Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Mondial 2021

L'Espagne à un cheveu de la défaite contre la Pologne

, par Schmid

Et terminée la première semaine du mondial ! Si l'ensemble des matchs semble s'être déroulé sans accrocs, seul le groupe B a vécu des temps difficiles. Avec la Tunisie qui rate son money-time (32-32) et l'Espagne qui a failli perdre des plumes contre la Pologne, la journée fut mouvementée dans ce groupe B. 

Groupe A : Pas de match pour l'Allemagne, la Hongrie se balade

L'Allemagne n'a pas joué contre le Cap Vert puisque, comme nous vous l'annoncions ce matin le premier forfait de l'histoire d'un mondial a été déclaré. Dans le même groupe, la Hongrie s'est baladé contre l'Uruguay, dans une rencontre à sens unique (44-18). Après avoir facilement acquis leurs quatre premiers points, la Hongrie et l'Allemagne entreront véritablement dans le grand bain de la compétition lors de leur opposition mardi.

Groupe B : la Tunisie surprend le Brésil, l'Espagne a eu chaud

Un match surprenant ! La Tunisie a bien failli créer la petite sensation de cette journée, mais c'est l'effet inverse contre le Brésil. Alors que la nation du Maghreb mène la première période de main de maître en attaque grâce à son meneur Darmoul (20-16 MT), la deuxième mi-temps est plus timorée. Une entrée de vestiaire d'un tout autre niveau et Darmoul sur le banc et le Brésil est relancé. Les deux équipes vont faire jeu égal, puis la Tunisie va prendre l'ascendant. Avec un +2 à une minute de la fin, la Tunisie semble victorieuse... Mais la fin de match est tout bonnement ubuesque. Le Brésil réduit l'écart, puis un tir que n'aurait pas dû prendre Sanaï et l'absence de repli défensif permettent au Brésil d'égaliser. Alors que la Tunisie avait le match en main, une grossière erreur leur coûte donc un point important pour la suite (32-32). L'Espagne a failli reproduire le scénario de la Tunisie. Contre la Pologne, les champions d'Europe ont bien failli tomber, la faute à un Morawski (17/44, 41%) impérial dans ses cages et Sicko (6 buts) de Kielce qui a canardé les buts de Rodrigo Corrales. Dujshebaev arrache une sanction en toute fin de match à l'expérience, et permet à l'Espagne de conserver un court avantage face à une valeureuse équipe de Pologne (26-27). L'Espagne est donc quasiment qualifiée pour la suite.

Groupe C : le Qatar l'emporte sur le fil contre le Japon

Quel dommage pour le Japon ! Les hommes de Dagur Sigurdsson auraient pu espérer aller chercher la victoire contre le Qatar, mais une entame de deuxième période catastrophique (4-0 du Qatar) retourne la situation. Malgré un excellent Rémi Feutrier (7/8), le Japon doit s'incliner de deux buts (31-29), alors qu'il avait fait le plus dur en fin de première (15-16, 30'). Le jeu tout en vitesse des Nippons a mis la défense qatarie en grande difficulté, mais la défense n'est pas le point fort des Japonais, écrasés par la puissance physique des arrières qataris. Malgré deux prestations intéressantes, le Japon ne compte donc qu'un point, alors que le Qatar est désormais qualifié pour le prochain tour. La Croatie de son côté démarre bien étrangement son mondial. Après un nul arraché au Japon, c'est l'Angola qui met des bâtons dans les roues des vice-champions d'Europe en première période. Si l'attaque des Dalmates n'est pas à son meilleur niveau, la défense et Ivan Pesic restent à leur mesure habituelle. Somme toute, la Croatie s'impose tout de même largement contre l'Angola (20-28), en ayant à nouveau pu compter sur un Ivan Cupic efficace (6/7). Un score qui ne reflète pas la performance de la Croatie, qui semble avoir bien du mal à rentrer dans ce mondial.

