Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue - J5

Chambéry chute encore, Saint-Raphaël toujours fanny

, par Zorman

La 5ème journée de Lidl Starligue  a livré plusieurs surprises. Parmi elles, Ivry l'a emporté contre Chambéry. Montpellier et Nantes s'installent provisoirement sur le podium tandis que Saint-Raphaël n'a pas réussi à l'emporter à Dunkerque, concédant sa cinquième défaite d'affilée.

« Maintenant il faut continuer et ne pas perdre un match jusqu’à la trêve ». Au sortir d’une large victoire face à Tremblay (39-20), Aymeric Minne affiche sa satisfaction et l’ambition du HBC Nantes après un match très abouti. Les Nantais ont pris les devants dès les premiers instants, grâce notamment à un Emil Nielsen en feu, avec 22 arrêts à 56% de réussite. Kiril Lazarov et Valero Rivera (9 et 8 buts) ont quant à eux alimenté la marque, alors que l'écart était déjà de huit longueurs à la pause (20-12). La défaite est « difficile à digérer", confie Patrice Annonay, le capitaine tremblaysien. L’ambition de finir 6e ou 7e n’est plus d’actualité. On avait montré de belles choses sur notre défense lors des premiers matchs mais ce soir elle a explosé. J’espère qu’on va rester bien soudés parce qu’on a un autre visage à montrer à notre public ». Et le prochain rendez-vous sera d’autant plus crucial qu’il se jouera à la maison face à un concurrent direct en pleine forme : L’US Ivry.

Une défense chambérienne absente et un Sunjic des grands soirs

Les Ivryens continuent leur belle série en l'emportant face à des Chambériens méconnaissables. Au coude à coude en première mi-temps, les Savoyards ne parviennent pas à créer d’écart et vont sombrer lors de la seconde période, la faute à une défense aux abonnés absents. Il n’en faut pas plus pour que Linus Persson ne se régale en attaque avec 9 buts au total. Ivry peut également remercier son gardien, Mate Sunjic, qui aura été un grand artisan de la victoire de son équipe. Présent dans tous les moments décisifs, ses 15 arrêts auront été autant de coups au moral de Chambériens impuissants et incapables de recoller lorsque Ivry parvient à creuser l’écart en fin de match. Malgré un bon Yann Genty à 16 arrêts, Chambéry échoue à 4 longeurs de son adversaire (28-24) et chute à une désolante 10ème place.

Dans le bas de tableau, Istres est venu à bout de Créteil (32-30). Dans un match engagé, ce sont les Cristolliens qui font la course en tête dans un match rapide et offensif, laissant les gardiens des deux côtés à 0 arrêts durant les 25 premières minutes. La deuxième mi-temps voit Créteil prendre un ascendant bien plus clair qu’en première période avec un Dylan Soyez performant dans les buts et une attaque très efficace avec de bons Valentin Aman et Ewan Kervadec. Les istréens parviennent néanmoins à faire le dos rond, arrivant dans le money time avec 3 unités de retard et vont asséner un 7-0 à leur adversaire, notamment grâce au demi-centre Guillaume Crépain, au couteau suisse Hichem Daoud et au virevoltant danois Rasmus Nielsen, qui a éclaboussé la rencontre de son talent et termine à 13 buts (en 15 tentatives). Médusés, les cristolliens ne peuvent que s’en vouloir après un si gros temps faible et quittent la Provence sans point (32-30). Istres, à 6 points, confirme son excellent début de saison et prend de la distance avec la zone rouge, pointant même à la 6ème place. A l’inverse, Créteil reste embourbé dans le bas de tableau à égalité avec Tremblay et Chartres à 2 points.

Les Chartrains, défaits 25-29 à Montpellier, peuvent néanmoins se réjouir d’avoir montré un bien meilleur visage que face à Nantes la semaine passée. « Dans l’ensemble on fait un match assez solide en défense et en attaque. C’est surtout sur des moments importants où on manque un peu de concentration » livre Zacharia N’Diaye au micro de Bein Sports. Longtemps les chartrains ont su rester à la hauteur des champions d’Europe 2018. Encore à -2 à la 55ème, les Euréliens ne peuvent néanmoins pas rivaliser et n'ont pas pu créer l'exploit. De bonnes choses sont quand même à retenir, comme la prestation de Morten Vium à 7 buts ou l’entrée intéressante du jeune Yvan Vérin. En face, Montpellier peut être frustré de ne pas être parvenu à mieux maîtriser ce match mais se satisfait de la victoire et du week-end de repos qui leur est accordé avant un match piège face à St Raphael. « St Raphael est une équipe qui ne nous réussit pas très bien. Surtout si elle est blessée, on peut se faire surprendre » fait remarquer Valentin Porte.

