Starligue – J4

Etienne Mocquais, pas un rescapé, mais presque…


Le leader du championnat, Paris, recevra Toulouse dans une rencontre où il partira favori, tandis que le choc de la journée se déroulera jeudi soir entre Chambéry et Nîmes. Tandis qu’à Créteil, qui reçoit Dunkerque, un joueur essaye de rattraper le temps gâché par les blessures…

“Enfin”. Voilà ce que s’est dit Etienne Mocquais en entrant sur le parquet de Bougnol pour le premier match de la saison. Après presque deux ans de blessure, l’ailier gauche de Créteil était déjà revenu en fin de saison passée, mais cette fois, c’est dans le grand bain qu’il a replongé. Deux ruptures des ligaments croisés du genou, coup sur coup, vont le laisser loin des terrains pendant vingt mois. Et le forcer à repartir de zéro. “Quand tu reviens après autant d’arrêt, tu es plus fort dans la tête, mais tu n’a plus aucune notion sur le terrain. Là, je suis dans la phase où il faut reprendre confiance, enchainer les bons matchs” explique-t-il. Le champion du monde U19 avec l’équipe de France en 2015 a-t-il songé à tout laisser tomber ? “Pas à ce point là. Mais quand, après onze mois de rééducation, tu te blesses de nouveau…le premier mois est compliqué. Tu penses à plus tard, comment tu vas pouvoir faire pour atteindre les objectifs que tu t’es fixé.” Alors il a bossé, encore et encore, jusqu’à revenir. Mocquais, désormais, a repensé sa vie hors handball, insiste sur la récupération et les étirements et n’hésite pas à refuser les sorties. “Même si je n’ai jamais été très fou-fou” sourit-il.

“Profitez”

Alors comment juge-t-il son début de saison ? “Peut mieux faire” résume le perfectionniste. Dont la tâche n’est pas simple, alors que Boiba Sissoko marche sur l’eau depuis la reprise. 5 buts en trois matchs, il n’y a pas de quoi grimper au rideau mais, pour des retrouvailles avec l’élite, l’ailier gauche de 23 ans s’en contente pour le moment. Encore plus quand son équipe l’emporte, comme elle l’a fait la semaine passée à Nîmes. Cette victoire dans le Gard viendrait-elle compenser la frustration d’avoir laissé filer deux points contre Chartres une semaine avant ? “Celle-là, on va s’en mordre les doigts un bout de temps. Je dirais que le début de saison est mitigé. Le résultat face à Dunkerque va faire basculer les choses d’un côté ou de l’autre. On aimerait, en tout cas, prendre des points à la maison, car on sait que c’est là où va se jouer le maintien.” Quel que soit le résultat, une chose est sûre néanmoins. Etienne Mocquais va profiter à fond du moment, comme de tous depuis qu’il a fait son retour sur les terrains. “J’ai envie de dire à tous les joueurs, profitez. Je ne souhaite de blessure à personne mais, quand on est passé par là où je suis passé, c’est le message qu’on a envie de faire passer” conclut-il. C’est chose faite.

Pendant ce temps-là, le leader Paris recevra Toulouse, qui a montré de belles choses à domicile mais qui semble encore un peu tendre loin de ses bases. Son premier poursuivant direct, Aix, affrontera Istres, avant de retrouver le même adversaire dès samedi en coupe de la ligue. A Chambéry, il serait de mauvais ton de s’incliner pour la troisième fois d’affilée. Dans les couloirs de Bougnol mercredi dernier, les Savoyards voulaient “se poser les bonnes questions”, une réaction est donc attendue face à Nîmes. Qui se doit également une revanche après s’être incliné contre Créteil. Chartres a enquiquiné les gros depuis le début de la saison. Aix et Paris s’en sont sortis sans dégâts, en sera-t-il de même pour Nantes ? Montpellier a réussi sa semaine passée, il lui faudra confirmer du côté de Tremblay, malgré les absents. Enfin, entre Saint-Raphaël et Ivry, c’est déjà le match de la peur. Les Varois sont lanterne rouge du championnat. Et s’il y a eu du mieux à Nantes, il va falloir désormais prendre des points.

Le programme de la quatrième journée :

Mercredi 25.09

Aix – Istres à 21h00 (en direct sur beIN Sports Max 4)
Chartres – Nantes à 21h00 (en direct sur beIN Sports Max 5)
Créteil – Dunkerque à 21h00 (en direct sur beIN Sports Max 6)
Paris Toulouse à 21h00 (en direct sur beIN Sports 3)
Saint-Raphaël – Ivry à 21h00 (en direct sur beIN Sports Max 7)
Tremblay – Montpellier à 21h00 (en direct sur beIN Sports Max 8)

Jeudi 26.09
Chambéry – Nîmes à 20h45 (en direct sur beIN Sports 3)

Kevin Domas

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).