Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LMS - J13

Istres surprend Cesson dans les derniers instants

, par Zorman

Rasmus Nielsen (Istres Provence HB)

Menés durant la quasi-totalité du match à la Glaz Arena, Istres est parvenu à accrocher Cesson-Rennes dans les derniers instants, sortant ainsi de la zone rouge (30-30).

Dans son antre, les Bretons de Cesson ont parfaitement géré la réception d'Istres... pendant 50 minutes. Premiers relégables avant la partie, les hommes de Gilles Derot attaquent bien le match, avec notamment un Arnaud Tabarrand solide dans ses buts, mais ne parviennent à rester devant que lors du premier quart d'heure (5-5, 14'). Pour autant, les locaux sont solides sur leurs bases et vont débloquer leur attaque dans la seconde moitié du premier acte. Sous l'impulsion d'un bon Marco Mengon (3 buts en 2 minutes), les hommes de Sébastien Leriche vont prendre les rênes de la rencontre et mènent de 3 unités à la pause (16-13, 30').

Edgar Dentz (Istres Provence HB)

Les locaux gardent leur avance, mais en face, les Violets suivent malgré la troisième exclusion d'Oussama Hosni à un quart d'heure du terme (23-19, 42'). Les gauchers Danois Rasmus Nielsen (6/7) et Jakob Mikkelsen (7/12) se montrent extrêmement précieux pour l'attaque des Provençaux, mais l'écart de réduit pas face à des Bretons efficaces en attaque et menés à merveille par un Robin Molinié (7/12) toujours fiable (29-25, 53'). C'est alors qu'entame la remontada istréenne : avec un Edgar Dentz en feu (9/10), auteur de 4 buts en 5 minutes, les visiteurs reviennent dans le match jusqu'à faire trembler les locaux. La dernière attaque cessonnaise aboutit à un passage en force et Mikkelsen se fait un plaisir de planter une 30ème praline dans la cage adverse. Dans des conditions compliquées, le jet franc direct de Florian Delecroix échoue contre le mur violet, à l'image des espoirs de son équipe, douchés en quelques minutes après une prestation globalement aboutie jusqu'ici (30-30, 60').

Cesson au pied du podium ?

Avec ce match nul, Istres se redonne de l'air en doublant Saran au classement, sortant ainsi de la zone rouge. La bonne note du soir est la bienvenue à une semaine du choc à domicile face à Créteil, qui vaudra son pesant d'or dans la course au maintien des hommes de Gilles Derot. Côté Cessonnais, ce point perdu leur coûte la 4ème place, mais leur permet de recoller à St Raphaël et Chambréry dans le peloton suivant le podium. Ces deux adversaires jouant respectivement face à Aix-en-Provence et à Nantes, on imagine déjà les Bretons croiser les doigts et se tourner sérieusement vers leur déplacement à Dunkerque. La fin de match devra être bien digérée pour que les partenaires d'Hugo Kamtchop-Baril (6/6) parviennent à passer les fêtes au plus haut possible du classement.

Antoine Piollat

Prochain match TV

Pays Aix UC

20:00

Jeu. 25 Avr.

Saint Raphaël Var HB

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Suissa
Suissa
2 années il y a

Et oui on ne peut pas toujours faire le même résultat que contre chartres

Kouign35
Kouign35
2 années il y a

Cesson doit changer d’entraineur si ils veulent passer un cap,avec une équipe comme celle qu a Cesson aujourd’hui ils doivent être dans le top 5 et pas faire un match nul contre Istres.

Il faut un entraîneur avec du charisme a la Thierry Anti ,Philippe Gardent,Patrick Cazal…

Roucoulette35
Roucoulette35
2 années il y a
Répondre à  Kouign35

Absolument pas d'accord.
Aujourd'hui Cesson surperforme au classement du championnat par rapport à la valeur intrinsèque de ses joueurs et ,n'a pas les moyens financier de viser plus haut. La preuve, deux de ses joueurs majeurs (Joze Basnic et Hugo Kampchot Baril quitte le club en fin de saison pour aller probablement à Nîmes et ce n'est pas parce qu'ils ne se sentent pas bien en Bretagne.
Pour moi, le club doit continuer sur la voie qui est la sienne depuis deux ans en faisant confiance au staff actuel et en misant sur son centre de formation. Quand on n'a pas de moyens financiers, le mieux c'est de garder la culture actuelle du club et son état d'esprit et de faire au mieux avec des joueurs moyens (et ce n'est pas péjoratif) de première division.

drauglin09
drauglin09
2 années il y a
Répondre à  Kouign35

Top 5, ça parait chaud quand même…. ok, Montpellier se vautre en ce moment, Nimes tire la langue, et Toulouse a mal commencé. Mais il faudrait un alignement des planètes incroyables pour que cette équipe finisse top 5.
C'est une bonne équipe, qu'on a vu trop beau après la victoire sur Nantes, mais qui perd à Nancy aussi. Ca peut batttre tout le monde, mais ça peut perdre contre tout le monde aussi (la preuve avec Nancy et Istres).

Sur le papier, y a quand même pas d'extra terrestres.

Averell
Averell
2 années il y a
Répondre à  Kouign35

Ou alors Christian Gaudin peut etre???

Roucoulette35
Roucoulette35
2 années il y a

Dis nous pourquoi.