Starligue – J24

Saint-Raphaël confirme sa bonne série

Saint-Raphaël confirme sa bonne performance face au PSG,  avec une nouvelle victoire 34-31 à Ivry.  Ce qui porte à 5, le nombre de matchs sans défaite. La lutte sera acharnée jusqu’au bout pour cette 6ème place car dans le même temps, Aix n’a fait qu’une bouchée de Cesson-Rennes 33-21.

Un gros trou d’air qui coûte cher aux locaux.

En ce début de match, l’US Ivry est bien en place défensivement. Les Raphaëlois ne trouvent pas la solution. Grâce notamment à 2 contres conclus par Vium, les “Rouge et Noir” prennent les devants dans ce début de rencontre (3-1, 4′). A partir de ce moment, les locaux auront beaucoup de mal à s’infiltrer dans la défense varoise. Le cadre se dérobe à plusieurs reprises et Popescu, auteur de 11 arrêts sur l’ensemble du match, rajoute sa pierre à l’édifice. Il n’en faut pas plus à la 3ème attaque du championnat pour profiter de ces brèches. C’est finalement Cuni Morales qui vient stopper l’hémorragie après plus de 13 minutes sans but inscrit par les locaux (4-8, 17′). Le 7-0 encaissé durant cette période fait mal et la cicatrice n’est pas guérie. Saint-Raph’ s’appuie dessus pour porter le score à +7, plus gros avantage de ce match en faveur des visiteurs, qui se déroulera à plusieurs reprises (4-11, 21′). Poussé par son public, l’US Ivry ne renonce pas et revient à 4 buts grâce au shoot de Vium, auteur d’un 10/13. Cependant, la très belle inspiration de Gayduchenko vient doucher le public francilien (12-17, M-T).

Saint-Raphaël assure sa deuxième période

La deuxième période part tambour-battant. Les deux équipes enquillent les buts avec 9 inscrits en à-peine 6 minutes.  Ce départ est équilibré  mais c’est bien Saint-Raphaël qui reste devant (16-22, 36′). Après une assez longue période de disette où aucun joueur ne trouve la faille pendant 5 minutes, Ivrysiens et Raphaëlois repartent de l’avant. Les buts s’enchaînent de nouveau, le spectacle est au rendez-vous, mais les Varois gardent un écart suffisant au tableau d’affichage (23-28, 50′). A 5 minutes de la fin, les 12 acteurs présents sur le terrain – sans compter les gardiens – se rendent coup sur coup. Les Franciliens ne veulent pas être distancés dans cette fin de rencontre mais les Provenciaux ne laissent que des miettes et le score ne semble plus leur échapper malgré un but de Martinez (27-32, 55′). Pour ces 5 dernières minutes, les Val de Marnais tentent le coup de poker, le tout pour le tout avec une stricte tout-terrain. Si cela a plutôt bien fonctionné, le score était suffisamment en faveur des coéquipiers de  Raphaël Caucheteux qui s’imposent finalement 33-30.

Ivry, qui pourrait se maintenir sans l’emporter dès mercredi prochain, recevra Toulouse lors de la prochaine rencontre, la dernière de la saison à domicile tandis que Saint-Raphaël affrontera Chambéry pour tenter d’accrocher cette 6ème place.

US Ivry – Saint-Raphaël Var Handball 31-34 (12-17)

US Ivry. Sunjic (10 arrêts / 35 tirs dont 0/3 pén), Gervelas (2 arrêts / 10 tirs dont 0/2 pén), Kopco (2/2), Vium (10/13 dont 3/4 pén), M. Bataille (2/2), Cuni Morales (4/9), B. Bataille (2/5), Martinez (4/6), Yamdjeu Sangoungou, Boisedu, Cochery (4/8), Castro, Badi, Mohamed (3/3).

Saint-Raphaël. Demaille (1 arrêt/6 tirs dont 0/2 pén), Popescu (11 arrêts / 37 tirs dont 1/2 pén), Barachet (2/3), Simicu (4/7), Mapu (3/4), Paschal (0/1), Kolakovic (3/5), Bardi , Jurka, Caucheteux (8/12 dont 5/5 pén), Jildenback (4/5), Vigneron (0/3), Petit, Dipanda (3/5), Gayduchenko (7/9).

A Ivry, Alexandre Riotte

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. jbclamence35 - le 23 mai 2019 à 10h29

    En fait Ivry peut descendre !

    • chavi92 - le 23 mai 2019 à 12h26

      Clairement oui !

      Mais franchement, Cesson est-il capable de prendre 1 point à Montpellier ou à Paris ?
      (1 point minimum, car Ivry peut prendre 1 ou plusieurs points contre Toulouse et à Istres)
      J'aimerai te dire oui mais la dynamique est quand même particulièrement mauvaise pour Cesson.

  2. AZ CSH - le 23 mai 2019 à 14h26

    Les stats de Vium depuis quelques saisons sont intéressants. Il avait peut-être mieux a faire que prolonger pour une descente en Proligue.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).