LSL – J17

Le HBC Nantes accroche le PSG

Dans un match de haute volée, Nantais et Parisiens obtiennent le match nul 29-29. Le HBC Nantes a dominé une bonne partie de la rencontre mais a vu le leader revenir, pour accrocher un score de parité. 1er point perdu pour Paris en Lidl Starligue, cette saison.

En ce début de première période, le HBC Nantes prend le match à son compte. La défense fait bloc face à des parisiens imprécis. 1er temps-mort posé rapidement par Raul Gonzalez avec un break déjà important (4-0, 3’). 3 récupérations de balles pour David Balaguer, qui s’offre un but dans la foulée. Vincent Gérard, avec 0 arrêts au compteur, est remplacé par Rodrigo Corrales (6-2, 7′). Déjà 4 arrêts pour Cyril DumoulinNicolas Tournat  est trouvé plutôt facilement dans la défense parisienne. Le score reste en faveur des locaux (8-4, 12’). Quelques arrêts de Corrales permettent aux Parisiens de revenir un peu dans la rencontre. Sander Sagosen, déjà auteur de 5 buts tient le PSG encore dans le coup (10-8, 18’). Défense trop passive du côté de Paris dans cette première période. Nantes en profite, avec ce kung-fu réussi d’Aymeric Minne, pour garder 4 buts d’avance (15-11, 24’). Plus de 3 minutes sans marquer pour le « H » qui voit les Franciliens revenir dans cette rencontre. Nantes ne mène plus que d’un but à la pause : 16-15.

Le HBC Nantes et le PSG se rendent coup pour coup

Le début de deuxième mi-temps est plus compliqué pour les locaux. Déjà 3 pertes de balles, plus que sur l’intégralité de la première période, ce qui profite à Paris pour prendre l’avantage dans cette rencontre (17-18, 35′). Tout comme Minne, Olivier Nyokas réalise un gros match offensivement pour les Loirains. Le score est de parité entre les 2 équipes. (21-21, 41′). Le club de la capitale a eu l’occasion de prendre 2 buts d’écart, à 2 reprises, mais il n’en a pas profiter. Le HBC Nantes ne se laisse pas prier pour reprendre le score à son compte. Le match tient toutes ses promesses (25-23, 47′). Le PSG n’est pas dans un grand soir mais reste toujours dans la course. Le coté droit se réveille avec 2 buts consécutifs de Luc Abalo. Au temps-mort d’Albert Enterrios, Nantes est toujours devant au tableau d’affichage (27-26, 52′). A 2’30 du terme, Nantes et Paris se tiennent tête. Nantes n’a plus marqué depuis 5 minutes. Aucune des deux équipes ne fait la différence. (28-28, 58′). Tournat a l’occasion de permettre au “H” de mener à 3 secondes du terme mais bute sur Corrales, auteur d’un gros match. Les 2 équipes en restent-là avec ce score de 29-29.

HBC Nantes – Paris Saint-Germain Handball 29-29 (16-15)

Nantes. Dumoulin (6 arrêts/22 tirs dont 1/3 pén), Nielsen (7/20 dont 0/3 pén), Garcia, Ovnicek (1 but /4 tirs), Buric, Nyokas (6/7), Rivera (5/7 dont 3/3 pén), Augustinussen, Pechmalbec, Tournat (6/9), Feliho, Minne (5/9), Lazarov (2/8), Balaguer (4/4), Briet, Damatrin.

Paris. Gérard (0 arrêt/8 tirs dont 0/2 pén), Corrales (13/34 dont 0/1 pén), Sigurdsson (5 buts/6 tirs), Keita, Sagosen (11/13 dont 5/5 pén), Kounkoud (0/2), Remili (1/4), Abalo (4/7), Kempf, Syprzak (2/2), L. Karabatic (0/1), Morros (1/1), Hansen (1/5 dont 0/1 pén), N. Karabatic (4/5), Ekdahl du Rietz, Nahi.

Les réactions :

Rock Feliho (joueur du HBC Nantes) : A la fin, ce match nul est un sentiment mitigé. On a livré un sacré match, on finit épuisés, très fatigués. Quand vous jouez Paris, il faut au moins ça. On voulait montrer qu’on allait répondre présent. Il ne fallait pas juste le dire mais aussi le faire. Malgré la défaite de dimanche, on a montré qu’on avait beaucoup de caractère. On n’a rien à se reprocher. On a pris un point contre le PSG, au moins ils ne gagneront pas tous leurs matchs de championnat.

Olivier Nyokas (joueur du HBC Nantes) : Contre Paris, on a toujours beaucoup d’engagement et de maîtrise dans notre jeu. Aujourd’hui, on a un peu déçu car on comptait vraiment battre Paris. On est quand même satisfaits de ce point pris, qui sera sûrement important pour conserver cette deuxième place.

Rodrigo Corrales (gardien du PSG Handball) : L’équipe de Nantes a très bien joué. Elle nous a posé beaucoup de problèmes surtout en début de match. Le match était très égal avec des arrêts, des bonnes attaques et de l’intensité. C’était un match exceptionnel. Heureusement pour nous, on a fait un match nul. On maintient la différence de points avec Nantes, l’important était de ne pas perdre. On aurait voulu gagner, mais dans cette salle, c’est toujours difficile. Nous sommes tout de même contents.

Alexandre Riotte

57 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 28 février 2020 à 00h04

    Quel match de ouf de haute intensité !
    J'ai l'impression que c'est la finale de Coupe de France voire LdC !

    C'est plutot une guerre tactique et endurance qu'autre chose !
    PSG qui s'est transformé en mode rouleau compresseur pour venir à bout des Nantais : nul mérité
    Les Nantais ont tout fait pour garder l'écart mais les pertes de balles ont couté cher puis muet pdt 6 minutes au money time. C'est un nul mais amer..

    • rkj4 - le 28 février 2020 à 08h41

      Est-ce que sa haute intensité suffit à faire un beau match, un grand match ? Ça y contribue mais ça ne suffit pas. Hier, j'ai vu trop de déchet pour être satisfait, devant ma télé. Mais j'imagine volontiers que dans la salle, les spectateurs ont dû se régaler.

      Surtout, je n’arrive pas à comprendre ce qui pousse les commentateurs de Bein à s’extasier comme ils le font : j’imagine que ça fait partie du job. Parce que, ok pour dire que c’était serré, mais entre 2 équipes aussi maladroites l’une que l’autre, le suspense ne suffit pas à accoucher d’un grand match.

  2. ilou - le 28 février 2020 à 00h05

    Un très bon match nul pour les 2 équipes. Les parisiens peuvent toutefois dire une nouvelle fois un grand gracias à Corrales et un grand takk à Sagosen. Heureusement que le PSG a mis les moyens pour les prolonger ces deux là !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).