FFHB

Lettre ouverte aux présidents de clubs

En cette période de confinement, la FFHB, par l’intermédiaire de son président Joël Delplanque, a adressé hier un courrier à l’ensemble des clubs du territoire français et ultra marin afin de faire un point sur la situation de la discipline. Alors que l’ensemble des compétitions amateurs sont stoppées jusqu’au 5 avril prochain, le président de la FFHB a voulu transmettre un nouveau message à l’ensemble des dirigeants du monde amateur.

Dans cette lettre qui se veut bienveillante à l’égard des clubs, le président insiste surtout sur le fait de déjà préparer l’après Coronavirus et déjà anticiper le redémarrage des activités. Mais la question qui persiste derrière tout ça concerne uniquement la date de redémarrage. Accompagné par les membres de la commission médicale de la FFHB, Joël Delplanque a rappelé “conseillés par la Présidente de la commission médicale fédérale, qui nous rend compte quotidiennement de l’état sanitaire de notre pays, nous avons d’abord suspendu pour un temps les compétitions puis dernièrement arrêté des décisions qui vous seront transmises dans un communiqué de presse formel publié dans les jours qui viennent par la Fédération, car il y a encore quelques détails à régler.”

Même si pour le moment aucune communication officielle n’est sortie, la FFHB devrait prendre la parole dans les prochaines heures en faisant un nouvel état des lieux de la situation qui prendra naturellement en compte les dernières annonces du gouvernement liées au confinement mais surtout au suivi de la pandémie du Coronavirus. Selon toute vraisemblance, on se dirige tout droit vers un arrêt complet des championnats amateurs qui signerait la fin de la saison. Si tel était le cas, le casse tête sur les montées et descentes des différentes compétition se poserait à tous les niveaux : nationaux, régionaux et départementaux.

Extrait de la lettre envoyée aux clubs

“La très grave crise sanitaire que traverse notre pays et bientôt le monde entier, ainsi que la difficile mais nécessaire phase de confinement, que chacun d’entre nous vivons, me conduisent à m’adresser à vous directement.

En effet, je tenais dans ces moments difficiles que nous traversons chacun et chacune, vous faire savoir que la Fédération française de handball ne vous oublie pas, bien au contraire. Nous sommes tous conscients des difficultés qui nous attendent et celles que vous rencontrez sûrement déjà dans vos vies, ainsi que dans la gestion de votre club. Sachez que dans de tels moments, nous devons être tous solidaires et c’est dans cet esprit que cette lettre ouverte vous est adressée aujourd’hui.

Il est hors de question que notre Fédération ne soit pas à vos côtés aujourd’hui, mais aussi demain. Il est important pour moi et l’ensemble des élu.e.s de vous faire savoir que nous prendrons toutes les mesures qui s’imposent pour assurer au maximum la pérennité de tous les clubs et la reprise de l’activité dans les meilleures conditions.

L’incertitude dans laquelle nous sommes plongés comme vous à propos de l’ampleur de la crise, sa durée et les conditions de sa sortie, nous ont conduit à multiplier les réunions de concertation avec toutes les parties prenantes du handball amateur et professionnel pour veiller, d’abord et avant tout, à la santé des handballeurs et à l’avenir des clubs affiliés.

Conseillés par la Présidente de la commission médicale fédérale, qui nous rend compte quotidiennement de l’état sanitaire de notre pays, nous avons d’abord suspendu pour un temps les compétitions puis dernièrement arrêté des décisions qui vous seront transmises dans un communiqué de presse formel publié dans les jours qui viennent par la Fédération, car il y a encore quelques détails à régler.

Si ces décisions répondent à votre demande d’éclairer l’avenir immédiat, elles ne répondent pas au souci bien légitime d’un futur toujours incertain qui sera marqué par la reprise des activités de votre club. Comme je vous l’ai déjà dit, nous sommes conscients que certains d’entre vous rencontreront des difficultés. C’est pourquoi à partir de ce courrier, dans chaque territoire, va s’engager un large processus de concertation selon des formes propres à chacun, afin que progressivement se façonnent les modalités de la reprise au plus près de vos préoccupations du moment.

Les moyens de communication permettent normalement aujourd’hui à chaque club de faire connaitre sa situation et de contribuer aux travaux qui vont s’engager en métropole comme dans les territoires ultra marins. Vous ne serez pas oublié encore une fois et il est important pour nous de connaitre au mieux les difficultés que vous pourriez rencontrer.

Madame la Présidente, Monsieur le Président, la gravité de la situation sanitaire, quelle que soit son ampleur, n’altérera pas les liens qui ont forgé l’esprit de notre Fédération depuis son origine. Fédération de clubs, comme il me plait à le rappeler, cette épreuve nationale va nous conduire à modifier nos relations et nos processus de décisions comme ces dernières semaines l’ont déjà montré. Avec vous et les territoires, nous sommes déterminés à vous apporter toute l’aide que nous pourrons et toutes les réponses à vos problèmes. Chaque semaine sur le site fédéral nous essaierons de publier un compte-rendu de ces travaux dont nous pouvons penser que la synthèse constituera la base du projet fédéral pour la ou les saisons à venir.

Mais permettez-moi, pour finir, de faire d’abord le vœu que cette lettre vous la receviez en bonne santé, vous et vos proches, qu’elle vous aide à rompre avec le confinement et vous invite, si cela vous est possible bien sûr, à mettre à profit ce temps pour nous préparer tous ensemble à la reprise de notre passion commune, le handball.

Prenez soin de vous et de vos proches. Je sais que vous serez, que nous serons, tous et toutes à la hauteur de la situation car j’ai confiance en vous, en nous.”

Joël DELPLANQUE
Président de la FFHandball

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. michagama77 - le 24 mars 2020 à 11h50

    saison blanche avec montées et pas de descentes ?

    Sinon on risque des recours à tour de bras.

  2. Tribluchon - le 24 mars 2020 à 13h28

    Meme pour les montées, ca va poser des soucis, pour certains championnats les équipes n’ont meme pas joué le même nombre de match.
    Moi je serai pour du cas par cas, et pas une solution générale à appliquer pour tous les championnats amateur, mais c’est utopique

  3. rokomet84 - le 24 mars 2020 à 16h03

    J’espère surtout que tous les dirigeants des clubs français à tous les niveaux, vont tout d’abord comprendre la gravité de la situation sanitaire, plutôt que les problématiques handballistiques (qui sont certes “embêtantes”)!!!
    A situation exceptionnelle, décision exceptionnelle, et pas grave si cette saison sera une saison blanche.
    Prendre du recul sur ce qu’il se passe, et se dire que ça ne reste que du handball, juste un jeu, notre passion, et tous se retrouver la saison prochaine en pleine forme sur le 40×20 😉

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).