All

Top transferts de la saison 2020-2021

Sander Sagosen (Norvege)

Ça reprend en Allemagne ! A l’occasion de la première journée, HandNews vous propose un tour d’horizon des transferts à suivre outre-Rhin. Avec notamment l’arrivée de Sander Sagosen à Kiel et plusieurs recrues à Flensburg, la saison promet d’être encore plus accrochée. L’arrivée de la superstar norvégienne signera-t-elle le retour de l’hégémonie des Kieler ?  

10. Johan Hansen (TSV Hannover-Burgdorf)

Courtisé par Kiel, l’ailier droit aura fini par choisir Hannovre. Troisième meilleur buteur du championnat danois 2019-2020 avec 138 réalisations, il est également champion du monde avec le Danemark en 2019. Avec le départ de Timo Kastening pour Melsungen, il aura la lourde tâche de remplacer le meilleur buteur de l’équipe. Très bon choix, mais c’est plutôt au niveau de la base arrière que Hanovre aurait besoin de renforts.

9. Valter Chrintz (Füchse Berlin)

Montpellier – Kristianstad, novembre 2018. C’est lui qui avait inscrit le but de la victoire d’un angle impossible face à Vincent Gérard. Le jeune suédois de 20 ans fait cette saison ces débuts en Bundesliga sous les couleurs de la capitale, remplaçant Mattias Zachrisson, toujours blessé. Même s’il sera la doublure de Hans Lindberg (39 ans) qui ne semble pas prêt d’arrêter, un talent comme le sien ne devrait pas rester sur le banc. Vu le triste palmarès de Berlin, on espère en tout cas qu’il restera loin des bancs de l’infirmerie.

8. Lasse Moeller (SG Flensburg Handewitt)

MVP de la coupe du monde U21 en 2017, meilleur passeur du championnat danois, formé à GOG, son transfert à Flensburg était une évidence. Ancien coéquipier de Goran Sogard, toutes les conditions sont réunies pour qu’il s’adapte parfaitement au jeu de Flensburg. Il est toutefois encore jeune et à encore beaucoup à apprendre, mais ces débuts en LDC sont prometteurs. Reste à savoir s’il est assez solide pour la rugosité des défenses de Bundesliga.

7. Mads Mensah (SG Flensburg Handewitt)

Avec le départ de Simon Jeppson, Flensburg était en manque de force brute du côté gauche. C’est chose faite avec la signature de Mads Mensah, arrivant des Rhein Neckar Löwen. Arrière gauche, il est également demi-centre et pourra offrir une pause bien méritée à Jim Gottfridsson, le principal meneur du jeu des Nordiques. Il l’a dit lui-même, ne plus jouer avec Andy Schmid sera étrange, mais ce sera l’occasion pour lui de reprendre des responsabilités après une saison en demi-teinte chez les Löwen.

6. Lasse Andersson (Füchse Berlin)

Courtisé pour tous les grands clubs il y a quelques années, c’est à Barcelone qu’il a choisi de grandir. Une rupture des ligaments croisés, puis une rechute plus tard, c’est désormais à Berlin que le Danois veut s’établir et s’imposer. Si le recrutement depuis la nouvelle ère Kretzschmar commence à monter en gamme, Berlin pourrait bien viser la ligue des champions d’ici quelques saisons. Et ça tombe bien, parce que c’est leur objectif.

5. Franz Semper (SG Flensburg-Handewitt)

Petit prodige allemand, quelques problèmes d’ego, mais il est bourré de talent. S’il était sur les tablettes de tous les grands clubs allemands, c’est à Flensburg que le jeune arrière droit formé à Leipzig a décidé de poser ses valises. Il devra désormais jouer des titres et disputer la ligue des champions, une étape difficile à franchir pour de nombreux allemands. S’il sera au moins au début, la doublure de Magnus Rod, le club nordique va bénéficier d’un duo d’arrières droits jeunes, et extrêmement talentueux.

4. Albin Lagergren (Rhein Neckar Löwen)

Excellent avec Magdeburg jusqu’ici, Lagergren part à Mannheim dans le but de jouer les titres. Excellent sur le jeu au près, il sera un parfait remplaçant de l’indéboulonnable Alexander Pettersson, âgé de 40 ans. Avec un style de jeu assez proche, il devrait bien s’intégrer au sein de l’effectif et connait déjà Nilsson via la sélection suédoise. Un duo qui pourrait faire des ravages cette année en Allemagne et en European Handball League.

3. Timo Kastening (MT Melsungen)

Le petit prodige allemand. S’il brillait déjà en Bundesliga, il a éclaboussé le reste du monde lors de l’Euro 2020. Très rapide en contre-attaque, efficace en attaque placée, c’est un finisseur hors de paire que s’octroie ici le MT Melsungen. Avec en plus Tobias Reichmann sur le même poste, l’aile droite est plutôt bien fournie du côté du MT. A voir maintenant si les Rouges de la Hesse seront capables, enfin, de respecter leurs ambitions de top club allemand.

2. Lukas Nilsson (Rhein Neckar Löwen)

Le prodige suédois a décidé de quitter Kiel 1 an en avance. Très bon tireur de loin, le jeune Suédois va être un atout important pour l’effectif de Mannheim, qui peine à trouver un arrière gauche compatible avec Andy Schmid depuis le départ de Du Rietz pour Paris. Il pourrait bien apporter cette solution, ce détail qui ferait des Lions du Rhin et du Neckar un candidat au titre. Surtout après une saison assez compliquée du côté des Jaunes et Noirs.

1. Sander Sagosen (THW Kiel)

Le numéro 1 ne pouvait être que lui. Le prodige norvégien arrive de Paris avec une ambition dévorante. Un des meilleurs si ce n’est le meilleur joueur du monde dans le secteur offensif, il va apporter ce fameux plus à l’équipe de Kiel, championne d’Allemagne. Avec Lukas Nilsson parti à Mannheim et Bilyk victime d’une rupture des ligaments croisés, son rôle sera d’autant plus important durant cette saison qui s’annonce plus que chargée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pub Espace Pronos Allemagne

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. ballonmain - le 1 octobre 2020 à 15h39

    Vraiment intéressantes toutes ces recrues arrière à Flensburg. Hâte de voir ce que ça va donner sur la saison, on a dejà eu un échantillon en Champions League et c'est plus que prometteur. Belle relève asurée
    L'aile droite de Melsungen c'est du grand luxe.
    Berlin a recruté de beaux noms, à voir après s'ils sont (enfin) épargnés par les blessures…
    Quant à RNL hâte de voir la cohabitation entre Schmid et Nilsson (sans oublier aussi Lagergen à droite).
    Ça s'annonce bien sympa cette nouvelle saison BL

  2. Jack3544 - le 1 octobre 2020 à 15h43

    Sur le top10, 8 scandinaves…comme toujours, le réservoir de la Bundesliga

    • Sasori9 - le 1 octobre 2020 à 19h14

      Et en même temps, la Bundesliga tue l'équipe d'Allemagne !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).