Starligue – J21

Aix en Provence sans répondant à Chambéry

Dans le duel entre le 5e et le 6e du championnat, Chambéry a pris le meilleur sur Aix en Provence (30-23) et assure presque une place dans les 5 premiers. Les savoyards dormiront même à la 4e place, en attendant la rencontre de Nîmes. Un “match sans” pour les aixois, loin de la performance contre Nîmes.

Si la salle était bien remplie, elle a eu du mal à s’envoler en température. La faute à un match lancé sur un faux-rythme, tenu par deux équipes qui montraient peu de confiances en elles sur les premières actions (2-2, 5e). Malgré ses nombreuses pertes de balles qui rend furieux Erick Mathé, Chambéry prend le meilleur par sa défense et un Yann Genty qui se transforme en mur (7/18 à 39% à la pause) et en “quaterback” pour Traoré et Melic ravis de creuser l’écart face à Wesley Pardin pas aidé ce soir (9-4, 19e). Un 6-1 en 10 minutes de la 10e à la 20e qui met le PAUC la tête sous l’eau, à peine tenu en apnée par les coups d’éclairs de Aymeric Minne : “On avait préparé des choses mais on n’a pas respecté ce qu’on a dit. On savait qu’il fallait faire un gros match pour les embêter, un peu hors-forme.

Sursaut et conclusion

Pas de quoi se satisfaire à Chambéry, car l’écart à la pause aurait pu être plus grand (16-11, MT) : “Je pense qu’on domine plus le match que ça, constate Pierre Paturel. Des tirs sans gardiens, des pertes de balles nombreuses qui font qu’on ne creuse pas l’écart.” Paradoxe, cet écart aurait pu être pu faible sans l’apport important de Quentin Minel (5/7 à la pause), sur la lancée de ses dernières rencontres.  Les aixois vont même revenir (18-14, 38e), profitant du faux-rythme qui se réinstalle au retour des vestiaires. Mais les savoyards garderont toujours une marge de manœuvre confortable (30-23, SF). “Ils contrôlent la fin et ils l’ont bien fait...” siffle Aymeric Minne, un constat finalement très (trop ?) simple fait aussi par Pierre Paturel : “c‘est des joueurs de qualités, mais notre force depuis le début d’année de bien défendre et monter les ballons nous a permis d’accélérer et de faire le trou. Il n’y a pas à réfléchir plus que ça.“. Le top 5 est donc presque assuré pour Chambéry (9 points d’avance à 5 journée de la fin). Là encore, pas de quoi s’en satisfaire : “La seule chose que ça conforte c’est notre bon championnat, et il y a encore des matches à aller chercher pour le finir encore mieux.

FEUILLE DE MATCH

Arbitres : Mursh et Carmaux

Chambéry – 30

Exclusions : Babarskas (18’18) ; Minel (42’35) ; Anquetil (47’46) ; Marescot (51’19 ; 58’28) ; Brouzet (58’02).

Yann Genty (GB – 14/32) ; Julien Meyer (GB – 1/2 sur 7m) – Queido Traoré (3/6) ; Alexandre Tritta (3/3) ; Benjamin Richert (2/3 dt 1/1 à 7m) ; Antoine Léger ; Gerdas Babarskas (1/6) ; Hugo Brouzet ; Johannes Marescot (3/4) ; Pierre Paturel (1/2) ; Quentin Minel (Cap – 8/11) ; Alejandro Costoya (1/4) ; Fahrudin Melic (4/4 dt 3/4 à 7m) ; Niko Mindegia (1/2) ; Arthur Anquetil (3/3).

Aix en Provence – 23

Exclusions : Bjornshauge (16’03) ; Andreu (44’26) ; Dahlaus (52’15).

Wesley Pardin (GB – 2/14) ; Joze Baznik (GB – 9/27) – Juan Andreu (3/6) ; Iosu Goni (0/2) ; Inaki Pecina (2/3) ; Gabriel Loesch (3/4 dt 1/1 à 7m) ; Tim Dalhaus (1/3) ; Darko Cingesar (3/5) ; Martin Larsen (0/1 à 7m) ; Morten Bjornshauge ; Philip Stenmalm (2/4) ; Karl Konan (2/2) ; Yanis Lenne (1/1) ; Aymeric Minne (6/11) ; Jordan Camarero ; Matthieu Ong.

À Chambéry.

HandNews nouvelle application

22 CommentairesPoster un commentaire

  1. aymeric - le 18 avril 2019 à 23h33

    Minne de rien, quand on voit le calendrier de Chambé et de ceux de Nantes, Montpel, Nîmes, on se dit qu’il y a peut-être moyen que Chambéry accroche le podium même s’ils n’ont pas le goal average particulier sur Montpellier, ils l’ont en revanche sur Nantes…

  2. vincent - le 18 avril 2019 à 23h58

    Genty n’est pas mauvais quand même et ses relances quasi instantanées à ses ailiers presque déjà devant les cages adverses quand il fait l’arrêt sont un vrai plus. Ce serait intéressant d’avoir un gardien aussi régulier et spontané en équipe de France…

    • florent2208 - le 19 avril 2019 à 12h57

      C'est tout le temps le même refrain, et puis ce n'est pas à 37 ans qu'un nouveau gardien va être intégré dans le groupe france aussi bon et régulier qu'ils puissent être depuis quelques années malheureusement pour lui, qui plus est sur un poste ultra important comme celui du gardien de but. Il y a plein de joueurs comme ça bon et régulier en championnat qui aurait mérité d'y être , mais c'est ainsi.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).