544 - le 21 juin 2019 à 09h09

    et le rapprochement avec Strasbourg, c'est mort ou acté?

    • jpf_hb - le 21 juin 2019 à 09h30

      Ca sera pas avant 2020 aux dernières nouvelles.
      La saison 2019-2020 ce sera toujours 2 clubs séparés en proligue et n1 (ou proligue si l'essahb est maintenue administrativement).
      Et les 2 parties vont travailler pendant l'année à la future organisation

  2. cochonne - le 21 juin 2019 à 22h55

    Bonjour
    Il y a beaucoup de prises de risques dans ce recrutement et quand on voit ce que les paris ont donné des dernières années à Selestat on peut s'inquiéter un peu.
    Toutefois, je crois qu'on peut difficilement faire pire que cette saison… encore que…
    Un démarrage du grand club alsacien en N1 ferait un peu désordre je pense.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).