Saint-Raphaël ne décolle toujours pas

Crédit photo: Emmanuel Durieux

Et St Raphaël est en effet une bête gravement blessée, pour laquelle les lions dunkerquois n’ont pas eu de pitié.

Comme on pouvait s’y attendre, l’affrontement entre ces deux formations défensives a donné un match accroché, rugueux et marqué par quinze d’exclusions pour 2 minutes. Dunkerque va construire son écart principalement dans la dernier quart d’heure, bien aidé par son gardien russe Oleg Grams, à 50% sur la deuxième mi-temps, et un jeu homogène avec 4 meilleurs buteurs à 4 unités : Florent Billant, Steve Marie-Joseph, Tom Pelayo et Haniel Langaro. En face, si Raphaël Caucheteux a, comme à son habitude, tenu son rang (7/10), cela n’a pas suffi pour l’emporter. "Depuis le début de saison il nous manquait beaucoup de choses qu’on faisait par le passé" déplore Xavier Barachet. "Mais sur ce match, on a retrouvé certaines de ces choses, notamment défensivement. On travaille très bien à l’entrainement mais maintenant il faut que ça paye sur les matchs sinon ça ne sert à rien." Si on est maintenant habitués des débuts de saison compliqués dans le Var, St Raphaël reste ce soir seul dernier à 0 points en ayant affronté des équipes de 2ème partie de tableau. Les Dunkerquois, quant à eux, ressortent fiers et rassurés de ce duel. "J’espère qu’on a passé un pallier et qu’on ne redescendra pas en dessous" confie Tom Pelayo, qui ira jouer un match compliqué à Aix en Provence la semaine prochaine.

Les Aixois sortent d’un déplacement compliqué et frustrant à Toulouse, conclu par un match nul (27-27). Les deux équipes sont restées au contact l’une de l’autre pendant les 60 minutes, le Fénix faisant souvent la course en tête, notamment grâce à une défense 5-1 qui a su surprendre leurs adversaires. « C’est une défense qu’ils n’ont pas beaucoup fait ces derniers temps, ça nous a surpris » explique Iosu Goni Leoz, frustré que son équipe et lui n’aient pas joué à leur meilleur niveau. La fin de match est marquée par une action litigieuse avec un passage en force réclamé par les Aixois sur Nicolas Claire, juste avant qu'Ayoub Abdi qui égalise sur le gong. Quant aux performances individuelles, on note le très bon match de l’ailier gauche Matthieu Ong à 8/9 ou du pivot toulousain Jordan Bonilauri qui termine meilleur buteur de son équipe à 6/7. Malgré ce succès, Toulouse descend à la 9ème place pendant que le PAUC quitte le podium mais reste dans le peloton de tête avec une 4ème place et 8 points.

Antoine Piollat

Prochain match TV

Paris 92

20:00

Mer. 22 Mai.

Metz Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
24 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mamar44
Mamar44
4 années il y a

22 arrêts à 56%…
40% de moyenne sur ce début de saison…
C'est ahurissant

Billou44
Billou44
4 années il y a

L’effet Mathé pour Chambéry est retombé. Je pense qu’il y a un problème de casting sur le poste de demi centre ou Mindegia n’a pas été remplacé. L’attaque ne marche pas bien et du coup la defense non plus. La saison peut-être bien triste…

jeanloup47
jeanloup47
4 années il y a
Répondre à  Billou44

Oui pour un savoyard de cœur, la saison s'annonce bien triste !!!! Le départ de Mendieglia et tout est dépeuplé. Ce n'est pas le prochain déplacement à Paris qui va redonner des couleurs aux chambériens.

Annie
Annie
4 années il y a
Répondre à  Billou44

Niko Mindegia, revient, je t’en supplie …

Crazy Hand
Crazy Hand
4 années il y a

Aix réclamait un PF sur la dernière action..?!
Ah..?
Problèmes d’intention : Gilbert reçoit le ballon et instantanément enclenche un mouvement montrant qu’il va faire un passe. En tous cas, à la conquête d’aucun intervalle il ne part. Tandis que Claire se précipite dans sa montée sur l’attaquant avec l’unique ambition de vite clouer ses appuis au sol pour montrer un choc avec l’attaquant. De choc il n’y aura pas puisque Gilbert ne conteste aucune progression sur le terrain. Dès que le bras de Gilbert ltouche Claire, il repart en arrière et tombe. Deux derniers mouvements qui étaient bien prêts dans sa tête :
Flopping !
Si cette règle du PF est de plus en plus compliquée à appréhender, ce sont souvent la lecture des intentions qui va faire foi.
Je pense que les arbitres ont vu exactement ce que j’évoque.
Bref, match nul logique