Groupe D : le Danemark écrase la concurrence

Pas de pitié, les Danois écrasent le Congo avec une performance complète et aboutie. Le score final est sans appel (19-39). De son côté, l'Argentine a dû batailler ferme face au Bahreïn, avec un absent de poids. En effet, Manolo Cadenas a préféré épargner Diego Simonet après un mauvais coup reçu contre le Congo. L'Albiceleste s'impose tout de même de trois buts (24-21) et, comme le Danemark, assure sa qualification pour le tour principal. Les co-leaders se disputeront la première place de la poule mardi.

Julien Baudry

Prochain match TV

Füchse Berlin

20:45

Mar. 23 Avr.

HBC Nantes

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
19 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Paella
Paella
3 années il y a

Je crois que le niveau de l’Espagne c’est pire que le niveau des Bleus contre la Serbie ou à l’Euro l’an dernier… C’est d’une pauvreté abyssale ! J’aurais bien mis un Niko Mindegia à la mène pour réveiller tout ça à défaut d’avoir de Minne espagnol !

Etienne221
Etienne221
3 années il y a
Répondre à  Paella

l'Espagne est le genre d'équipe dont il faut se méfier tout le temps !!! Comme l'Allemagne !! Un match contre les bleus et hop, ils sont tout à fait capable de gagner ! Grosse rivalité France-Espagne en hand ou basket.

jpf_hb
jpf_hb
3 années il y a
Répondre à  Etienne221

L'espagne est capable de se qualifier, d'arriver en finale et de gagner en ayant + de défaites et de matchs nuls que le 2nd ou 3eme
Les Français sont capables de tout gagner jusqu'au quart et perdre lamentablement à ce moment (et finir avec un meilleur bilan comptable que le 1er…)

Wait and see

Etienne221
Etienne221
3 années il y a

Je pense que le Danemark est LE grand favori ! Derrière beaucoup d'équipes se valent: Norvège, France, Espagne, Hongrie, Allemagne… Croatie et Qatar un ton en dessous. Tout le monde pourrait battre tout le monde sur un match. Le Danemark est l'équipe à battre !

Jack3544
Jack3544
3 années il y a
Répondre à  Etienne221

méfiance pour l'Egypte. +19 contre la Macédoine..et a domicile, un petit coup de pouce, l'euphorie comme pour le Qatar 2015..

Pirate du PCHB
Pirate du PCHB
3 années il y a

Etienne221, et le Portugal? Tu dis quoi du Portugal?

jpf_hb
jpf_hb
3 années il y a
Répondre à  Pirate du PCHB

Je vois bien le portugal faire un podium avec le Danemark également perso

Swill
Swill
3 années il y a

Le Danamark grand favori je suis d’accord. Derrière je trouve que le niveau est moins bon que d’habitude (France, Espagne, Norvège etc) . Sans doute dû à l’année particulière que nous avons vécu et qui a fortement perturbé la progression des joueurs et des équipes . D’où un nivellement par le bas

handy
handy
3 années il y a

Poir le Danemark, leur début de compétition face à des équipes très faibles est facile mais quand l’adversité va arriver ça risque de piquer pour eux aussi qui comme la France à l’Euro dernier s’est fait sortir dès le 1er tour après des mauvais résultats contre l’Islande et la Hongrie…
Tout dépendra du niveau de Landin, et de Hansen, ils ont aussi des absents de marque (Lauge, Mortensen…)

alex
alex
3 années il y a

L’Egypte, déjà meilleure équipe du monde jeunes en 2019, devrait faire un beau parcours

jpf_hb
jpf_hb
3 années il y a
Répondre à  alex

ça serait bien en effet, ou une autre équipe non européenne (le brésil par exemple ou la tunisie peuvent faire quelque chose aussi)

Jack3544
Jack3544
3 années il y a
Répondre à  jpf_hb

en France en 2017, beaucoup d'équipe non-européenne émergeaient déjà. Une formule éliminatoire des les 8ième, leur permettrait d'exister.
Pour notre sport préféré, ce serait une EXCELLENTE idée que des non-européens fassent des podium régulièrement, sinon à terme, au revoir les JOs.

