LSL

Chambéry enchaîne, Nantes et Montpellier confirment leurs statuts

3 matchs en retard avaient lieu ce mercredi. Après de multiples rebondissements sur l’issue de ce match, Chambéry prend le dessus sur Aix. Dans les deux autres matchs, Nantes et Montpellier ont conforté leur place sur le podium, respectivement à Tremblay et Ivry.

Après un imbroglio rocambolesque, la rencontre entre Chambéry et Aix-en-Provence s’est finalement tenue ce soir. Sur une série de trois victoires, les Savoyards ont la précieuse occasion, en cas de succès, d’intégrer le top5. Pour autant, ce sont les Provençaux qui sont mieux en début de match. Avec un Gabriel Loesch efficace et un Nicolas Claire précieux à la mène, les 10 premières minutes sont pour les visiteurs. Pourtant, les locaux ne comptent pas se laisser faire au Phare. Avec un 4-0 infligé, les Jaune et Noirs reprennent la main sur le match, et l’écart monte même jusqu’à 4 unités avant de se stabiliser à la pause (30′ : 14-12). Mais de retour sur les parquets, les Jaune et Noirs vont passer la vitesse supérieure.

Anquetil s’illustre à deux reprises, et les hommes de Thierry Anti sont à la peine dans le secteur offensif. Rok Zaponsek se fait fusiller, et l’écart atteint vite un niveau critique (36′ : 20-14). Pour autant, le temps mort de l’ancien coach du H porte ses fruits. Loesch, Accambray et Honrubia trouvent le chemin du but et ramènent les leurs dans le match (44′ : 22-19). À l’aurée du money time, les compteurs se bloquent avec deux gardiens qui se mettent en lumière : Portner, une nouvelle fois très fiable, et Sandro Mestric, auteur d’une très belle entrée pour le dernier quart d’heure. Et au relais de Portner, c’est le jeune Harun Hodzic qui met un gros coup sur les têtes aixoises, avec une monstrueuse double parade sur pénalty face à Gabriel Loesch (50′ : 24-20).

Avec une défense plus efficace qui gratte plusieurs ballons, l’écart se réduit à trois longueurs, mais pas plus. Les Sudistes sont moins efficaces sur le jeu rapide que leurs adversaires, et Arthur Anquetil ne fait pas dans le détail, seul face à Mestric (56′ : 26-22). Le dernier temps mort de Thierry Anti aboutira à une nouvelle action hasardeuse d’un Filipovic plein d’envie, et deux nouvelles contre-attaques manquées pour Aix mettent un terme aux débats (58′ : 26-22). Chambéry peut saluer son travail défensif et son immense paire de gardiens, avec un Nikola Portner à 40% d’arrêts (14/35), très bien secondé par le jeune Hodzic (4/5, dont 3/4 pénaltys !). En face, Sandro Mestric n’a pas été en reste, et son excellent dernier quart d’heure n’aura pas suffi à son équipe pour revenir dans la rencontre (7/11 dans le champ).

Le PAUC devra se rassurer à domicile ce samedi, avec la réception de Toulouse, tandis que Chambéry devra faire encore mieux, notamment en attaque, pour aller jouer les trouble-fête chez Nantes dimanche.

Nantes ne tremble pas face à la lanterne rouge

Crédit photo : Panoramic / K. Domas

Vainqueur à Paris le week-end dernier, Nantes a l’occasion de confirmer cette victoire dans un autre club francilien : Tremblay. Le dernier cité se bat pour rester en Lidl Starligue mais c’est assez compliqué avec une place de lanterne rouge, avec 2 points de retard sur Ivry mais 2 matchs en plus.

Le début de match est plutôt en faveur des locaux, qui n’ont rien à perdre. Ils jouent crânement leur chance, à l’image d’Henrik Olsson, qui leur donne 2 buts d’avance (3-1, 5′). L’avantage reste toutefois de courte durée. En se classant troisième de Lidl Starligue, c’est assez logiquement que le HBC Nantes fait la loi pour la suite de la rencontre. Le club ligérien profite du 2 minutes concédé par Marouane Chouaref pour inscrire 3 buts dont 2 en profitant du jeu sans gardien tremblaysien (4-6, 10′). Tremblay s’accroche mais chaque erreur se paye contre une équipe de ce standing. Adrien Figueras ajuste bien Patrice Annonay pour un avantage de + 4 au tableau d’affichage (8-12, 21′). Dans ces dix dernières minutes, l’écart entre les 2 équipes se fait de plus en plus ressentir. Quelques pertes de balles et arrêts de Cyril Dumoulin compliquent la tâche francilienne. Baptiste Damatrin termine bien la contre-attaque nantaise pour un score de 19-12 à la pause.

