Starligue

Du changement à la tête du PAUC

Il y a du changement à la tête du club du Pays d’Aix. Selon le quotidien La Provence, le conseil d’administration présidé par Christian Salomez a décidé de se séparer de son manager général et gérant Stéphane Cambriels. S’exprimant dans les colonnes du quotidien régional, le président a déclaré vouloir “ouvrir un nouveau cycle de stabilisation pour le club, de se poser, freiner les investissements tout en gardant les ambitions sportives. On n’oublie pas le travail de Stéphane Cambriels depuis des années mais nous avons besoin de tourner la page”. Contactés par nos soins, les dirigeants aixois n’ont pas souhaité répondre à nos sollicitations.

Cambriels avait été partie intégrante de l’ascension du PAUC jusqu’en Starligue, que le club avait intégré en 2012. Il sera remplacé par Jean-Michel Durand, vice-président du PAUC en charge du mécénat. “Le club vit un passage difficile mais pas insurmontable. On me tient responsable de cette situation, j’en prends acte. Je n’ai jamais eu de velléité d’être un chef parmi les chefs. Personne n’avait voulu prendre le poste à l’époque, je me suis donné à 1000% pour l’institution dont 12 ans en tant que bénévole” a-t-il réagi, toujours auprès de La Provence.

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. bombjack4M - le 22 janvier 2020 à 07h29

    Game of Thrones à Aix-en-Provence, assassiné par ses amis de 30 ans en cours de saison ???

    Tu quoque mi fili – Jules Cesar

    On ne sait pas tout, c'est difficile de juger sans avoir tous les éléments, mais on est sur le cul…

  2. leFnake - le 22 janvier 2020 à 08h31

    ce qui est étonnant surtout, ce sont les déclarations du président qui dit vouloir “ouvrir un nouveau cycle de stabilisation pour le club, se poser", mais qui vire son manager général, et dit vouloir "freiner les investissements tout en gardant les ambitions sportives", ou comment faire mieux avec moins !

  3. Jack3544 - le 22 janvier 2020 à 08h44

    Freiner les investissements…
    le club a grossit trop vite? 4ième budget, des recrutements clinquants, mais des résultats pas au niveau des investissements.
    Sympa pour ceux qui se sont engagés et soulagement pour ceux qui sont partis?
    La salle coute trop cher et le taux de remplissage pas au rdv? les salaires trop hauts?
    Pas mal de questions en suspens.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).