Mondial 2021

L’Espagne retrouve le dernier carré

Privée lors des deux dernières éditions, l’Espagne retrouve les demi-finales après sa victoire 31 – 26 face à la Norvège. MVP , Rodrigo Corrales s’est distingué avec 19 arrêts.

Finaliste lors des deux derniers championnats du Monde, la Norvège affronte l’Espagne, qui ne s’est pas rendue dans le dernier carré depuis 2015. Cependant, les coéquipiers de Rodrigo Corrales, auteur de 7 arrêts en première période, réalisent 30 bonnes premières minutes. Le pivot Ruben Marchan, futur pivot du HBC Nantes, donne 3 buts d’avance à sa sélection (6-3, 9′). Les Norvégiens réagissent très rapidement, Goran Johannessen remet les 2 équipes à égalité (6-6, 13′). Malgré ce retour au score de leurs adversaires, la sélection hispanique poursuit sa marche en avant. Au tableau d’affichage, l’Espagne reprend 3 buts d’avance suite au shoot réussi d’Alex Dujshebaev (9-6, 15′). Perturbé par une blessure à la hanche dans cette confrontation, le vainqueur de la Ligue des Champions Sander Sagosen garde sa place avant de la laisser toutefois par la suite. Il inscrit les 3 derniers buts norvégiens et les laissent dans la course (13-9, 22′). Outsider sur ce match, le pays des Cerventes est la véritable bête noire du pays du soleil de minuit avec 9 victoires en autant de matchs. A la pause, cela se confirme avec le 1er but de Daniel Dujshebaev et un avantage de + 6 ! ( 21-15, M-T). C’est déjà une petite sensation que les Norvégiens encaissent 21 buts en 1 période. Ils en avaient concédé que 4 et 7 de plus face aux Suisses et Français en 30 minutes supplémentaires.

Peu de buts mais l’Espagne conserve son avantage

S’il y a eu peu de buts en seconde période, c’est dû, en grande partie, aux deux gardiens qui ont réalisé 30 minutes de haute volée. Corrales a ajouté 12 nouveaux arrêts pour terminer le match au nombre de 19. Quant à Torbjorn Bergerud, il finit à 13 arrêts pour un taux de réussite à 33%. Les débats sont plutôt équilibrés mais la Norvège revient bien des vestiaires. Elle inflige un 3-0 et recolle à 3 longueurs des Espagnols, après 4 premières minutes sans que les filets ne tremblent (21-18, 36′). La sélection hispanique peut compter sur le barcelonais Aleix Gomez qui marque le 1er but en 7 minutes. Marchan s’illustre une nouvelle fois avec deux nouveaux buts et un beau 6/6 au compteur. Même avec une faible efficacité sur ce match (40%), Johannessen lui répond et l’écart de 3 buts reste de mise (24-21, 43′). A 1/4 d’heure du terme, l’Espagne semble en bonne passe pour accrocher son billet pour le dernier carré, le 1er depuis la 4ème place au Championnat du Monde 2015, qui s’était déroulé au Qatar. Les frères Dujshebaev – Alex et Daniel – vont prendre les choses en main pour tenter de ramener une nouvelle médaille au pays. Les deux joueurs de Kielce, arrivés en 2017, inscrivent les 6 buts suivants et permettent à “La Piel de Toro” de prendre 6 buts d’avance à quelques minutes du terme (30-24, 57′). Les deux arbitres macédoniens sifflent les 3 coups de sifflets finaux sur un score de 31-26. L’Espagne affrontera le Danemark pour une place en finale.

Espagne – Norvège 31-26 (21-15)

Espagne. Perez de Vargas (0 arrêt/2 tirs dont 0/2 pén), Corrales (19/43 dont 0/2 pén), Maqueda (4 buts/ 5 tirs), Fernandez (3/7), Enterrios (1/4), A. Dujshbaev (8/13), Sarmiento (1/2), Sole (3/4 dont 2/2 pén), Figueras, Canellas (1/3), Morros, Gomez (1/3), Arino, Guardiola, Marchan (6/6), D. Dujshebaev (3/5).

Norvège. Saeveras (1 arrêt/ 6 tirs dont 0/1 pén), Bergerud (13/39 dont 0/1 pén), Sagosen (4/8 dont 1/1 pén), Myrhol (3/4), Overby (2/2), Tonnesen (0/2), Jondal (6/8), Bjornsen (0/3), Johannessen (4/10), O’Sullivan (3/5), Tangen (1/4), Pettersen, Reinkind (0/4), Solstad, Gulliksen, Blonz (3/3 dont 3/3 pén).

Riotte Alexandre

Pub Espace Pronos EDF

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Martial - le 28 janvier 2021 à 07h11

    Avec un Sagosen diminué la Norvège ne pèse pas bien lourd face à une espagne qui reste une formation solide et surtout très complète, formidablement structurée et semble t il coachée et emmenée par quelques grands joueurs. Ajoutons Corrales qui est en train de remplacer Perez de Vargas sur cette compétition et on a un candidat ultraserieux au titre.

  2. Jack3544 - le 28 janvier 2021 à 11h34

    Si les gardiens espagnols continuent, chacun à leur tour d'aligner ces perfs, la vieille Espagne sera compliqué à aller chercher.
    Le choc contre le Danemark va valoir son pesant de cacahouètes.
    Les danois sur l'adrenaline d'hier pourront-ils régler les insuffisances du match précédent. La Hansen-dépendance sur cette rencontre est hallucinante.

  3. oeil52 - le 28 janvier 2021 à 20h49

    France / Espagne peut etre en Finale ????

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).