Starligue – J12

Nantes retourne la situation pour battre Aix


Dans le dernier match de la douzième journée de Starligue, Nantes l’a emporté face à Aix (25:24), après une fin de match confuse au possible. Mais Nantes a eu le mérite de ne rien lâcher.

Les décisions arbitrales vont encore faire parler, tant la fin de match entre Nantes et Aix a été confuse. Les Provençaux avaient bien la balle de l’égalisation en main, à quinze secondes de la fin, mais les arbitres ont sifflé un passage en force pas forcément évident à Nicolas Claire. Refusant au PAUC la possibilité d’un match nul qui aurait finalement bien résumé la soirée. Car chaque équipe a eu sa mi-temps. Mais l’une a mieux su faire fructifier son avantage. Car c’est sans doute dans une première période parfaitement menée que les hommes de Jérôme Fernandez ont perdu leurs premières illusions. Grâce aux neuf arrêts de Wesley Pardin, notamment, ils comptaient quatre buts d’avance à la 26ème minute, ayant même la balle de +5 dans les mains. Mais ils n’en ont pas profité, le tir de Loesch trouvant le poteau et à la pause, avec seulement trois buts de retard (10:13), le H n’avait pas perdu ses espoirs.

Il ne lui fallait qu’un détonateur, et il s’est appelé Cyril Dumoulin. Ses neuf arrêts, dont deux pénaltys, ont mis les Nantais sur les bons rails, d’autant que Nicolas Tournat causait bien du tourment à la défense aixoise, scorant cinq fois dans le seul deuxième acte. Et mettant en rage son ex-coéquipier, Nicolas Claire. Et Nantes s’est envolé au coeur de la seconde période, prenant jusqu’à quatre buts d’avance tandis que les Aixois s’emmélaient les pinceaux offensivement, accumulant les pertes de balle. “On manque de caractère, et c’est récurrent. On prend deux buts de suite et on a l’impression que c’est la fin du monde. On a beau en parler, on a l’impression que c’est dans l’ADN de cette équipe, on n’a pas le droit de baisser la tête comme ça. Perdre s’ils avaient mieux joué, ok, mais là, on se décompose alors qu’ils avaient la tête sous l’eau en première période” fulminait Nicolas Claire au coup de sifflet final. Les Nantais, comme à Chambéry il y a quinze jours, ont eu le mérite de ne pas paniquer et de ne pas céder quand le vent a soufflé de face pour se montrer plus lucides et efficaces dans les moments importants, à l’image d’Aymeric Minne, impliqué dans les trois derniers buts de son équipe. “On n’a jamais célébré une victoire comme ça, elle est très précieuse, on met Aix à six points de nous. Mais il va falloir enlever ces trous d’air qu’on connait souvent en première période. Je ne suis pas sûr qu’à Montpellier, la semaine prochaine, on arrive à s’en remettre” prédisait déjà le demi-centre.

Kevin Domas

42 CommentairesPoster un commentaire

  1. Hastérix - le 12 décembre 2019 à 22h45

    Faut pas être cardiaque en ce moment quand t’es supporter du H. Heureusement ça tourne du bon côté à chaque fois pour le moment.. Vont-ils refaire le coup face au mHb ?

  2. popeye - le 12 décembre 2019 à 22h49

    Un grand Minne mais pour moi l’Homme du match c’est Dumoulin qui fait basculer la 2e mi-temps

  3. Tony - le 12 décembre 2019 à 23h34

    Le coach Claire aurait peut-être mieux fait de laisser parler son adjoint Fernandez sur la dernière action

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).