Starligue

Son Arena, Cesson la tient enfin

Crédit photo : Facebook CRMHB

Depuis le temps qu’ils la réclamaient. Les dirigeants de Cesson-Rennes verront leur équipe faire leur entrée demain soir dans leur toute nouvelle salle, le Glaz. Bâtie en 13 mois, la salle pourra accueillir 4500 personnes, dont 1800 VIP au maximum, et affichera déjà guichets fermés pour la soirée d’ouverture et la réception d’Istres. Une sacrée prouesse quant on sait que le Stade Rennais jouera sa qualification en Europa League de football dans le même temps. Les dirigeants bretons n’avaient d’ailleurs même pas budgétisé un remplissage de la salle. “Ni pour Istres, ni pour les autres matchs (Nantes, Dunkerque, Montpellier et Chambéry) qu’il nous reste de la saison d’ailleurs. Ce n’est pas parce que nous avons ce nouvel outil qu’il faut céder à la tentation de se voir plus grands que nous sommes” mesure le président Stéphane Clémenceau. C’est lui, avec ses partenaires, qui a été moteur de ce projet sans lequel le club aurait sans doute fini par péricliter. En juin 2017, l’assemblée générale avait d’ailleurs voté l’arrêt de l’activité professionnelle à moyen terme si une grande salle ne voyait pas le jour. David Christmann était parti pour Tremblay en 2014, frustré que le projet n’avance pas. Désormais, tout ceci est de l’histoire ancienne.

Le groupe Legendre a donc décidé de bâtir un équipement ultra-moderne, en un temps record, et pour un coût de 17 millions d’euros. Le tout, sur des terrains adjacents au Palais des Sports de La Valette, vendus par la mairie. La Valette, là où le CRMHB avait sa maison depuis 2000. Pour s’inspirer dans leur projet, les dirigeants cessonnais ont été voir en Allemagne, notamment la Schwalbe Arena de Gummersbach sortie de terre en 2013. Ils ont discuté avec le constructeur, afin que leur Arena réponde le plus possible à leurs attentes. Et ils espèrent désormais la pérenniser en allant chercher le maintien en fin de saison. Pour, ensuite, continuer à grandir. “On s’est fixé sur un budget pour la saison prochaine, si on reste en première division, de 3.5 millions d’euros. Et on aimerait que celui-ci passe, d’ici deux ans, à quatre millions. Mais si, dans deux ans et demi, on est à 3.6, on sera quand même assez fier. Il y a évidemment une prise de risque en entrant dans cette nouvelle ère, mais ces chiffres ne sont pas délirants. On essaye d’être ambitieux mais prudents à la fois” continue Clémenceau. Les Cessonnais posséderont, à l’intérieur du Glaz, leur vestiaire, leur salle de musculation et tous les locaux administratifs y ont été déménagés. Le club payera un loyer de 400.000€ annuels pour la location des espaces, la moitié de la somme étant prise en charge par les collectivités locales. Après avoir tant râlé et tant pesté, les Cessonnais ont désormais leur salle. Ils avaient même fini par ne plus y croire…Alors désormais, comme on dit souvent, y’a plus qu’à…

Kevin Domas

HandNews nouvelle application

28 CommentairesPoster un commentaire

  1. caryon - le 13 mars 2019 à 19h41

    “un coût de 17 millions d’euros” soit même pas le budget du PSG !

    Bravo pour la sobriété et l’efficacité !

    • pa44000 - le 13 mars 2019 à 19h55

      Et dire qu'à Nantes on a mis 42 millions d'euros pour rénover le PSB… qui est toujours aussi peu confortable, surtout après avoir goûté à la Trocardière (22 M€).

      • florent2208 - le 14 mars 2019 à 08h33

        Merci Pascal Bolo !!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).