LSL – J10

Nantes sans pitié pour son voisin

Nantes a été sans concession dans ce derby de l’Ouest de la 10e journée, en écrasant (41-21) Cesson-Rennes. Grâce à cette victoire Nantes récupère la 4e place que Nîmes lui avait piquée temporairement et recolle à 1 point de Montpellier, avec le même nombre de matchs (7).

Le public nantais n’était pas le seul absent lors de ce derby. Le suspense a également un peu manqué à l’appel. Les Cessonnais, qui avaient pourtant bien embêté récemment de belles écuries du championnat (Montpellier, Aix), ont ainsi pris la foudre à la H Arena (41-21).

CESSON TIMIDE MAIS ACCROCHEUR EN PREMIÈRE MI-TEMPS

Nantes a ainsi mené tout le match, dominant rapidement son adversaire (3-0 à la 5e), sous la houlette de Rok Ovnicek, comme souvent bien inspiré, et de Valero Rivera. En face, Cesson-Rennes déjoue et perd trop de ballons sur sa base arrière qui est en souffrance (9-4 à la 15e). Mais les hommes de Sébastien Leriche n’abdiquent pas pour autant et parviennent même à se rapprocher, grâce notamment à Mathieu Salou pour échouer à distance raisonnable de Nantes à la mi-temps (15-12).

NANTES SUBMERGE SON ADVERSAIRE

Au retour des vestiaires, Nantes accélère à nouveau et creuse plus significativement l’écart, toujours emmené par un Rok Ovnicek de plus en plus juste à la mène. A la 42e, les locaux mènent ainsi 24-17 et semblent se diriger vers une fin de match tranquille. Ce sera plus que le cas car les Nantais vont infliger un 12-0 à Cesson-Rennes : Minne, Monar, Cavalcanti, De La Bretèche, Damatrin…. la quasi-totalité de l’effectif du H en profite pour marquer son but, châtiant notamment Cesson-Rennes en contre-attaque. Alberto Entrerríos en profite même pour faire entrer le jeune Andréa Colleluori (4 arrêts sur 8 tirs) dans les buts au relais d’un Emil Nielsen impressionnant (17 arrêts à 50 %).

Nantes s’impose donc sans sourciller (41-21) et se rapproche du podium (4e place, à 1 point de Montpellier). De son côté, Cesson-Rennes reste à la 12e place et devra réagir dès jeudi, dans un choc crucial pour le maintien face à Créteil.

Tristan Paloc

 

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. tom - le 28 novembre 2020 à 22h48

    Pas de Romain Briffe depuis le 15/10, qu’est ce qu’il a ?

  2. Morcheeba - le 29 novembre 2020 à 08h01

    Leriche ou Gaudin même combat. La différence c’est que Leriche n’a pas choisit son effectif. Mais en tout cas, ils vont tout droit en D2…

  3. stephane_44 - le 29 novembre 2020 à 09h59

    D'après Philippemhb le score est largement surévalué par les nantais …

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).