Starligue – J1

Chambéry s’impose sur Tremblay

Pour la première journée de Starligue, Chambéry s’impose devant son public face à Tremblay (33-25). Un match dont le score reflète peu le déroulement, qui fut un combat confus avant une fin très en faveur des locaux. Chambéry reprend le championnat comme il l’a fini : sur une victoire.

Après une entrée de terrain aseptisée par le nouveau protocole, plus étrange qu’enthousiasmant, le début de match tarde également à prendre de vitesse. Les deux équipes perdent quelques ballons, et le premier round n’offre pas de tendance (2-2, 5e). Cependant, avec sa base centrale Michal Kopco et Bakary Diallo, Tremblay met sur le reculoir la recrue Lukas Von Deschwanden et les plus habituels Alejandro Costoya et Alexandre Tritta. Erwan Siakam (4/6 à la pause) et Bruno Butorac (3/6s à la pause) s’en donnent, eux, à cœur joie et la tendance est franchement jaune… Visiteur (4-8, 13e). Il faudra un show de Queido Traoré pour éviter une chute vertigineuse, dans ce gros temps faible des savoyards (7-8, 16e). Un show qui sera cette fois clôt par Rastko Stefanovic qui prend son temps mort, et va essayer de redonner une couleur à ce match bien brouillon.

Chambéry gagne sur ses rotations

Si les rotations de Tremblay, avec les entrées de Luka Brkljacic et Luka Sebetic, ne les aident pas à remettre les gaz, celles de Chambéry vont changer le cours de la rencontre. Principalement en défense bien plus haute, et où Jean-Loup Faustin plus propre et Julien Meyer mettent enfin le but sous verrou. Johannes Marescot s’éclate devant, bien que sa plus belle illumination butte sur Patrice Annonay – par ailleurs très bon aussi. À la 23e, Chambéry met pour la première fois la main sur le score (11-10, 23e), et ils le garderont jusqu’au bout. Les tremblaysiens vont encore tenter de s’accrocher (19-18, 40e). Mais l’option “combat” finit par se retourner contre eux, avec comme fait notable le sifflement continu de Siakam, coupable aux yeux du public d’un engagement excessif. Le 10-1 qui s’en suit sur la fin offre un score loin de rendre une réelle image du match. Mais Chambéry fut bien plus propre… Et plus fourni (33-25, SF)

Réactions à venir.

Feuille de match

Arbitres : Pichon-Reveret

Chambéry – 33

Yann genty (GB – 2/12 à 17%) ; Julien Meyer (GB – 13/28 à 46%) – Queido Traoré (4/4) ; Alexandre Tritta (2/4) ; Benjamin Richert ; Gerdas Babarskas (1/3) ; Romain Briffe (2/2) ; Hugo Brouzet ; Johannes Marescot (3/4) ; Pierre Paturel (Cap – 1/1) ; Demis Grigoras (1/2) ; Alejandro Costoya (3/5) ; Lukas Von Deschwanden (1/2) ; Fahrudin Melic (9/11 dt 3/4 à 7m) ; Arthur Anquetil (5/9) ; Jean-Loup Faustin (1/1).

Tremblay – 25

Patrice Annonay (Cap – GB – 6/22 à 27%) ; Darko Arsic (GB – 4/20 à 20%) – Bruno Butorac (7/12) ; Pedro Portela (5/8 à 0/1 à 7m) ; Michal Kopco (2/3) ; Reida Rezzouki (1/1) ; Ryad Lakbi ; Jason Muel ; Luka Sebetic (0/1) ; Bakary Diallo (1/3) ; Felipe Borges (2/4 dt 2/3 à 7m) ; Luka Brkljacic (0/1) ; Erwan Siakam (6/12) ; Henrik Olsson (1/2) ; Juan Del Arco (0/1) ; Marouane Chouiref.

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. merci - le 4 septembre 2019 à 22h36

    Chambé rit n’a pas Tremblay

  2. foulc - le 4 septembre 2019 à 23h20

    Comment s’est débrouillé le cousin de Thomas Villechaize, Lukas Von Villechaize Deschwanden ?

  3. Crazy Hand - le 4 septembre 2019 à 23h31

    Vite, un second commentateur sur les canaux BeIN Max qui diffusent les « autres » matches…

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).