CdF (M)

Les résultats du 1er tour de Coupe de France

Walid Badi (Pontault-Combault HB)

Les clubs de Proligue entraient en lice pour le 1er tour de cette Coupe de France 2021-2022 au nouveau format. Sur les huit rencontres, disputées hier et mardi soir, pas de grosses surprises, avec toutefois la belle victoire de Pontault-Combault dans le choc face à Ivry (29-23).

Comme pour la Coupe de la Ligue, les instances organisatrices ont décidé de modifier le format de la Coupe de France. Les clubs de N1, N2 et N3 n’y participant pas cette année, le 1er tour opposait donc les 16 clubs de Proligue. Les huit qualifiés auront un 2e tour à passer le 12 octobre prochain pour espérer affronter, mi-décembre, les premiers clubs de Starligue entrant en lice.

Dans les rencontres de cette semaine, le choc francilien entre Pontault-Combault et Ivry a tourné en faveur des joueurs de Seine-et-Marne. Les coéquipiers de Remy Gervelas (10 arrêts) ont creusé l’écart dans le dernier quart d’heure. Alors qu’il y avait encore 18-18 à la 44e minute, les Pontellois ont accéléré et distancé les Rouge et Noir (25-20 à la 54e) grâce au bras de leur recrue ukrainienne Dmytro Gunko (6 buts). Pontault s’impose finalement 29-23 et accède au deuxième tour.

Les autres matchs de ce premier tour n’ont globalement pas délivré d’énormes surprises avec 5 victoires à domicile. Dans un match enlevé et plein de suspens, Billère a arraché sa qualification aux jets de 7 mètres face à Cherbourg (36-35 SF). Caen a battu Angers (27-24) avec notamment 6 buts de l’ancien Raphaëlois Alexian Trottet ou encore 5 de Maxime Langevin. Sarrebourg s’est défait de Besançon sur le même score, avec une performance notable de Hubert (8 buts). Dijon a surclassé Strasbourg (34-26) avec 6 buts de son inusable pivot Marc Poletti et 6 également de l’ex-international jeune Vincent Maguy (génération 97 des Mem, Richardson, Minne…). Enfin Sélestat a réussi une jolie performance à domicile en venant à bout de Massy (27-23) avec 9 arrêts de Kriszt ou encore 5 buts de Valentin.

Pierre Rubens (Tremblay en France HB) // Crédit photo : Panoramic / K. Domas

Les deux seules équipes à avoir triomphé à l’extérieur sont donc Tremblay et Nice. La team YABA s’est imposée à Valence (24-28), emmenée par ses recrues Camarero et Cohen (5 buts chacun) et par l’excellent Rubens Pierre (12 arrêts). Enfin, le Cavigal Nice est rentré de Villeurbanne avec sa qualification (28-31). Pablo Marrochi (ancien Istréen) et Jéremi Pirani, 7 buts chacun, ont su répondre et éteindre les velléités villeurbannaises (5 buts de l’ex-Montpelliérain Zammit).

Club recevant Score Club visiteur
Pontault-Combault Handball 29 – 23 US Ivry
Sarrebourg MS HB 27 – 24 Grand Besançon DHB
Villeurbanne HA 28 – 31 Cavigal Nice
Caen Handball 27 – 24 Angers SCO
Billère Handball 36 – 35 JS Cherbourg
Valence Handball 24 – 28 Tremblay Handball
Sélestat AHB 27 – 23 Massy EHB
Dijon MHB 34 – 26 Strasbourg EHB

LE PROGRAMME POUR LA SUITE

Deuxième tour (12 octobre) : Tour à nouveau uniquement entre équipes de Proligue (les 8 qualifiés de cette semaine)

Troisième tour (17 décembre) : Les 4 clubs de Proligue issus du 2e tour + les promus en Starligue (Saran, Nancy)  + les 6 clubs les moins bien classés lors de la dernière saison de Starligue (Cesson, Istres, Créteil, Chartres, Dunkerque, Limoges)

Quatrième tour (23 mars) : Les qualifiés + les clubs classés entre la 3e et la 8e place de Starligue (Saint-Raphaël, Chambéry, Toulouse, Nîmes, Aix, Nantes)

Quarts de finale (21 avril) : Les qualifiés + Montpellier et Paris

La demi-finale aura lieu le 14 mai. Quant à la grande finale, elle est prévue pour le 11 juin 2022, à Bercy et se tiendra en même temps que les finales des coupes régionales et départementales, lors d’une belle journée de fête.

Les coupes de France régionales et départementales commenceront quant à elles le week-end du 30-31 octobre.

 

Tristan Paloc

 

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Ricardtube - le 23 septembre 2021 à 12h46

    Ils s’y sont mis à combien pour trouver une formule aussi ridicule ? Soit on faisait une coupe de France normale soit on limitait à d1 D2 donc à 32 clubs et on faisait direct les 16emes de finale. Et on supprime la coupe de la ligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).