Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Préview Starligue 2020-2021

Chartres et l'écueil des blessures

, par Zorman

Toni Gerona (Chartres)

Lors de l'exercice précédent, malgré les blessures et l'important nombre de recrues, Chartres semblait enfin avoir trouvé son rythme de croisière. Réussiront-ils à embrayer sur la saison suivante avec la même énergie ?

Résumé des transferts de l'été

  • Ils sont arrivés : Denis Vasilev (Pivot - Medvedi Chekhov), Lukas Urban (Arrière gauche - Tatran Presov), Svetlin Dimitrov (Ailier droit - Vernouillet).
  • Ils sont partis : Youssef Ben Ali (Pivot - Al Arabi), Dan Emil Racotea (Arrière gauche - Bidasoa Irun), Aurélien Tchitombi (Demi-centre, Nancy), Waël Jallouz (Arrière gauche - retraite), William Benezit (Ailier droit - Créteil, prêt).

Effectif pour la saison 2020-2021

  • Gardiens : Nebojsa Grahovac, Kim Sonne-Hansen.
  • Ailiers gauches : Vanja Ilic, Yannick Cham.
  • Arrières gauches : Lukas Urban, Yvan Verin, Matej Mikita.
  • Demi-centres : Sergey Kudinov, Vasja Furlan, Marc Canellas.
  • Arrières droits : Sergiy Onufriyenko, Nicolas Jukic,  Titouan Afanou Gatine.
  • Ailiers droits : Morten Vium, Svetlin Dimitrov.
  • Pivots : Edgar Dentz, Denis Vasilev, Leonardo Domenech de Almeida.
  • Défenseur : Zacharia N'Diaye (capitaine).

Les joueurs en gras sont ceux qui devraient démarrer chaque rencontre dès le début de la saison.

La saison dernière aurait pu être très chaotique. De très nombreux blessés, y compris parmi les cadres : sur 18 matchs, Onufriyenko n'a disputé que 2 matchs, Furlan 3 matchs, Racotea 7, le capitaine N'Diaye 11 ... tandis que de plus petits pépins physiques n'ont pas pour autant épargné le reste de l'effectif. Et pourtant, le C'CMHB a su montrer un très beau niveau de jeu sur la deuxième partie de saison, perdant de peu à Nantes et allant vaincre Chambéry, Toulouse et Istres largement. Le duo de gardiens est également à mettre à l'honneur, avec une très bonne complémentarité entre le Bosniaque Nebojsa Grahovac et le Danois Kim Sonne-Hansen. Et si, de l'autre côté du terrain, l'efficacité de Youssef Ben Ali pourrait manquer à ses coéquipiers l'année prochaine, les Euréliens devraient cette fois avoir l'occasion de défendre leurs couleurs au complet. Ou presque ...

Question de la saison : Le spectre des blessures a déjà attrapé Vium

Seulement voilà, le serial buteur Morten Vium, meilleur scoreur de l'équipe l'année passée, s'est déjà rompu les ligaments croisés et sera indisponible pour toute la première partie de saison. Seul ailier droit du collectif et seul tireur de penaltys lors du précédent exercice, trouver un remplaçant ne sera pas chose aisée. William Benezit ayant été prêté à Créteil, le club cherche actuellement un joker pour assurer l'intérim. On imagine néanmoins que Vanja Ilic, son pendant sur l'aile gauche, aura plus de responsabilités à prendre à la finition et probablement aux 7 mètres.

Édit: il s'avère que le bulgare Svetlin Dimitrov, initialement recruté pour l'équipe réserve en provenance de Vernouillet, pourrait être la solution palliative que recherche le club. S'il continue de chercher d'autres solutions, le trentenaire sort d'une belle saison de N1 où il a démontré ses qualités de buteur.

 

Dans la famille des ligaments croisés, on retrouve également Lukas Urban, blessé en Janvier. Il sera à priori opérationnel pour la reprise, mais son état de forme sera déterminant pour son équipe, sur un poste où Yvan Vérin et Matej Mikita n'auront pas son profil de buteur.

Le facteur X : Sergiy Onufriyenko

Meilleur buteur de Chartres avant la montée en Starligue, Sergiy Onufriyenko aura été invisible cette saison. Blessé dès la préparation, l'Ukrainien n'a fait que deux discrètes apparitions lors des 14ème et 18ème journées. Nikola Jukic, son remplaçant, a montré un beau visage durant la saison mais la puissance de feu d'Onufriyenko serait un atout de poids pour Chartres. Avec son retour, la formation d'Eure-et-Loir comptera trois joueurs sur le poste, avec la prolongation du joker Titouan Afanou-Gatine, ce qui devrait conduire à une meilleure gestion des joueurs et plus de choix tactiques pour Toni Gerona.

Pronostic de la rédaction :

OSCAR: 11ÈME

ZORMAN: 11ÈME

SCHMID: 14ÈME

LANFILLO: 15ÈME

ISAKOVIC: 11ÈME

LOVGREN: 10ÈME

BALIC: 11ÈME

Prochain match TV

Pologne

14:30

Mar. 16 Juil.

France

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
LeFnake
LeFnake
3 années il y a

Bon on va me reprocher d’être trop franchouillard, mais c’est impressionnant le peu de français qui composent cette équipe ! Je serais curieux de savoir combien de joueur avaient entendu parler de la ville de Chartres et de sa cathédrale avant de signer son contrat

Antinomique
Antinomique
3 années il y a
Répondre à  LeFnake

Parce que vous pensez que beaucoup de joueurs étrangers avaient entendu parler de Cesson-Sévigné, Istres, Limoges, Tremblay-en-France ou Dunkerque?

Sasori9
Sasori9
3 années il y a

Quand je pense que certains reproche les pétrodollars et les qatari qui controlent PSG prennent trop joueurs d'étranger.
A ce que je vois, Chartres n'est pas dirigé par les pétrodollars hein………
On verra à mis mars…

cochonne
cochonne
3 années il y a

Bonjour
C'est là qu'on voit l'importance de la formation qui permet d'avoir une équipe réserve jouant à un bon niveau car il y a souvent de bons ailiers dans ces équipes.

Antinomique
Antinomique
3 années il y a

Je ne comprends pas trop les commentaires sur l'absence de français dans l'équipe de Chartres, il n'y a pas de quota de nationalité mise en place pour le championnat, donc chaque équipe fait comme elle veut, ou plutôt comme elle peut. Les joueurs français demandent plus d'argent, à niveau égal, que des joueurs étrangers type Europe de l'Est notamment. Attirer des joueurs capables d'évoluer par la suite en D1 coûtent cher aux centres de formation, car il n'y en a pas beaucoup, et que la concurrence entre les clubs est féroce, d'autant plus que le nombre d'effectifs pro augmente, tout comme le nombre d'équipes en LNH.
Un club comme Chartes, qui n'a pas un gros vécu, une grosse aura et un gros budget parmi les clubs de LNH fait des choix en fonction de ses moyens financiers, et de son carnet d'adresse au moment de recruter.
Je trouve que la vraie question est plus celle du rapport entre le budget minimum demandé aux clubs pour évoluer en D1, et les conditions financières des joueurs français pour signer un contrat. C"est comme pour l'industrie, si on veut du made in France, il faut y mettre plus d'argent que si on va chercher à l'étranger ce qui est trop cher chez nous.

jpf_hb
jpf_hb
3 années il y a

BIen de voir Edgar Dentz en "titulaire" cette année ! même si c'est en partie du au départ de l'ancien pivot, ce jeune fait son petit chemin en LSL

Nos derniers articles

6
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x