PL
PL
4 années il y a
Répondre à  Crazy Hand

Totalement, d’autant que Claire a fait un match signé d’un Neymar au foot… à se rouler par terre mais aller mieux après les 2 minutes infligées, à parler quasiment tout le match avec les arbitres… et le flopping final n’était que la cerise sur le gâteau de sa performance médiocre. Ce n’est pas pcq il se fait bougé et est moins bon que d’habitude qu’il doit plonger et réclamer comme un footballeur

Crazy Hand
Crazy Hand
4 années il y a
Répondre à  PL

@Je sais pas, j'ai zappé toute la soirée avec tous ces matchs diffusés !!!!
😉

Mais en tous cas, quand j'entends Villechaize (que j'adore pourtant tant il fait quand même bien vivre les matchs) comparer cette action à l'action mêlant Nyateu et Richardson au Parnasse lors de la J02, ça m'énerve.
Nyateu a les pieds bien au sol et Richardson commet l'erreur de vouloir faire ce demi tour contact qui l'emmène à faire acte de passage là ou Nyateu est… Et de plus avec l'épaule en avant dans la poitrine ! Les situations n'ont rien à voir, et la subtilité de cette faute a été très bien appréhendé dans ces cas…
Sur Nyateu, il y avait bien PF
Hier soir, rien…

jpf_hb
jpf_hb
4 années il y a
Répondre à  Crazy Hand

Depuis quand Villechaize a un bon avis en arbitrage ?

Crazy Hand
Crazy Hand
4 années il y a
Répondre à  jpf_hb

😉

Reprends mon commentaire… Il fait bien vivre les matchs.
Je trouve qu'ils forment une belle paire avec Houlet.
Leurs voix me sont coutumières et ils ont éclipsé Anquetil/Brindelle (à l'époque de Canal ) en un rien de temps.
A présent qu'un seul mec commente les autres matchs du mercredi sur les canaux Bein Max, on se rend compte de la tristesse des commentaires !

jpf_hb
jpf_hb
4 années il y a
Répondre à  Crazy Hand

Ah oui clairement, j'aime bien sa façon de commenter et de faire vivre le match.
Mais son avis sur l'arbitrage ou les fautes est souvent mauvais, ou basé sur des clichés que beaucoup gardent sur les fautes au handball
(Houlet également, mais il reste souvent plus réservé à ce sujet)

Barto04
Barto04
4 années il y a
Répondre à  Crazy Hand

Je n'ai pas vu le match Aix-Toulouse dont je ne me prononcerai pas sur l'action a proprement parlé.
Le sujet fait débat et de mon point de vue un passage en force dans le demi-terrain adverse ne devrait pas exister. Je trouve ça contraire à l'esprit. Bien souvent l'attaquant ne voit pas le défenseur arriver qui,de plus, accentue sa chute.
Nyateu a surtout bénéficié d'être à domicile dans une fin de match tendue. Pas sur qu'il eût eu le même coup de sifflet à l'extérieur. Tout comme Duarte dimanche contre Veszprem. J'ai l'impression que ces PF ( ou non ) bénéficient souvent aux locaux

Duval
Duval
4 années il y a

Flopping flagrant de Claire!!
Match nul logique.

Bellete34
Bellete34
4 années il y a

Chambéry aurait pas du faire resigne le coach aussi rapidement et pour une grande durée comme sa faut garde sous pression toujours

Parigo
Parigo
4 années il y a

Et le Suisse a Chambéry il est comment?un peu pistonné le garçon 😆😆😆

Summer_BBQ
Summer_BBQ
4 années il y a

Quel match décévant de la part du PAUC !
Le manque de préparation sur cette défense 1-5 était flagrant, les Axois arrivent à tenir le score grâce à de bonnes individualités et un bon Wesley Pardin.

Concernant le débat de "il y a PF ou il n'y pas PF" sur la dernière action, le PAUC peut surtout se mordre les doigts de ne pas avoir réussi à tuer le match dans le 5 dernières minutes alors qu'ils ont eu plusieurs occasions de le faire une fois qu'ils avaient pris l'avantage.

