Mondial 2021

Un Mondial sous haute protection

Crédit photo : Egypt 2021

Pour la première fois de l’histoire, un championnat du monde va se tenir à huis-clos. Sans que toutes les précautions prises ne soient arrivées à rassurer complètement les acteurs.

C’est presque un symbole de la politique du comité d’organisation du championnat du monde. Un coup oui, un coup non, il aura fallu attendre ce weekend pour que, finalement, soit prise la décision de ne pas accueillir de public dans les quatre salles où se joueront les rencontres. Quatre ? Eh oui, malgré ce que laissait entendre le désormais président de la fédération française Philippe Bana, il n’y aura pas eu de réduction de la voilure, alors que l’ancien DTN pensait savoir que les matchs ne se joueraient plus que dans deux salles vidées de spectateurs. Le “pour être honnête, on ne sait pas vraiment où on met les pieds” lancé par Vincent Gérard ce dimanche résume finalement assez bien le sentiment des joueurs, qui pour certains ont pu avoir le sentiment d’être pris pour des pantins à la merci du marionnettiste Hassan Mustafa. L’omnipotent président égyptien de l’IHF aura eu ce qu’il voulait, un championnat du monde chez lui, même si sa volonté de remplir les salles s’est heurtée à la levée de boucliers de la part des syndicats de joueurs européens.

Pour minimiser les risques sanitaires, l’IHF et le comité d’organisation ont réduit au maximum les risques de contact entre les joueurs et les staffs, présents dans une bulle hermétique, et le milieu extérieur. Transferts dans des bus lavés et relavés, hotels réservés exclusivement aux accrédités testés régulièrement, annulation de toutes les accréditations médiatiques pour les journalistes non présents dans cette bulle…Des mesures qui n’ont tout de même pas rassuré certains, à l’image de ces stars allemandes (Patrick Wiencek, Hendrik Pekeler) ou suédoises (Andreas Nilsson, Niklas Ekberg) qui ont préféré rester à la maison. “J’y ai pensé aussi, je viens d’être de nouveau papa, ma compagne est seule avec mes deux enfants. On n’en a pas parlé entre nous, mais je peux comprendre ceux qui ont renoncé” explique le tricolore Kentin Mahé.

Si Hassan Mustapha a tenu contre vents et marées à maintenir le championnat du monde, on ignore encore avec combien d’équipes il se jouera. Et surtout, avec lesquelles. La République Tchèque et les Etats-Unis ont déjà du renoncer, le Cap-Vert, qui compte une demi-douzaine de cas positifs dans ses rangs, n’en est pas loin. La Macédoine et la Suisse ont pallié aux premiers désistements, mais ne vous inquiétez pas, l’IHF a tout prévu. Si plus de quatre équipes devaient jeter l’éponge, un nouveau système de compétition avec un nouveau tirage au sort sont prévus au règlement. Quoi qu’il arrive, ce championnat du monde se jouera.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos EDF

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Philippemhb - le 13 janvier 2021 à 10h52

    En bordel couvrez!!!!
    A ce rythme, pas certain que ce championnat arrive à son terme…..entre les joueurs qui ne viennent pas, les cas de COVID qui se multiplient, les remplacements, le virus qui poursuit son travail de dissémination et de destruction, la triste absence du public et les performances de nos favoris………………….
    Quelle tristesse!!!

    • Syahn - le 13 janvier 2021 à 12h24

      Tout le monde va être forfait, l'egypte va faire un twist exceptionnel au règlement pour changer les cas positifs

      => Champions du monde avec une équipe de dep égyptienne appelée au pied levé pour être présents pour ramasser les médailles, vous l'aurez lu ici en premier.

  2. cochonne - le 13 janvier 2021 à 11h47

    Bonjour
    Je ne vois vraiment pas quel est l'intérêt de maintenir cette compétition au mois de janvier, n'aurait-on pas au moins pu la déplacer à l'automne ?
    On dirait un tournoi de Noël amateur ou le dimanche matin les organisateurs font le compte des équipes qui ne sont pas venues pour cause de verglas;
    Si le père Mustafa a besoin d'un fichier EXCEL permettant de remixer les poules pour tenir compte des équipes manquantes je pense que je peux lui en fournir un.
    Ah et il faudra aussi remplacer René à la buvette et Jean-Pierre à la table de marque…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).