Jap

Luc Abalo poursuit au Japon une saison de plus

L’idylle de Luc Abalo et du Zeekstar Tokyo se poursuivra la saison prochaine : comme il l’a révélé à L’Équipe, l’ailier droit multi-titré lors de sa carrière en club ou en sélection avec l’équipe de France a décidé d’activer sa clause d’une année supplémentaire avec le club de la capitale japonaise. Dans une interview à Dimanche Ouest-France le 27 mars dernier, Abalo avait déjà fait part de sa volonté de prolonger d’une année supplémentaire avec le Zeekstar. A L’Équipe, il affirme vouloir remporter le championnat du Japon avec son club, battu cette saison en demi-finales du championnat.

La saison prochaine pourrait néanmoins ne pas être la dernière du Francilien, qui déclarait toujours à Dimanche Ouest-France son espoir de finir à Ivry, “si je suis encore en forme”, expliquait-il alors. “Je me dis quand même que ce serait beau de finir là où tout a commencé”, déclarait-il encore au quotidien régional, envisageant un retour dans son club formateur en 2023. On n’a donc pas fini d’entendre parler d’Abalo, mais surtout dans un premier temps au pays du Soleil Levant.

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 25 mai 2022 à 15h09

    ça serait génial qu'il termine une saison à Ivry !

    • cochonne - le 26 mai 2022 à 16h47

      Bonjour jpf
      Il aura 39 ans et å Ivry ils on ce qu'il faut du cõtė droit et puis place aux jeunes qui poussent et qui n'ont aucune envie de voir un "vieux" empiėter sur leur temps de jeu ou alors il vient pour y entrainer une équipe ou pour officier au centre de formation.
      Pour jouer il fallait revenir il y a deux ans au lieu d'aller faire VIP å Elverum ou il n'a disputė que peu de matchs, Ivry en avait besoin, au moins ça aurait confortė sa lėgitimitė en EDF et il y aurait eu moins de discussions.
      Quand un grand joueur revient dans son club formateur en pleine possession de ses moyens c'est super, quand il revient juste pour finir sa carrière de joueur en tant que prė-retraitė ça n'a d'intėrét finalement que pour lui.
      Je sais, c'est un peu raide comme commentaire mais qui aime bien châtie bien et j'ai beaucoup aimė Lucho.

      • rkj4 - le 26 mai 2022 à 17h09

        Je suis d'accord sur le fond : quand c'est l'heure, c'est l'heure, quand c'est plus l'heure…

        Mais on est tous géographiquement très mal placés et mal informés pour connaître les performances et l'état de forme actuel d'Abalo. Ses dernières années en EdF ressemblaient en effet à un cadeau-bonus, mais qui sait si le rythme du championnat japonais et le régime local ne l'ont pas reboosté.

        Quant à l'âge (il aura bientôt 38 ans, dont en effet 39 à son retour), il n'est pas encore canonique. Je crois que Sigurdsson a fini sa carrière à 40 ans au Psg et il était encore capable de jolies fulgurances. Quant à Hans Lindberg, il en a 41 et joue encore (bien) à Berlin. Alors moi je dis que pour jouer le maintien avec l'US Ivry et si tout le monde en a envie, Abalo pourrait encore se rendre utile.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).