Quel début de saison pour Steins que je trouve excellent en attaque, il pertube énormément les défenses adverses avec son petit gabarit et sa vitesse. Il a également montré hier soir qu'il pouvait bien défendre en 1 sur une défense 1-5.

rkj4
rkj4
4 années il y a
Répondre à  Summer_BBQ

J'aime beaucoup Steins, également. Ses bons débuts à Toulouse ne m'ont pas échappés. Un demi-centre qui bouge, c'est bon pour le spectacle et en plus, c'est efficace.

chavi92
chavi92
4 années il y a
Répondre à  rkj4

Toi aussi tu l'as trouvé très bon à Coubertin ? 😉

rkj4
rkj4
4 années il y a
Répondre à  chavi92

J'ai pas vu le match à Paris.
Du coup, j'ai jeté un œil sur sa fiche. Cette saison, il en est à 17/19. pas mal pour un DC, même s'il faut attendre la suite.
À titre de comparaison, Minne en est à 17/30.

Hervé Buttigli
Hervé Buttigli
4 années il y a

etonnant la transparence des resumes a propos d’istres ! pour le match d’hier, par exemple, donné comme « bas de tableau »…il me semble que les istreens etaient plutot dans la 1ere partie, non ?
on ne presente pas les matchs de st raph comme européens ?
il serait bien de parler suivant la réalité
de la situation actuelle et non sur les pretentions et budgets des clubs…..
on se doute que normalement, Istres ne va pas terminer dans le top 5-6 du championnat, mais pour le moment, ils y sont…..

Jack3544
Jack3544
4 années il y a

Nantes qui atomise Tremblay, ça fait plaisir. en début de saison, les cassandres envoyaient Nantes au fond du trou. OK, à part Parsi, ils n'ont pas joués de "cadors", ils mettent tranquillement leur jeu en place, et sans les absents (Gurbindho, Pechmalbec, Feliho et Nyokas, excsuez du peu), c'est vraiment encourageant. Tremblay qui avait tenu tête à Montpellier (ok chaque match sa vérité), s'est cassé les dents sur une défense bien en place et un Nielsen de gala (encore une fois). Alors Nantes ne sera pas champion, mais avec les retours, peut se mêler à la lutte en haut. Pour le moment, les recrues c'est plutôt bonne pioche. Nielsen, ok, Augustinunsen envoie du pâté en défense et commence à mettre des buts, Minne défend, attaque, sert ses pivots, apporte de la fluidité (?), Ovnicek commence à trouver ses marques, Buric, on connaissait, on est pas déçu. Le point faible est le poste ar gauche. Pour le moment Garcia n'apporte rien, et Cavalcanti, impressionnant en défense a du mal à lancer sa carcasse.
Et que dire du début de saison de papy Lazarov!!!
Autre gros changement par rapport à l'an dernier, les rotations, les ballons aux ailes et la confiance aux jeunes du centre…

lecalme44
lecalme44
4 années il y a
Répondre à  Jack3544

Kiril Lazarov : 9/11 hier. Pas mal pour un papy 😉

Barto04
Barto04
4 années il y a
Répondre à  Jack3544

Et il n'ont pas été ridicules à paris non plus il me semble
Le recrutement de Nantes a été très intelligent et il vont bien sur se mêler à la lutte pour la LDC, d'autant que l'EHF pompe moins d’énergie.
Le MHB rame un peu pour gagner de son coté et paye un lourd tribu au niveau des blessures en ce début de saison….Richardson est out 2 mois minimum pour un doigt cassé suite à un choc contre Chartres. Quand on connait son importance….va falloir serrer les dents encore plus
Nîmes déçoit un peu pour le moment. Perdre contre Créteil au Parnasse après avoir tapé le MHB ça fait un peu tache. il se rattraperont peut être ce soir 🙂
Pour Chambery, c'est l'année de la confirmation qui est souvent difficile avec un changement de statut ( ou plutôt un retour a son statut), peut être moins d'insouciance, un Mindégia pas remplacé pour le moment et surtout un GENTY moins performant
Reste l'inconnue AIX qui a fait un bon recrutement et est pour l'instant invaincu. a voir sur la durée mais ce serait quand même une énorme surprise de les voir 2eme à la fin de la saison

Dadouchka
Dadouchka
4 années il y a

Bravo à Ivry
Victoire amplement méritée. Très grosse performance de Linus Persson et de Matje Sunjic. On sent que les joueurs ont beaucoup plus de confiance que l’année dernière, et contrairement à l année dernière où l’équipe avait des moments d’absence. Cette année l’équipe est forte collectivement, tiré par quelques joueurs en pleine forme( Linus Persson, les frères Bataille et Matje Sunjic).

lapin
lapin
4 années il y a

Depuis que Mathé a été prolongé pour 4 ans suite à la victoire lors de la 1ère journée face à Tremblay, Chambéry a enchaîné 4 matchs dont 3 défaites et 1 nul et le match prochain est à Paris… voilà voilà

24
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x