Proligue

Premières recrues pour Sarrebourg

Lucas Hubert (Istres Provence HB)

Après le retour d’Adrien Schaff au club, Sarrebourg a annoncé deux autres recrues, sur les postes de pivot et de demi-centre.

Encore dans l’attente du verdict de la CNCG concernant son accession en Proligue, Sarrebourg commence à s’activer sur le marché des tranferts. Après la prolongation du gardien Vincent Lagrange (113 arrêts en 15 matchs), les dirigeants avaient également signé le premier contrat pro du jeune Samy Douchet, 23 ans et second meilleur buteur de son équipe (57 buts). Il sera épaulé sur l’aile droite par Adrien Schaff (21 ans), de retour au club après 2 ans au centre de formation du Paris Saint-Germain.

Hier, le SMSHB a dévoilé sa première recrue professionnelle, en la personne d’Asbjørn Madsen, solide pivot danois (1,92m, 106kg). Vice-champion du monde U21 avec sa sélection, le pivot de 29 ans a passé l’exercice précédent à Follo en première division novégienne, où il a marqué 47 buts en 21 matchs. Il apportera en Moselle son expérience et sa solidité défensive.

Sur le poste de demi-centre, la recrue du jour est française avec la signature du jeune Lucas Hubert (21 ans), en provenance d’Istres. Le jeune meneur de jeu n’aura pas eu beaucoup l’occasion de s’illustrer en Starligue, présent sur 18 feuilles de match mais ne scorant qu’à 5 reprises. Il se sera néanmoins illustré avec la réserve en Nationale 2 avec 50 buts en 12 matchs. A Sarrebourg, il viendra seconder Dylan Grandjean (24 ans), véritable métronome de la formation de Christophe Bondant cette saison.

Pub Espace Pronos Proligue

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. GuyMoselle - le 10 mai 2020 à 21h00

    il est souhaitable que la DNCG dise oui
    allez Sarrebourg

  2. jpf_hb - le 11 mai 2020 à 15h52

    Comme Cesson (mais à une autre échelle), un recrutement très intelligent !
    Hâte de voir ce danois à Sarrebourg !

    D'ailleurs, en y pensant, la ligue Grand Est pourrait créer une journée de clubs de ProD2 au Rhénus, 3 matchs de D2 à la suite un samedi avec Sarrebourg, Strasbourg et Sélestat ! ça fera vendre des knacks et de la bière ça !

    (Ils ont organisé la même chose avec un Weekend 100% hand féminin de N1/N2 avec l'ATH, l'ESSAHB et l'ASPTT cette année à strasbourg c'était sympa)

    • cochonne - le 11 mai 2020 à 18h36

      Bonjour
      Vous rigolez, les Alsaciens ne partagent déjà rien entre eux alors avec les Lorrains vous n'y pensez pas…
      L'egocentrisme en notre belle région est reconnu comme étant une qualité et Pyrrhus est un exemple pour nous…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).