jpf_hb
jpf_hb
3 années il y a
Répondre à  Jack3544

Dès 2015 même avec le Qatar en finale…
Mais outre cette équipe de mercenaire, la formule de 2015 avait des 8emes avec le Brésil, l'Argentine, la Tunisie, l'Egypte (et le Qatar) en équipes non européennes

drauglin09
drauglin09
3 années il y a

Jai vu le début de match de l'Espagne, et j'ai trouvé que c'était costaud en défense, mais ils ont vendangé des montées de balle avec des joueurs qui tirent hors du cadre de manière incompréhensible. Ils auraient pu se rendre le match facile. Je ne les vois certes pas champion du monde mais je pense que c'est une équipe qui peut battre tout le monde, si ça défend, et si ça monte efficacement les ballons, ça peut faire mal…. n'est ce pas Solé qui nous en avait collé 10 la dernière fois qu'on les avais croisés.
Ce n'est pas beau à voir mais c'est rugueux, et ça sait gérer des matchs à enjeu.

rkj4
rkj4
3 années il y a

Moi, je serai bien embêté pour désigner un favori dans cette curieuse compétition. Car comme quelques autres, je pense que depuis quelques années, la hiérarchie mondiale est fluctuante et ne facilite pas les pronostics. Depuis 2018, c'est la forme et la synergie du moment qui désignent le champion, aidés par le coup de pouce tactique d'un coach ou l'état de grâce de tel ou tel joueur. Certaines années, une équipe éblouit, la suivante elle explose en vol : zéro continuité (voir justement le Danemark qui brille à peu près un an sur 2).

Mais sur ce début de compéte, je reconnais en effet que le Danemark a brillamment battu le Barhein et le Congo (attention quand même au piège argentin…). Mais est-ce que ça suffit pour en faire LE favori ?

rkj4
rkj4
3 années il y a

J'ai encore savouré le match des japonais. Mais ils ont perdu !

Morale de l'histoire. Faire un bon résultat contre une équipe réputée beaucoup plus forte peut être un piège. Vous croyez avoir franchi un vrai palier et quand, sur le match suivant, vous rencontrez un adversaire moins impressionnant, c’est le rappel à l’ordre. La vérité des rencontre “asymétriques” (genre Croatie-Japon) c’est que l’équipe la plus forte met du temps à réaliser le danger et, si elle n'est pas dans un très bon mood, elle risque la punition.

Hier, le Japon a rencontré un adversaire moins fort que la Croatie mais plus concentré et méfiant. Bousculé, le Qatar est resté sérieux et a respecté son adversaire sans rouler des mécaniques. C'était ric-rac mais la logique a été respectée.

Je pense que le 3e match sera peut-être plus difficile encore pour les Japonais qui dépensent quand même beaucoup d'énergie, mais cette défaite aura été profitable (et les Japonais sont un peuple qui apprends bien). Ils ont déjà une jolie attaque et ils viennent de payer pour apprendre que la défense, c'est efficace aussi. Leur fin de match a été encourageante dès lors qu'ils se sont accrochés physiquement aux puissants attaquants qataris. Ce n'est pas parce que l'on est plus petit et moins lourd qu'on ne peut pas stopper son adversaire.

Pirate du PCHB
Pirate du PCHB
3 années il y a

« Un match se gagne en défense mais se perd en attaque ». Il faut bien le reconnaître. Donc, avec un axe Gardien, Pivot et Demi-Centre au top (comme on a eu pendant une décennie) et c’est la bonne recette! Chaque match gagné l’est avec un gardien qui a des stats au-dessus des 30-35 %. Quand un gardien commence à bouffer le cerveau des attaquants adverses, le match est plié! Donc un Corrales ou un Don Diego de la Vega au top et ce sera l’Espagne! Si c’est un Pardowan ou un VG(Leboulard), alors la France peut le faire. Pareil pour un Landin, un Moller ou un Nielsen.

Zidanic
Zidanic
3 années il y a

Le match Egypte Suède de ce soir va être très intéressant pour situer l’Egypte face aux meilleures équipes européennes même si la Suède a quelques grands absents, elle a quand même fait un début de tournoi très très sérieux ! dommage que le match soit en même temps que France-Suisse

Sasori9
Sasori9
3 années il y a

Espagne est le champion d'Europe en titre donc il est devenu une ennemie à abattre !

19
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x