EdF (M)

L’équipe de France “new look” fait le job

Pour son dernier match de qualification, la France s’impose largement face à la Grèce avec un score de 46-30. Les jeunes ont montré de très belles choses pour leurs premières sélections.

Pour cette confrontation, Guillaume Gille a fait quelques changements dans le groupe de départ avec 6 nouveaux visages sous le maillot bleu.

Le début de match est plutôt maîtrisé par les Français. Les attaques sont bonnes avec des relances rapides de Rémi Desbonnet. La défense est aussi bien en place pour prendre 4 buts d’avance (7-3, 7′). L’Equipe de France s’est mise dans le rythme avec un 10/12 au niveau du shoot. Même si elle encaisse toutefois 7 buts, elle réussit à mettre en difficulté l’équipe grecque avec un un 7/14 au shoot. Les tricolores gardent un bon matelas (10-7, 15′). Au quart d’heure, le coach fait entrer sa classe biberon avec les premières sélections de Théo Monar, Karl Konan, Aymeric Minne, O’Brian Nyateu ainsi que les retours de Benoît Kounkoud et Dylan Nahi. Ces entrées sont satisfaisantes avec de bons enclenchements. Chacun y va de son but et le score flambe en faveur des locaux. Belle série de 5-1 en cours. (16-9, 23′). Première période aboutie pour l’EDF. A noter les 10 arrêts de Desbonnet ou encore les 6 buts de Nahi. Avantage de + 10 pour les locaux à la pause (23-13, M-T).

Les Bleus déroulent

A la pause, Kevin Bonnefoi remplace Rémi Desbonnet. Il se distingue d’entrée avec deux arrêts consécutifs pour ses deux premiers ballons touchés en Bleu. Sur le terrain, on retrouve des joueurs plus expérimentés comme dans les 15 premières minutes. Les Bleus imposent leur rythme, que les Grecs n’arrivent pas à suivre. Trouvé par Minne, Nicolas Tournat, en pivot, inscrit le 30ème but français dans cette rencontre (30-15, 40′). Les Bleus se font plaisir entre chabalas, roucoulettes, mais aussi kung-fu ! Abalo trouve Descat qui termine délicieusement ce kung-fu par un chabala. Le score reste largement en leur faveur (35-20, 45′). En cette seconde mi-temps, il y a logiquement un peu plus de relâchement avec un peu moins d’efficacité au  shoot tout comme au niveau de la solidité en défense. Cela n’empêche pas les Tricolores de garder un large avantage (39-26, 53′). Malgré cette lourde défaite, les Grecs ont pu compter sur Theodoros Boskos, auteur d’un 7/8 avec de très belles réalisations. Monar inscrit le dernier but de la rencontre pour une victoire 46-30.

Alexandre Riotte

47 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 2 mai 2021 à 19h39

    Cette semaine j'avais émis le souhait que cette équipe "de jeunes" se prenne moins de but que "les vieux" de mardi. On avait même dit que ça serait surement le cas mais qu'ils en metteraient moins aussi parce que moins l'habitude de jouer ensemble.
    Au final + de buts mis et 1 de – encaissé, je prend.

    J'espère que le grand public aura compris les noms à suivre pour l'après JO 21 et pour préparer 2024 (Minne, Monar, Desbonnet, Nahi, etc.)

    • LeFnake - le 2 mai 2021 à 20h15

      Mea culpa, c’était journée portes ouvertes, 76 buts quand même !

    • Etienne221 - le 2 mai 2021 à 23h19

      Minne c'est le plus urgent pour vraiment donner un jeu plus dynamique. Desbonnet aussi pour voir un autre gardien. Nahi aussi car Guigou va enfin partir…
      Finalement on va sacrifier les JO de 2021 au nom de l'ancienneté d'anciennes gloires, on préfère mourir avec ses idées, que de faire des vrais choix pour le groupe d'ici les J.O.
      Sinon Di Panda toujours aussi mauvais…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).