LNH-LFH

Un protocole sanitaire commun pour la reprise

(photo : Bertrand Delhomme)

Les ligues masculine et féminine ont travaillé sur un protocole sanitaire commun pour permettre le retour du public dans les salles de handball à la reprise des championnats. Il a été rendu public ce jeudi. Le masque sera obligatoire pour tous les spectateurs, même les plus jeunes.

C’est une “démarche inédite dans l’univers des sports collectifs professionnels”, affirme le président de la Ligue nationale masculine de handball (LNH), David Tebib, dans un communiqué commun avec son homologue de la Ligue féminine de handball (LFH), Nodjialem Myaro : les deux ligues professionnelles françaises de handball ont travaillé de concert pour établir un guide sanitaire pour la reprise de leurs championnats et l’accueil du public. Constitué à partir des recommandations de l’Association Nationale des Ligues de Sport Professionnel (ANLSP), ce protocole concerne l’ensemble des acteurs amenés à fréquenter des salles de handball à la reprise des championnats professionnels, des joueurs et joueuses aux spectateurs et spectatrices, et a été construit avec le concours des différents représentants des acteurs de la discipline.

Masques obligatoires pour tous, des circulations contrôlées

Lucas Ferrandier (US Créteil HB)

Le guide est construit sur huit points fondamentaux. Le premier porte sur la désignation d’un “référent sanitaire”, chargé de la mise en place et du contrôle du respect du protocole en amont et pendant les événements. Dans ce protocole, la circulation des personnes fait l’objet d’une surveillance accrue, avec des itinéraires à suivre pour éviter des phénomènes de massification et favoriser une circulation fluide des personnes. Dans le cadre des consignes sanitaires, les animations autour de la rencontre seront fortement réduites : les jeux à base de tirs au but à la mi-temps ou les stands de maquillage dans les salles seront interdits. Le nettoyage des espaces sera renforcé, et l’aération des salles doit être régulière. Pour le respect des gestes barrières, le port du masque sera obligatoire pour l’ensemble des spectateurs. Si la réglementation nationale impose cette règle pour les plus de 11 ans, “nous élargissons cette règle aux enfants présents, eu égard à notre rôle à la fois éducatif et protecteur auprès de ce jeune public”, précise le guide. Les joueurs et joueuses devront garder leur masques jusqu’au début de l’échauffement, de même pour les entraîneurs.

Idéalement, toute personne présente dans la salle devra également venir avec son flacon de gel hydroalcoolique, “afin de parer toute situation imprévisible (ex: je suis assis à ma place et j’ai besoin de me nettoyer les mains)”, est-il expliqué. Concernant la distanciation, alors que la jauge maximale de 5000 personnes dans un espace clos a été maintenue, les spectateurs devront laisser un siège d’écart entre eux. Les groupes familiaux (appelés “tribus” dans le protocole) pourront s’asseoir ensemble, avec un maximum de dix personnes par “tribu”. Les clubs devront d’ailleurs disposer des coordonnées des spectateurs présents, en cas de nécessité d’assurer le suivi sanitaire. Les espaces restauration ne seront pas condamnés. Un protocole de prise en charge des cas asymptomatiques est prévu. Une communication spécifique devra être assurée par les organisateurs. Enfin, le téléchargement de l’application StopCovid est conseillé par la LNH et la LFH pour l’ensemble des personnes devant se rendre dans les salles.

Myaro : “Nous restons vigilants”

Concernant les joueurs et joueuses, ils et elles devront également se tenir à distance entre équipes avant le match, et le contact avec le public ne sera pas possible. Ce protocole a été validé par les Comités directeurs des deux Ligues et a été adressé au Ministère chargé des Sports. Il peut encore faire l’objet de renforcements selon le communiqué, alors que le championnat féminin reprend dès le 9 septembre prochain ; le 24 septembre pour la Starligue. “Je suis impatiente que cette nouvelle saison débute. Cependant, nous restons vigilants sur l’évolution de la crise sanitaire, souligne Nodjialem Myaro. Dans ce contexte, je suis heureuse que nous ayons réussi à établir un document complet et commun avec la LNH et l’ensemble des acteurs du handball professionnel. La santé de tous reste notre priorité essentielle et nous devons tous nous protéger.”

Mickaël Georgeault

18 CommentairesPoster un commentaire

  1. stephane_44 - le 27 août 2020 à 18h50

    On va tester cela dès mercredi à la H Arena pour le match amical contre Cesson (2000 spectateurs autorisés) !

    • greg - le 27 août 2020 à 18h56

      wow, 2000 spectateurs dans une salle, ça doit être un des plus gros rassemblements autorisé dans une salle depuis le confinement ?

    • nico - le 27 août 2020 à 19h01

      Espérons que le test soit positif !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).