Avec ce bel avantage au bout de 30 minutes, Alberto Enterrios peut faire tourner en cette deuxième période. Notamment, pour préserver certains joueurs. Avec 10 matchs sur un mois ( en comptant celui-là) dont une opposition aller-retour en Ligue des Champions, il est important de reposer les organismes.
Malgré ces changements, l’équipe tourne bien. L’écart ne se creuse pas mais un gros break est déjà fait dans cette rencontre. Valero Rivera s’offre 2 buts coup sur coup, 8 sur l’ensemble du match pour accroître l’avantage à +8 (14-22, 38′). Le “H” est solide en défense, ce qui perturbe l’avancée de Tremblay en attaque avec de nombreuses pertes de balles. Déjà bien présent avec l’Equipe de France dimanche, Théo Monar confirme dans ce match avec Nantes. Il inscrit le 27ème but de son équipe et donne 10 buts d’avance aux Ligériens (17-27, 45′). Par à-coups, les Tremblaysiens vont montrer de belles choses mais insuffisamment pour inquiéter les visiteurs sur le long terme. Figueras scelle le sort de cette rencontre pour une victoire finale 35-22.

Ivry s’accroche mais s’incline face au dauphin

Crédit photo : Panoramic / K. Domas

Après 2 matchs sans défaite à domicile, l’US Ivry n’en enchaîne pas une troisième, suite au revers face à Montpellier 27-31.
Le début de confrontation est très compliqué pour Ivry, marqué par les arrêts de Kevin Bonnefoi et les pertes de balle. Hugo Descat porte déjà le score à 4-0 et provoque le temps-mort de Sébastien Quintaillet (0-4, 6′). Cette petite interruption permet aux Ivryens de repartir avec de meilleures intentions. Montpellier garde l’avantage mais l’écart n’est plus que de deux buts entre les 2 formations, suite à la réalisation d’Aymeric Zaepfel (4-6, 15′). Suite à ce but, le club francilien va connaître un gros trou d’air. En effet, les coéquipiers d’Antonin Mohamed vont encaisser un 9-2 et voir leur adversaire prendre le large dans cette première période. Sur ces 30 minutes, l’international Hugo Descat se montre déterminant avec 8 buts (6-15, 24′). La physionomie de la rencontre ne va pas bouger jusqu’à la pause avec un score de 18-10.

En première période, la différence entre l’avant-dernier et le dauphin du championnat s’est faite ressentir. En deuxième, l’écart s’est bien resserré. Le gardien francilien Mate Sunjic, avec ses 16 arrêts, remet l’équipe dans le sens de la marche. Plus efficace offensivement, l’USI remonte son retard à -5, suite au jet de 7 mètres de Mohamed (15-20, 38′). Les joueurs montpelliérains donnent des ballons avec ces pertes de balles et les joueurs “rouge et noir” peuvent commencer à croire à l’exploit. Zaepfel, auteur d’un 10/10 au shoot permet à son équipe de revenir à 3 buts (19-22, 44′). Patrice Canayer profite de ce moment plus compliqué pour recadrer les choses. Il remet Bonnefoi dans les cages après l’entrée de Marin Sego chaotique (0/10). Le retour de l’international français dans les buts fait du bien à Montpellier, tout comme le temps-mort. Les Occitans repartent de l’avant et profitent d’Ivryens un peu plus émoussés. Diego Simonet ne se trompe pas lors de sa contre-attaque et remet les visiteurs à 6 longueurs de son adversaire (22-28, 53′). Pas d’inquiétude particulière pour le MHB dans cette fin de match avec une victoire finale 31-27.

Antoine Piollat & Alexandre Riotte

22 CommentairesPoster un commentaire

  1. Marcel prout - le 5 mai 2021 à 23h07

    Déjà que c’est l’une des meilleures équipes à l’extérieur derrière Paris et Montpellier, alors si Chambé se met désormais à gagner à domicile alors ils peuvent faire une petite remontada au classement d’ici la fin de saison. Nîmes peut tremblay !

  2. jerem - le 5 mai 2021 à 23h34

    Quelle muraille ce Portner depuis le mondial avec la Suisse !
    Et le jeune Harun Hozic a l’air vraiment très prometteur également !

  3. julien12 - le 5 mai 2021 à 23h56

    Rien a voir mais quelqu un sait si les finales de proligue sont toujours diffusées sur Bein sport??

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).