Starligue

Chambéry – Aix, les raisons d’un imbroglio

Alors que les deux équipes devaient s’affronter en Savoie aujourd’hui à 17h, Aix ne s’est pas présenté au coup d’envoi. Retour sur un après-midi mouvementé.

C’est une péripétie de plus dans cette saison qui n’en manque déjà pas. Alors que Chambéry, déjà privé de la réception cette semaine du Paris Saint-Germain pour cause de Covid chez les Parisiens, devait recevoir l’équipe du Pays d’Aix, celle-ci n’était pas présente sur le parquet du Phare à 17h, heure prévue du coup d’envoi. A en juger par les réseaux sociaux de plusieurs de ses joueurs, les Aixois avaient fait demi-tour et entamé le chemin du retour avant même l’horaire du match. Sauf que la Commission d’organisation des compétitions (COC), seul organe pouvant statuer ou non sur la tenue d’une rencontre, n’avait en aucun cas décidé du report de ce Chambéry – Aix.

Pour remonter le cours de l’histoire, le Pays d’Aix avait affronté Saint-Raphaël le weekend dernier. Plusieurs cas de Covid-19 étant apparus dans l’effectif varois, les instances de la LNH avaient jugé raisonnable de reporter le Aix-Ivry, match en retard prévu mercredi dernier. A l’issue des tests PCR réalisés en cette fin de semaine, un joueur aixois en ressortait positif. Pas assez pour empêcher la tenue de la rencontre, au regard du protocole sanitaire de la LNH, qui requiert deux cas en sept jours pour reporter une rencontre. Mais assez pour que l’Agence régionale de santé (ARS) mette tout le groupe aixois à l’isolement avec effet immédiat. “Les joueurs ayant été placés en arrêt maladie, il était impossible de participer à la rencontre. Le PAUC a informé les instances dirigeantes et fourni les documents des autorités de santé qui imposaient ce confinement immédiat” explique le club aixois ce soir dans un communiqué, ajoutant qu’il n’était “pas envisageable pour les dirigeants du PAUC de demander [à ses joueurs] de jouer tout en étant en arrêt de travail” . Suivant leur logique, Thierry Anti et ses hommes ont donc entamé la route du retour, persuadés que la rencontre ne se tiendrait pas.

Forfait ou nouveau report ?

Sauf qu’à l’heure du coup d’envoi, aucune décision de report n’avait été prise par la COC. Et les Chambériens étaient donc bien présents, en tenue, comme le veut le règlement. “Tous nos joueurs sont présents pour le coup d’envoi, c’est un peu compliqué. Les Aixois ont reçu une préconisation de l’ARS de mettre tout le monde à l’isolement, mais à priori ne leur disant pas forcément à tout prix de ne pas jouer. Ils ont choisi de partir sans avoir eu la décision officielle de la COC, mais je ne sais pas comment cela va se passer” croyait savoir, de son côté, Laurent Munier, le directeur général chambérien, au micro de SavoieNews. La Commission d’organisation des compétitions infligera-t-elle un forfait au PAUC pour ne pas s’être présenté à l’heure du coup d’envoi, alors qu’elle n’avait pas officialisé le report de la rencontre ? Ou donnera-t-elle la rencontre à rejouer, allongeant une liste déjà longue de reports à programmer, en prenant en compte les arguments et les documents fournis par le club provençal ?

Une chose est sûre, le match aller entre les deux clubs, déjà reporté lors de la quatrième journée et qui devait se tenir mercredi à Aix, n’aura sans doute pas lieu. “Il va falloir réagir rapidement, car nous avons des frais qui sont engagés, entre les bus et les hôtels, on ne sait pas comment ça va se passer” déplorait encore Laurent Munier. Une péripétie de plus en prévision pour les deux formations, qui comptent désormais cinq matchs en retard au classement.

Kevin Domas

31 CommentairesPoster un commentaire

  1. Martial - le 28 mars 2021 à 21h05

    Quelle bêtise ! Je ne comprends pas comment les aixois se sont retrouvés dans le bus aujourdhui alors que l isolement avait été prononcé bien avant. Ou ils étaient déjà en arrêt de travail ou ils ne l etaient pas….
    Un truc m echappe même si les situations sont complexes. L ars peut donner une recommandation mais cela ne vaut pas arret de travail immédiat si les joueurs sont simplement cas contact. Aix aura sans doute à expliquer ce retournement de situation qui semble unilatéral et soudain. D un autre côté je ne vois pas l interet qu ils auraient pu retirer de ne pas jouer.
    Ce qui est dommage c est que certains vont descendre en proligue dans cette année qui sportivement est illisible et conduit à des non sens sportifs entre les reports autorisés, ceux qui le sont pas prononcés, les clubs qui enchaînent 3 rencontres et ceux qui ne jouent pas pendant 3 semaines. Ca ne rime à rien.

  2. Turbo73 - le 28 mars 2021 à 22h05

    Juste une chose dans cette histoire. En début de saison Nimes avait jouer un match au phare sans 6 joueure testés positifs. Depuis quand un club décide unilatéralement du forfait d’un match. J’espère que la LNH va déclarer Aix forfait, surtout que ces 2 clubs sont ceux du championnat qui ont le plus de matches en retard. Ces mêmes matches qui seront extremement difficiles a replacer dans le calendrier, du coup j’espère que la bêtise des Aixois ne coûte pas une place en coupe d’Europe en fin de saison a Chambé …

    • YokYok - le 29 mars 2021 à 09h04

      **Attention, avocat du diable**
      A chaque fois que la COC émet un avis à l'encontre de l'avis médical (Nîmes, Dunkerque), l'adversaire s'appelle Chambéry.
      Quand il y a incompréhension entre un club et la COC sur la tenu d'un match, le gagnant du forfait s'appelle Chambéry.
      N'y aurait-il pas quelqu'un de la COC qui aimerait voir Chambéry en coupe d'Europe ? 😉

      Sinon mise à part cette petite blague (je sais que Chambé a largement eu son lot de covid, de blessés et de matchs en effectif réduit), si comme le dit l'article tout le groupe Aixois était placé à l'isolement, le match ne pouvait pas se tenir puisqu'il ne restait plus un seul joueur pour être sur le terrain.
      Les différentes instances trancheront sur les responsabilités de chacun, mais penser que Chambéry serait la victime si un forfait n'était pas prononcé, ça me parait assez osé.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).