Hon

Pas de champions en Hongrie

Luka Stepancic (MOL-Pick Szeged)

Après le Danemark, c’est au tour de la Hongrie de stopper son championnat. Suspendu depuis le 14 mars par la Fédération Hongroise, les plays-offs ne seront pas joués jusqu’au bout, et aucun classement ne sera donné. Par conséquent, aucune équipe ne sera reléguée, et les qualifications pour les diverses coupes d’Europe se feront en fonction du classement de la saison précédente (2018-2019). Il en va de même pour la Coupe nationale, aucun titre ne sera donné cette saison.

Veszprém devrait donc faire partie de l’aventure en ligue des champions la saison prochaine, tandis que Szeged devra prétendre à une Wild Card pour participer à la plus grande compétition. Dans le cas contraire, Szeged sera reversé dans la nouvelle European League (ex-Coupe EHF). Les mêmes dispositions sont valables pour le championnat féminin, Gyor et le FTC Rail-Cargo devraient rester en ligue des champions, tandis que Siofok et Erd resteront également European League.

La fédération stipule également dans son communiqué que la date de reprise de la saison prochaine n’est pas encore fixée, tout dépend bien évidemment de l’avancement du virus.

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. passagenzone - le 9 avril 2020 à 16h08

    Saison blanche, on ne prend pas en compte la saison 2019-20. Logique quand il restait des play off à jouer ou un 1/4 des matchs de championnat. Pas facile à prendre comme décision, mais la moins mauvaise à mon sens.

  2. leFnake - le 9 avril 2020 à 17h55

    Bon, on ne sait toujours pas comment ça va se passer concrètement la coupe d'Europe l'année prochaine, mais si seul Veszprém joue la LDC, Szeged se sera bien fait avoir dans l'histoire.

    • Kieler - le 9 avril 2020 à 18h47

      Logiquement, la prochaine réforme de LdC inclura les 16 meilleurs clubs d'Europe. Avec dans l'idée 9 qualifiés par les championnats, 1 vainqueur de la précédente Coupe EHF et le reste en Wild Cards, il y a de fortes chances qu'elles soient destinées à 1 français, 1 allemand, le deuxième hongrois, le Meshkov Brest et la surprise du chef.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).