LBE – J8 Play-down

Saint-Amand fait la mauvaise opération contre Mérignac

LBE J3 Paris 92 / Mérignac

Juste avant la trêve internationale, les équipes de play-downs ont jeté leurs dernières forces. Si Dijon et Plan de Cuques gardent leurs distances après leurs victoires face à Toulon et Fleury, Saint-Amand voit Mérignac se rapprocher après son revers contre ces mêmes Mérignacaises. La lutte pour le maintien ne fait que commencer.

La lutte pour le maintien est loin d’avoir rendu son verdict. Alors que Mérignac avait enchainé 8 matchs sans victoire, les voilà de retour enchaîner une deuxième victoire consécutive. Si seul Saint-Amand a chuté parmi les concurrents proches, cela signifie que les leaders sont tombés et sont loin d’être à l’abri d’un retour par derrière.

Dijon bis repetita à Toulon

Même lieu, même résultat pour Dijon. En déplacement à Toulon, la JDA s’est une nouvelle fois imposée sur le parquet varois. Malmenées en début de rencontre, les Dijonnaises ont profité d’un 7m manqué par Marine Dupuis pour renverser la tendance (3-2, 7′). Avec cette balle de +2 manquée, Toulon a accusé le coup avant de subir un 3-0 (3-5, 15′). Par la suite, les joueuses de Stpéhane Plantin ne sont pas parvenues à recoller au score, la faute a des problèmes offensifs. Mais de l’autre côté, Dijon non plus n’a pas concrétisé ses opportunités. Résultat, à force de persévérance, les locales ont égalisé et sont rentrées à une unité à la pause (10-11, MT).

Pourtant, c’est bien la JDA qui est mieux repartie en début de deuxième période (12-15, 36′). Alors qu’elles pensaient être lancées vers la victoire, Toulon a resserré sa défense pour immédiatement rattraper son retard. Mieux, Marine Dupuis a même donné l’avantage à ses coéquipières (17-15,  43′). Les deux équipes ont livré leurs dernières forces dans la bataille. Menées par une grande Claire Vautier (7/12) et Céline Silversten (7/9), les Dijonnaises ont encore renversé la tendance. A l’entame du money-time, c’est elles et ses partenaires qui ont viré devant (19-22, 55′). Mais cette fois, après avoir résisté aux dernières tentatives varoises, Dijon s’est imposé une nouvelle fois à Toulon (23-25, SF).

Mérignac relance la lutte

En déplacement dans le Nord, Mérignac arrivait fort de son succès contre Plan de Cuques. Contre Saint-Amand, les Mérignacaises ont dominé la partie de bout en bout. Elles ont profité des espaces dans la défense adverses pour créer l’écart au score (4-7, 13′). Alors que les Amandinoises ont cru profité de l’échec en contre-attaque de Zazai pour revenir au tableau d’affichage. Les Girondines ont à nouveau accéléré pour retourner aux vestiaires en tête (11-13, MT). A l’instar de la première période, le promu a tenté de revenir sur son adversaire. Après de gros efforts, Noémie Barthélémy a égalisé pour les siennes (17-17, 46′). Mais grâce à une Audrey Deroin à qui tout réussissait, la lanterne rouge a de suite repris les devants pour ne plus les lâcher (22-25, SF).

Avec un deuxième succès consécutif, Mérignac s’est rapproché de son adversaire du soir, Saint Amand. Ce dernier réalise la mauvaise opération de la journée, puisque Dijon a gagné à Toulon et que Plan de Cuques a fait chuter le leader Fleury.

Mauvaise journée pour les leaders

Comme Toulon, Fleury n’a pas réussi à récupérer plus que le point de la défaite à Plan de Cuques. Le résultat est d’autant plus sévère que Fleury avait mené une longue partie du match. Avec un break d’entrée de jeu, les Fleuryssoises n’ont pas réussi à maintenir à distance leurs hôtes du soir. Pourtant, même si elles ont effacé cette avance de 2 buts, c’est bien les filles de Christophe Cassan qui ont passé la première période avec un but d’avance. A la pause, les deux équipes se sont quittées dos à dos (12-12, MT). De retour sur le parquet, Plan de Cuques prenait à son tour l’avantage avec ce but d’avance. Mais Fleury avait une nouvelle réussi à reprendre deux longueurs de plus (18-20, 51′). L chemin vers les points de la victoire semblait tracé, alors que l’inverse s’est produit. A l’entame du money-time et avec une Justine Martel décisive, les Plan de Cuquoises ont réalisé le coup parfait. Après avoir pris les devants, elles ont fait le break (23-21, 59′) à l’approche de la dernière minute. Malgré toutes leurs tentatives, Fleury s’est échoué à une unité de son adversaire et s’est incliné comme Toulon (23-22, SF).

A l’issue de cette huitième journée, c’est le statu quo en tête des play-downs. Fleury et Toulon restent à égalité de points. Mais l’écart s’est resserré avec les poursuivants. Dijon et Plan de Cuques avec leurs succès reviennent respectivement à 3 et 4 points des leaders et gardent surtout leurs distances avec la peu envieuse dernière place. Cette dernière place, occupée par Mérignac, a aussi rattrapé un peu de son retard, notamment sur Saint-Amand. Les Girondines ne sont plus qu’à 4 longueurs des Nordistes, première équipe maintenue en LBE. Le retour de la trêve internationale s’annonce palpitant.

Nolann Rock

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).